Le Zaganin, un restaurant au fond du 9ème

Alix Baboin-Jaubert
Une salle en longueur avec des dessins modernes au mur, des banquettes rouges accueillantes, et surtout, une cuisine bistrot, généreuse et savoureuse. Que demander de plus !
Un bar sur un lit de purée, ou un filet de rouget sur des épinards parfumés, le tout accompagné d’un délicieux verre de vin bio français, choisi minutieusement par le chef.

Un bar sur un lit de purée, ou un filet de rouget sur des épinards parfumés, le tout accompagné d’un délicieux verre de vin bio français, choisi minutieusement par le chef.
©DR

Le  patron, Thierry Santos, explique le sens du nom de son bistrot : « un zaganin est un petit reste ». Le bar sur son lit de purée occupe toute l’assiette, le risotto de champignon et saumon est fondant, brûlant et bien « fromagé », les filets de rouget sur épinards verts et parfumés sont cuits comme il faut…Pour se désaltérer, le blanc est sec et gouleyant !


Une petite salle de bistrot pouvant accueillir 48 couverts, où les gourmands peuvent bruncher le samedi et le dimanche.

Une petite salle de bistrot pouvant accueillir 48 couverts, où les gourmands peuvent bruncher le samedi et le dimanche.
©DR


Un menu a prix serré


Le menu à 18,50 € offre plus d’un tour dans son sac. La terrine maison est parfumée et suave, sur un pain frais, parfait ! L’aiguillette de poulet façon Thaï, avec sa sauce au lait de coco et son riz basmati, de belle tenue, comme il se doit, et la note sucrée appelée aujourd’hui cheese-cake, pas trop sucré, mais surtout parfumé…on aime.


Le filet de rouget et sa tombée d’épinards, le tout relevé d’une vinaigrette à l’orange… on y retrouve le goût de la nature !

Le filet de rouget et sa tombée d’épinards, le tout relevé d’une vinaigrette à l’orange… on y retrouve le goût de la nature !
©DR


Comme un vrai bistrot


Ici, les produits sentent « la nature », le saumon a son vrai goût, qu’il soit à l’aneth et au sésame, ou en salade, avec les asperges et les tomates séchées…Les rougets et la dorade grise itou !


La viande de bœuf vient de l’Aubrac ou du Charolais, le cochon est pata négra et Bellota.  La tarte fine n’en a pas que le nom, elle est  vraiment fine, avec sa ricotta et ses petits légumes !


Les desserts fleurent bon les fruits, fraises et framboises pour le millefeuille, le gâteau au chocolat fait-maison et les crêpes sont Suzette… Bref, une bonne et vraie adresse, que l’on recommande pour sa sincérité et ses vraies valeurs !


Et si vous n’avez pas fini votre bouteille, vous l’emportez, rare et bien.


Formule déjeuner, du mardi au vendredi :



  • Plat du jour et café : 13,50 € 

  • Plat du jour, boisson et café : 15 €

  • Entrée du jour, plat du jour et dessert du jour au déjeuner : 17,90 €


Le Zaganin

81, rue Rochechouart

75009 Paris

Tél: 01 48 78 12 70

www.auzaganin.com


Que ce soit pour déjeuner, dîner, ou simplement boire un verre, arrêtez-vous dans cet agréable bistrot, décoré dans un style très années 40, et qui met en valeur la cuisine française.

Que ce soit pour déjeuner, dîner, ou simplement boire un verre, arrêtez-vous dans cet agréable bistrot, décoré dans un style très années 40, et qui met en valeur la cuisine française.
©DR