Tai Ping élit domicile à l’hôtel Livry

Nda Magazine
La maison Tai Ping a fait appel au designer belge Ramy Fischler pour réunir les bureaux de son siège européen, ceux de la filiale française et ses espaces de présentation, dans l’hôtel Livry, dans le VIIème arrondissement de Paris. La Chine prend domicile dans nos racines
Le designer a souhaité fusionner les espaces et les fonctions. Les zones d’exposition et de travail sont ainsi rassemblées dans un seul et même espace, au rez-de-chaussée, pensé comme un lieu d’échange, ouvert à l’ensemble du personnel et des clients.

Le designer a souhaité fusionner les espaces et les fonctions. Les zones d’exposition et de travail sont ainsi rassemblées dans un seul et même espace, au rez-de-chaussée, pensé comme un lieu d’échange, ouvert à l’ensemble du personnel et des clients.
©DR

La maison Tai Ping a pour vocation d’accompagner et de produire des créations originales et sur mesure, avec des équipes de travail dédiées au développement des projets. En plus d’un showroom, son site devait abriter un espace d’accueil, de travail, un atelier de conception favorisant la production, la création et le suivi des projets. L’hôtel de Livry, anciennement Hôtel Le Vasseur, inscrit aux Monuments Historiques, construit vers 1640, fut retenu.


Le designer belge Ramy Fischler a transformé l’hôtel Livry du VIIème arrondissement de Paris, classé Monument Historique depuis 1640, en un écrin délicat, pour accueillir les bureaux de la maison chinoise Tai Ping, ainsi qu’un espace d’accueil pour les clients et un atelier de conception. L’entrée de cet hôtel particulier, composé de trois étages, se trouve au fond d’une splendide cour pavée, au cœur du quartier Saint-Germain-des-Prés.

Le designer belge Ramy Fischler a transformé l’hôtel Livry du VIIème arrondissement de Paris, classé Monument Historique depuis 1640, en un écrin délicat, pour accueillir les bureaux de la maison chinoise Tai Ping, ainsi qu’un espace d’accueil pour les clients et un atelier de conception. L’entrée de cet hôtel particulier, composé de trois étages, se trouve au fond d’une splendide cour pavée, au cœur du quartier Saint-Germain-des-Prés.
©DR


En plein cœur de Saint-Germain-des-Prés


L’hôtel particulier, anciennement entre cour et jardin, a été remanié au fil des années. Les fenêtres et balcons ont été agrandis au XVIIIème siècle, et le percement d’une rue adjacente au XIX ème siècle a créé une cour asymétrique. C’est en retrait de cette cour que s’élève une façade élevée sur trois niveaux, ordonnancée à l’origine par un simple chaînage de pierres orné d’un fronton courbe. Au XVIII ème sont apparues de nombreuses grandes fenêtres rectangulaires avec un encadrement mouluré. En 2005, tout fut restauré et rénové selon les normes de basse consommation d’énergie, dans le respect des qualités patrimoniales du site. Ses grandes fenêtres, inondant de lumière les pièces centrales à très hauts plafonds, révélant les moulures délicates et parquets patinés par le temps, en font un écrin chargé d’histoire, à même d’accueillir un espace dédié à la création.  


Le designer Ramy Fischler a participer à la création de tapis de soie et de laine pour la nouvelle Maison Tai Ping, s’inspirant de dessins aux inspirations asiatiques, découverts dans un vieux recueil appartenant un artiste de la cour de Chantilly.  Avant d’être installés sur les sols de l’hôtel Livry, les tapis sont passés par la manufacture chinoise de Nanhai, entre les mains expertes de l’artisan chinois et de son pistolet à tufter.

Le designer Ramy Fischler a participer à la création de tapis de soie et de laine pour la nouvelle Maison Tai Ping, s’inspirant de dessins aux inspirations asiatiques, découverts dans un vieux recueil appartenant un artiste de la cour de Chantilly. Avant d’être installés sur les sols de l’hôtel Livry, les tapis sont passés par la manufacture chinoise de Nanhai, entre les mains expertes de l’artisan chinois et de son pistolet à tufter.
©DR


La ligne directrice du designer est de faire fusionner les espaces et les fonctions : les zones d’exposition et de travail sont rassemblées dans un grand espace consacré au travail collaboratif. Toutes les équipes sont réunies au même endroit, et c’est la raison pour laquelle le designer a pensé le rez-de-chaussée de l’immeuble comme un lieu d’échange, ouvert et disponible à l’ensemble du personnel et à tout type de client. Il a fluidifié les circulations entre les différentes pièces. Ramy Fischler a dessiné tous les mobiliers et outils spécifiques.


L’hôtel de Livry est un lieu historique mais aussi chargé de savoir-faire. Pour ce projet, le designer n’a collaboré qu’avec des Artisans d’Art. Un aménagement exceptionnel et contemporain pour une maison de qualité.


L’hôtel Livry n’a pas été transformé en un simple showroom. Il a véritablement été conçu comme un espace de vie, un lieu sur mesure pour des créations sur mesure, où l’aménagement unique et contemporain, dans un lieu chargé d’histoire, stimule la créativité.

L’hôtel Livry n’a pas été transformé en un simple showroom. Il a véritablement été conçu comme un espace de vie, un lieu sur mesure pour des créations sur mesure, où l’aménagement unique et contemporain, dans un lieu chargé d’histoire, stimule la créativité.
©DR


Tai Ping

Hôtel de Livry

4-6, rue de Montalembert

75007 Paris

www.taipingcarpets.com


Ramy Fischler

www.ramyfischler.com


Bois et métal : Manufactures Françaises de Laval

Voilages : Stéphane Corler

Coussins d’assise : Xavier Bonnet

Suspensions lumineuses : Jean-Michel Trapet

Mobilier de rangement : Menuiserie Acte 2-Alain Szabason

Eclairagiste : Florian Drouet

Tapis de l’espace Tai Ping : Heidi Winge Strom.


www.ndamagazine.com


Ramy Fischler a repensé l’identité spatiale de la Maison Tai Ping, redonnant une seconde vie à l’hôtel Livry, transformé un lieu qui respire la création. Il a dessiné l’ensemble du mobilier, confiant sa fabrication à des artisans d’art exclusivement.

Ramy Fischler a repensé l’identité spatiale de la Maison Tai Ping, redonnant une seconde vie à l’hôtel Livry, transformé un lieu qui respire la création. Il a dessiné l’ensemble du mobilier, confiant sa fabrication à des artisans d’art exclusivement.
©DR


La Maison Tai Ping accompagne et produit des créations originales sur mesures.  Si elle est réputée pour ses tapis, cette famille juive irakienne installée à Hong Kong, après avoir migré en Inde et en Angleterre, a développé un savoir-faire d’exception en la matière, qui lui vaut d’être aujourd’hui la première marque de luxe chinoise présente en Occident.

La Maison Tai Ping accompagne et produit des créations originales sur mesures. Si elle est réputée pour ses tapis, cette famille juive irakienne installée à Hong Kong, après avoir migré en Inde et en Angleterre, a développé un savoir-faire d’exception en la matière, qui lui vaut d’être aujourd’hui la première marque de luxe chinoise présente en Occident.
©DR