Variation autour du gris au Grey Hotel

Nda Magazine
Cet hôtel est situé dans le 9e arrondissement de Paris, près de l’Opéra, des grands magasins et de la gare Saint-Lazare. La propriétaire, Sophie Gazil, souhaitait pour les lieux un univers monochrome qui serait rehaussé par des touches délicates de couleurs et mis en valeur par des luminaires contemporains. Venant d’un grand groupe de peintures, elle a travaillé à la création de nuanciers avec les bureaux de tendances les plus reconnus. Passionnée par la décoration, elle fait appel à Vincent Bastie. Son concept décline douze tonalités de gris et donne le Grey Hôtel.
Salles de bains contemporaines et recouvertes de grandes dalles de grès cérame gris.

Salles de bains contemporaines et recouvertes de grandes dalles de grès cérame gris.
©Christophe Bielsa


Avant le Grey, existait un hôtel sans aucun intérêt. Après 10 mois de travaux, il devient un lieu singulier, élégant et chaleureux. Une harmonie des matières, couleurs et volumes procure une sensation d'être comme à la maison.  Le cadre intimiste et le jeu d'éclairage indirect plongent l'hôte dans une ambiance de bien-être et de tranquillité. 



Ambiance des chambres Grey Charron raffiné aux gris perlé et flanelle associé à quelques touches de bleu charron.

Ambiance des chambres Grey Charron raffiné aux gris perlé et flanelle associé à quelques touches de bleu charron.
©Christophe Bielsa




12 tonalités de gris



Deux gris pour chacune des 4 ambiances de chambres, trois gris pour l’espace réception/salon et un gris pour les ferronneries extérieures.



Au total, l’hôtel compte 33 chambres dont 14 Executives et Deluxe (18 à 22 m2) et une suite au dernier étage (30 m2). Sept d'entre elles bénéficient de balcons ou de terrasses spacieuses.



Quatre ambiances : Grey Safran à l'esprit Arty où le gris devient grège et châtaigne, le Grey Charron raffiné aux gris perlé et flanelle aux touches bleu charron, le Grey Pourpre au mélange poudré de gris de lin et de gris tourterelle, puis le Grey Argent à l'atmosphère sophistiquée avec deux gris précieux argent et bis qui se marient avec un noir profond. La suite est décorée d’une fresque des toits de Paris d’Hervé Half.



Lobby confortable associant œuvres contemporaines, mobilier contemporain gris et un joli fauteuil Egg d'Arne Jacobsen rose fuchsia pour rehausser l'ambiance.

Lobby confortable associant œuvres contemporaines, mobilier contemporain gris et un joli fauteuil Egg d'Arne Jacobsen rose fuchsia pour rehausser l'ambiance.
©Christophe Bielsa




Dans chaque chambre, des sculptures de Julie Gauthron, du mobilier épuré dessiné par Elsa Joseph, collaboratrice de l'architecte, des tissus imprimés colorés et des parfums d'ambiance. Pour accentuer ce côté calfeutré et douillet, les matières sont le lin, le coton, le velours et les tweeds. Au sol, une moquette aux motifs fondus de HTW Design Carpet. Celle des coursives aux formes géométriques est dessinée par l'architecte. Un métissage est recherché avec les carrelages et mosaïques des salles de bains. Quatre types de tissus et de papiers peints habillent les têtes de lit, les fauteuils et les murs (Nobilis, Elitis, Nina Campbell, Osborne & Little Designers Guild, Kvadrat, Pierre Frey, Lelièvre, Missoni, Dominique Kieffer...).



La salle des petits déjeuners avec des fauteuils signés Philippe Starck pour Kartell.

La salle des petits déjeuners avec des fauteuils signés Philippe Starck pour Kartell.
©Christophe Bielsa




L'élégance est de mise dans l'établissement. A l'entrée, le revêtement de sol est un grès cérame de Patricia Urquiola (Vicalvi). A la réception, on peut s'asseoir dans deux fauteuils scandinaves Hay posés sur un sol en béton ciré.

Même esprit dans les 100 m2 constitués d'un salon, d’un bar et de la salle de petit-déjeuner aux chaises Starck. Dans le lounge, des tapis vintage d’Anatolie (Stepevi) sous deux méridiennes Sarah Lavoine, des chauffeuses Designers Guild habillées de tissus Nobilis et Pierre Frey, des tables basses aux lignes graphiques Matière Grise, des vases de Gaetano Pesce, des totems Pols Potten... autant d'éléments qui constituent une atmosphère délicate.



Même les angelots  des ferronneries extérieures anciennes ont été repeintes en gris.

Même les angelots des ferronneries extérieures anciennes ont été repeintes en gris.
©Christophe Bielsa




Des éclairages contemporains et design de chez Flos, Foscarini, Artémide et Tom Dixon se marient avec des créations plus bucoliques comme la Petite Voilière de Mathieu Challières et Vertigo de la Petite Friture. Tous ont une part importante dans la décoration intérieure.



Cet hôtel quatre étoiles vous fera entrevoir le gris autrement. Cette belle réalisation démontre que le gris n'est pas une couleur triste. Bien au contraire, elle valorise tout ce qui l'entoure. Elle illumine le mobilier, les éclairages et les matériaux (cf. Lever de Rideau - RBC Center de Jean Nouvel).



Encore une fois, Vincent Bastie a prouvé qu'il pouvait rénover un lieu, le métamorphoser et le rendre exceptionnel.



Le Grey Hôtel****

12, rue de Parme

75009 Paris

Tél. : 01 55 31 93 93

www.legrey-hotel.com



www.ndamagazine.com



Une façade haussmannienne classique modernisée par une marquise contemporaine, bien entendu grise.

Une façade haussmannienne classique modernisée par une marquise contemporaine, bien entendu grise.
©Christophe Bielsa




Dès la réception, le ton est donné par Vincent Bastie: gris et design!

Dès la réception, le ton est donné par Vincent Bastie: gris et design!
©Christophe Bielsa




Ambiance très urbaine des chambres Grey Safran à l'esprit Arty où le gris devient grège et châtaigne.

Ambiance très urbaine des chambres Grey Safran à l'esprit Arty où le gris devient grège et châtaigne.
©Christophe Bielsa




Une belle adresse de 33 chambres et une suite en plein 9° arrondissement.

Une belle adresse de 33 chambres et une suite en plein 9° arrondissement.
©Christophe Bielsa