Convivialité et cuisine bien faite à la Petite Cour

Michel Tanguy
C’est l’un des lieux atypiques que compte Paris !! Un restaurant à l’ombre des halles du Marché Saint-Germain, niché en contrebas de la rue de Mabillon sur une jolie petite cour pavée.
La terrasse très agréable aux beaux jours dans un quartier parisien mythique.

La terrasse très agréable aux beaux jours dans un quartier parisien mythique.
©DR


Lorsqu’on découvre l’intérieur du restaurant La Petite Cour, on ne peut s’empêcher de s’imaginer dans l’annexe d’un théâtre… Les murs jaunes, un brin surannés, et les banquettes de velours rouges nous transportent un peu hors du temps. Et c’est certainement pour cela que l’on s’y sent bien.  



Si l’appétit motive votre venue, si l’assiette est l’intérêt de votre visite, et le plaisir de la table l’objectif, l’accueil est aussi un point essentiel. Il est ici confié à Bruno Boucheron, venu offrir son savoir faire à l’équipe de salle. La convivialité est de mise, et la clientèle métissée ne s’y trompe pas. Parisiens en quête d’une bonne table et touristes venus découvrir notre gastronomie, tous semblent passer un bon moment. Et c’est bien la volonté affichée par l’équipe de salle.



Le chef Hisaoka Sampei, maîtrise nos classiques culinaires.

Le chef Hisaoka Sampei, maîtrise nos classiques culinaires.
©DR




En cuisine, le chef japonais Tampei Hisaoka est aux commandes. Le jeune homme amène sa touche personnelle à une cuisine qui s’inspire des classiques et s’appuie sur les produits de saison. Croustillant de boudin noir, compotée de pommes et coing ; crème de cresson et ravioles d’escargots ; belles noix de Saint-Jacques servies crues dans leur coquille avec un assaisonnement relevé. Séduisante joue de bœuf braisée servies avec salsifis glacés ; magnifique ris de veau, parfaitement traité, présenté en cocote avec carottes fondantes, jus au gingembre et crevettes croustillantes pour l’apport d’une note marine de très bon goût. Pour les douceurs, crème brûlée et petits choux au nougat glacé pour les valeurs sûres, Tiramisu déstructuré pour l’originalité, présenté en coque dans un nid de feuillantines légère et croustillantes, il se laisse dévorer.



La carte des vins si elle offre de belles références, gagnerait à être un peu plus abordable, surtout dans la gamme des Bourgognes et des Bordeaux. Les amateurs de jolis flacons pourront néanmoins se faire plaisir. A commencer par ce Givry « Clos Jus » de Vincent Lump qui, à 48 €, remplit pleinement son office.



Une entrée raffinée à déguster sur une table de la grande salle.

Une entrée raffinée à déguster sur une table de la grande salle.
©DR




En résumé, on y va pour l’esprit de convivialité, une cuisine bien faite qui respecte les saisons et une carte des vins qui offre de quoi satisfaire les connaisseurs.



La Petite Cour

8, rue Mabillon

75006 Paris  

Tél. 01 43 26 52 26

www.lapetitecour.fr



L'un des grands classiques de la carte, le poulet...

L'un des grands classiques de la carte, le poulet...
©DR