Bonne viande, whisky et cigare chez Steaking !

Michel Tanguy
L’ancienne maison de la Georgie a fait place à Steaking. Pas de surprise il s’agit bien d’une maison dédié à la viande, mais le véritable intérêt des lieux réside au troisième étage, un bar à whisky et un fumoir pour ceux qui apprécient le plaisir d’un Havane avec leur spiritueux.
L'équipe du Steaking, véritable steakhouse dans le 6ème non loin de la rue de Rennes.

L'équipe du Steaking, véritable steakhouse dans le 6ème non loin de la rue de Rennes.
©DR


Arthur Girard en cuisine, et son associé Alican Ozsoy en salle ont optimisé les espaces. Au premier niveau, le bar et la salle de restaurant, au second un espace privatisable pour les réunions de travail ou familiales, et le sacro saint bar-fumoir au troisième étage avec ses 110 références de whisky.



Whiskies d'Ecosse, d'Irlande, Pays de Galles, Suède, Japon, Taïwan, Inde, Etats-Unis et même Autralie pour le plus grand plaisir des amateurs.

Whiskies d'Ecosse, d'Irlande, Pays de Galles, Suède, Japon, Taïwan, Inde, Etats-Unis et même Autralie pour le plus grand plaisir des amateurs.
©DR




Les « viandards », comme ils aiment se définir, ne manqueront pas cette adresse dont la carte sélectionne les meilleures origines de viande. La IT liste est presque exhaustive avec le Wagyu australien, le bœuf de Galice, la race Normande, le bœuf Simmental d’Autriche, le Hereford anglais, le bœuf argentin, l’Angus américain et le « fameux » bœuf de Kobé pour lequel il faudra débourser 160 €.



Les amateurs de viandes trouveront leur bonheur avec un très large choix de pièces de boeuf sélectionnées avec soin.

Les amateurs de viandes trouveront leur bonheur avec un très large choix de pièces de boeuf sélectionnées avec soin.
©DR




Le prix est en rapport avec la sélection : 26 € la Picanha de Galice, 29 € le faux filet normand pour les plus abordables, puis de 30 jusqu’à 98 € pour la noix d’entrecôte Wagyu d’Australie de 300 grammes. Si les origines sont sélectionnées avec soin, on pourra regretter des cuissons maladroites sur des pièces qui manquent de repos, et se dégustent froides.  



Un délicieux cheesecake pour achever le dîner sur une note sucrée.

Un délicieux cheesecake pour achever le dîner sur une note sucrée.
©DR




Côté douceur la jeune Marie Casciani s’en sort bien avec un excellent Cheesecake à la texture incroyable, un honnête crumble aux fruits de saison et pour les plus gourmands un hot fudge à ne pas manquer.



Le bar à whisky avec un choix pléthorique de jolis flacons à boire lentement dans un canapé Chesterfield.

Le bar à whisky avec un choix pléthorique de jolis flacons à boire lentement dans un canapé Chesterfield.
©DR




Un reproche que l’on peut souvent faire aux restaurants : une carte des vins manquants de références sous la barre des 30 €, mais en revanche une belle sélection de vins au verre permettant de goûter différentes appellations et de boire avec mesure.



Ouvert pour le dîner uniquement du mardi au dimanche.

Steaking 

3 rue du Sabot

75006 PARIS

Tél. 01 42 22 78 82

www.steaking.fr



La salle du restaurant où l’on pourra déguster des pièces de bœuf des meilleures origines.

La salle du restaurant où l’on pourra déguster des pièces de bœuf des meilleures origines.
©DR