Lyric Hôtel, une partition réussie

Cléo Trocmé
Implanté au centre de Paris, le Lyric Hôtel enchante ses visiteurs avec sa décoration dédiée au monde de la musique et de la danse.
La tête de lit est un patchwork de couleurs acidulées au-dessus de laquelle est imprimée, sur une large bande de tissu, une photo en noir et blanc.

La tête de lit est un patchwork de couleurs acidulées au-dessus de laquelle est imprimée, sur une large bande de tissu, une photo en noir et blanc.
©DR

Avis aux mélomanes, aux passionnées de danse, ou tout simplement aux amoureux des belles choses, un nouvel hôtel vient d'ouvrir à Paris. A deux pas de l'Opéra Garnier, le Lyric Hôtel dédié au monde de la musique et de la danse se veut comme une parenthèse enchantée, à l'abri du bruit assourdissant de la ville.


Sur des accords parfaits de couleurs acidulées et de clichés en noir et blanc, le Lyric Hôtel rend hommage aux divas, aux étoiles et aux musiciens.


La réception, prélude à un séjour musical et artistique.

La réception, prélude à un séjour musical et artistique.
©DR


Les auteurs de cette partition savamment composée sont trois passionnés. Derrière la baguette de chef d'orchestre, on trouve Alain Kocer, un architecte qui aime racheter des hôtels vétustes pour les rénover et les transformer en quatre étoiles, Audrey Schermann, la jeune directrice qui fourmille d'idées mais désire avant tout que les clients se sentent bien, et Sylvia Corrette, la designer et architecte d'intérieur habitué à travailler la symbolique afin que les gens se projettent entièrement dans l'espace.


Au Lyric Hôtel, elle a mis en scène la symbolique des arts musicaux dès le lobby. Les voilages noirs et blancs posés derrière la réception donnent en effet l'impression d'entrer en scène, tandis que sur le sol en pierres grises, le son des pas répond en écho à la musique des pavés parisiens.


Au sol, un ruban de chausson rose, emblème de la danse.

Au sol, un ruban de chausson rose, emblème de la danse.
©DR


Il suffit ensuite de suivre le ruban rose de chausson de danse qui dessine, au sol, le parcours menant aux 47 chambres. Identifiées par la couleur de leur porte, et leur nom lié à l'univers de l'opéra, inscrit sur des plaques rondes rappelant les hublots des salles de danse de Garnier, toutes ont leur propre personnalité. L'une vous transportera dans le monde de Carmen, l'autre dans celui du Lac des Cygnes, la troisième dans celui de La Vie Parisienne... Mais au plafond de la plupart, une coupole colorée qui évoque celle de l'Opéra Garnier.


Lyric Hôtel

2, rue de Gramont

75002 Paris

www.lyrichotelparis.com


Dans le bar, lové au sous-sol, des portraits en noir et blanc racontent les épisodes les plus importants de l'histoire de l'opéra, tandis qu'un ballet de chaises colorées apporte de la bonne humeur.

Dans le bar, lové au sous-sol, des portraits en noir et blanc racontent les épisodes les plus importants de l'histoire de l'opéra, tandis qu'un ballet de chaises colorées apporte de la bonne humeur.
©DR


La piscine de 8 mètres de long est installée sous une verrière qui permet de scruter le ciel parisien, tout en nageant.

La piscine de 8 mètres de long est installée sous une verrière qui permet de scruter le ciel parisien, tout en nageant.
©DR


Une des douze chambres Business.

Une des douze chambres Business.
©DR