Prendre un verre à Paris So Fashion !

Francis van de Walle
Rendez-vous en bas des Champs-Elysées au « 8 rue Jean Goujon », en face du Palais de la Découverte. Pour bien commencer une bonne soirée, il faut que le cocktail soit festif !
Le service incarne le plaisir de recevoir et font de cette maison, un lieu magique au sein duquel, on aurait envie de revenir.

Le service incarne le plaisir de recevoir et font de cette maison, un lieu magique au sein duquel, on aurait envie de revenir.
©DR

A quelques mètres de l’avenue Montaigne, se trouve la « Maison des Centraliens », anciennement « Maison de la presse » dont la présidence est assurée par Bernadette Chevalier (ex présidente d’Exclusive Hôtels). Le projet a vu le jour grâce aux fonds récoltés par sa nouvelle Présidence pour le compte de la société Odo. Une partie, 7 millions d’euros, ont étés prélevés pour les travaux de décoration, signés par le styliste belge Martin Margelia.


La maison Champs-Elysées a su jouer harmonieusement avec classicisme et avant-gardisme pour des espaces raffinés et reposants, à l'instar du bar blanc du lobby.

La maison Champs-Elysées a su jouer harmonieusement avec classicisme et avant-gardisme pour des espaces raffinés et reposants, à l'instar du bar blanc du lobby.
©DR


Martin Margelia est originaire d’Anvers où se trouve une des meilleures écoles de stylisme du monde, et d’où sortent les nouveaux grands noms de la mode internationale. Formé par Jean-Paul Gaultier, il a dernièrement fait parler de lui avec sa collection « Maison Martin Margiela pour H&M ». Il n’a fallu que quelques heures pour vendre l’ensemble des produits mis en rayons dans les 230 magasins répartis sur toute la planète, de la chaîne populaire suédoise. Un succès digne du même concept signé Karl Lagerfeld ! De nos jours, Martin Margelia est considéré comme l’un des créateurs les plus atypiques, marginaux et secrets de sa génération.  


La redéfinition des codes du décor nous offre une ambiance atypique, comme ce long couloir fait de portes en trompe l'œil .

La redéfinition des codes du décor nous offre une ambiance atypique, comme ce long couloir fait de portes en trompe l'œil .
©DR


Retournons à la Maison des Centraliens pour y découvrir le « Blind bar ». Cet hôtel respire le monde de la mode ! Car il ne faut pas oublier que nous vivons dans la capitale mondiale de la création et de la décoration ! La Maison des Centraliens répond à cette définition ! Dans le fond, se trouvent d’immenses portes comme sorties du monde d’Alice aux Pays des Merveilles, illusion réalisée grâce à des miroirs intégrés dans le plafond. Des housses recouvrent les bergères, comme d’élégantes robes noires et blanches !


Grâce à ses jardins, ce lieu original et poétique est une bulle de rêve à l’abri de l’effervescence de la capitale.

Grâce à ses jardins, ce lieu original et poétique est une bulle de rêve à l’abri de l’effervescence de la capitale.
©DR


La zone du bar, tout de noir vêtue, vous attend avec son maître de cérémonie Nader ! Dans le « Cigare bar » le décor est le négatif du salon blanc de l’entrée, dont tous ses éléments, boiseries classiques à la française et parquet ont étés réellement calcinés pour y apporter une touche post fin du monde ! Un lieu unique et privatif pour qui aime fumer, un bon havane ! On peut y refaire le monde entre gentlemen, à l’anglaise.  


La maison Champs-Elysées est abritée au cœur d’un hôtel particulier d’architecture haussmannienne.

La maison Champs-Elysées est abritée au cœur d’un hôtel particulier d’architecture haussmannienne.
©DR


Au shaker : Nader. Un homme qui a traversé le monde pour revenir à Paris des rêves plein les yeux ! Professeur de plongée aux Caraïbes, il débarque à New-York comme directeur des restaurants du très célèbre Pierre. Suivit un saut en Chine pour s’occuper de l’ouverture du bar du Royal Méridien de Shanghaï. Nader, n’est pas barman de formation, mais par passion ! On le retrouve dans ses compositions ! Tout en douceur et avec flegme !


L’hôtel est redécoré sous la griffe de la Maison de mode Martin Margiela pour incarner un havre de paix au cœur du triangle d’or entre les Champs-Elysées, l’avenue Montaigne, le Grand Palais et la Place de la Concorde.

L’hôtel est redécoré sous la griffe de la Maison de mode Martin Margiela pour incarner un havre de paix au cœur du triangle d’or entre les Champs-Elysées, l’avenue Montaigne, le Grand Palais et la Place de la Concorde.
©DR


Parmi les cocktails maison, voici deux numéros sortis des incontournables de la carte du restaurant le Huit ! Commençons par  le White Shadow : un gin Tanqueray Ten, triple sec, mezcal, sirop maison d’agave au poivre du Penja, burlesque bitter, lime, un Margarita revisité et imaginé par Nader, dans le métro !


Vous désirez apporter un côté magique à votre fin de soirée ? Commandez sans fautes le Glen me more : brunoise de poire fraîche au sirop d’érable infusée à la cardamone, flambage de whisky Glenmorangie «The Quinta Ruban». Nader, vous le servira avec application et dextérité, car il en faut pour ne pas se brûler !


Le Blind Bar, ouvert du lundi au samedi de 11h00 à 1h30 du matin.

Le Blind Bar, ouvert du lundi au samedi de 11h00 à 1h30 du matin.
©DR


Autre partie accessible pour le plus grand nombre, le restaurant de la Maison des Centraliens, un espace à découvrir durant les beaux jours grâce à une terrasse d’une grande tranquillité ! Unique à Paris avec ses parasols et ses palmiers ! On se croit le temps d’un déjeuner VIP sur la Côte d’Azur. Pourquoi prendre l’avion, alors qu’il suffit de descendre à la station Champs-Elysées Clémenceau !  


La Maison Champs Elysées

8, rue Jean Goujon

75008 Paris

www.lamaisonchampselysees.com