Hôtel Meyerhold, le luxe façon Bauhaus

Cléo Trocmé
Dans le nouvel hôtel parisien Meyerhold, tout est fait pour que l'hôte se sente comme dans une maison particulière. Une maison où le luxe serait discret et l'élégance, décontractée.
Les propriétaires de l’hôtel Meyerhold, Monsieur et Madame Atlani, ont confié la décoration du lieu à Anne Gelbard.

Les propriétaires de l’hôtel Meyerhold, Monsieur et Madame Atlani, ont confié la décoration du lieu à Anne Gelbard.
©DR


Derrière une façade chic et typiquement parisienne du 9ème arrondissement, à quelques pas de l'Opéra Garnier et de Drouot, se cache un nouvel hôtel 4 étoiles, l'hôtel Meyerhold. Ses propriétaires, Monsieur et Madame Atlani, ont confié à la décoratrice Anne Gelbard, la mission de créer un hôtel où générosité, attentions et confort règnent en maîtres, un hôtel où le client puisse oublier le rythme effréné de la ville et se sentir "comme à la maison", contrairement aux hôtels de chaîne, trop impersonnels.



Coup de cœur pour cette suspension design, pile dans la tendance métaux précieux.

Coup de cœur pour cette suspension design, pile dans la tendance métaux précieux.
©DR




Anne Gelbard s'est inspirée des années trente et du mouvement architectural du Bauhaus pour imaginer les 29 chambres, dont 2 suites, chacune avec son ambiance particulière.



Passé le hall d'accueil et son gigantesque vitrail réalisé à l'ancienne, l'atmosphère est celle d'une maison de famille, chaque étage étant dédié à un personnage qui aurait mis sa touche à la décoration.



Le premier étage de l’hôtel est celui de Madame : il dévoile ses charmes dans une ambiance raffinée, aux couleurs douces et poudrées.

Le premier étage de l’hôtel est celui de Madame : il dévoile ses charmes dans une ambiance raffinée, aux couleurs douces et poudrées.
©DR




Le premier étage est celui de Madame, qui dévoile ses charmes dans une ambiance raffinée, aux couleurs douces et poudrées.



Le deuxième étage, celui de Monsieur, s'avère plus sobre, plus chic avec ses couleurs taupe, vert et bleu marine, et ses quelques touches de noir.



Le deuxième étage, celui de Monsieur, s'avère plus sobre, plus chic avec ses couleurs taupe, vert et bleu marine, et ses quelques touches de noir.

Le deuxième étage, celui de Monsieur, s'avère plus sobre, plus chic avec ses couleurs taupe, vert et bleu marine, et ses quelques touches de noir.
©DR




Au troisième étage, une tante extravagante apporte des tonalités de rouge et un esprit de liberté. La fantaisie est là à l'honneur.



Le quatrième étage est celui de l'oncle, un capitaine au long cours qui fait rayonner le style cabine de bateau avec foules de rayures.



Changement d'ambiance au cinquième étage où le cousin dandy de la famille a imaginé un décor graphique avec mosaïques et papiers peints à motifs géométriques.



Le dernier étage de l’hôtel fait la part belle au style Bauhaus, dans des nuances de taupe, bleu et brun.

Le dernier étage de l’hôtel fait la part belle au style Bauhaus, dans des nuances de taupe, bleu et brun.
©DR




Le dernier étage, enfin, accueille l'étudiant de la famille, qui imprègne les chambres du style Bauhaus.



Hôtel Meyerhold

4, rue Cadet

75009 Paris

www.hotelmeyerhold.com



Au numéro 4 de la rue Cadet, dans le 9ème arrondissement de Paris, à quelques pas de l'Opéra Garnier et de Drouot, se cache un nouvel hôtel 4 étoiles : l'hôtel Meyerhold.

Au numéro 4 de la rue Cadet, dans le 9ème arrondissement de Paris, à quelques pas de l'Opéra Garnier et de Drouot, se cache un nouvel hôtel 4 étoiles : l'hôtel Meyerhold.
©DR




Toute de mosaïques vêtue, la salle de bains, attenante à la chambre, offre une décoration élégante et raffinée.

Toute de mosaïques vêtue, la salle de bains, attenante à la chambre, offre une décoration élégante et raffinée.
©DR




Autre détail déco : ce lampadaire pour le moins original, dont le piètement a été travaillé pour former un nœud décalé.

Autre détail déco : ce lampadaire pour le moins original, dont le piètement a été travaillé pour former un nœud décalé.
©DR




La mission de la décoratrice était de créer un hôtel où générosité, attentions et confort règnent en maîtres ; un hôtel où le client puisse oublier le rythme effréné de la ville et se sentir "comme à la maison".

La mission de la décoratrice était de créer un hôtel où générosité, attentions et confort règnent en maîtres ; un hôtel où le client puisse oublier le rythme effréné de la ville et se sentir "comme à la maison".
©DR