Tout savoir sur les maisons mobiles

Célia Goussard
Le concept de maison mobile est originaire de Grande Bretagne. Longtemps considérée comme une solution provisoire, voire marginale, l’offre de logements sur roues s’améliorera et s’étoffera, avec le développement de l’automobile et l’avènement des congés payés. Revue des différentes maisons nomades d’aujourd’hui.
Nomade Lodge propose des séjours dans ses 18 yourtes, directement importées de Mongolie. A seulement 45 minutes au sud-est de Paris, un lieu d'évasion hors du temps !

Nomade Lodge propose des séjours dans ses 18 yourtes, directement importées de Mongolie. A seulement 45 minutes au sud-est de Paris, un lieu d'évasion hors du temps !
©DR

Partir en vacances avec sa maison


Définie par la loi française comme un véhicule adaptable capable d'être transporté pour un usage de loisirs, la maison mobile est le plus souvent vue par les Français comme une caravane ou un camping-car. Ces derniers se veulent dorénavant la quasi-copie de nos maisons traditionnelles. Bien plus sophistiquée qu’une simple tente, la maison mobile possède généralement une petite cuisine, une salle de bain et des toilettes, une ou plusieurs chambres, un coin repas, voire une terrasse aménageable.


D'été ou de mi-saison, les vacances sont le moment idéal pour utiliser une résidence nomade. Dans le cas d’un séjour à la montagne, il faut impérativement prévoir une maison mobile à l’isolation adaptée aux basses températures, et aux intempéries. Il est possible de louer ou d’acheter un logement mobile, et de l'installer sur un terrain prévu à cet effet, pour une durée de séjour toujours inférieure à trois mois. Une habitation itinérante permet de bénéficier d’un confort moderne, tout en restant à un prix abordable. Elle séduit les plus aventureux, qui peuvent se déplacer au gré de leurs envies, tout en conservant une certaine qualité de vie.


Pierre le Fur possède de nombreuses roulottes anciennes. Il regroupe dans son musée en plein air des modèles du monde entier.

Pierre le Fur possède de nombreuses roulottes anciennes. Il regroupe dans son musée en plein air des modèles du monde entier.
©DR


Les différents modèles de logements mobiles


Il existe cinq grands types de résidences mobiles :



  • La caravane, rigide, semi-rigide, ou pliante, est une remorque habitable. Ses essieux lui servent de soutien, une fois arrêtée et installée.

  • La roulotte, sorte d’ancêtre de la caravane, possède 4 roues. Elle est en bois travaillé, souvent peint, pour une allure gypsy.

  • Le camping-car est un véhicule automobile habitable, ou une remorque intégrée au châssis d’un petit camion. Le mythique Combi Volkswagen avec son toit rehaussable, modèle phare des années 1960/70, peut par exemple s’aménager en camping car. On le désigne alors sous le terme de fourgon aménagé. L’avantage est qu’il est aussi facile à conduire qu’une grosse voiture.

  • La maison mobile, ou mobile-home, est dérivée des deux logements précédents. Construite sur un châssis, remorquable sur un camion en convoi exceptionnel, elle est destinée à être raccordée aux services publics. Sa base est enveloppée par un parement, et repose sur des roues stabilisées par des pilotis ajustables.

  • L’habitation légère de loisirs, ou HLL, (chalet, bungalow) diffère des maisons mobiles par sa dimension, qui peut excéder 40 m². Elle doit impérativement être démontable ou transportable.

  • La yourte, très à la mode, peut facilement se démonter pour se réassembler ailleurs. En revanche, elle ne dispose que d’une seule grande pièce à vivre. Le raccord aux services publics n’est pas assuré dans les modèles originaux, mais est bien présent pour les yourtes contemporaines de vacances.


Super Titiana Standard, le mobile home IRM, dispose de deux chambres, pour une surface totale de 29,7 m².

Super Titiana Standard, le mobile home IRM, dispose de deux chambres, pour une surface totale de 29,7 m².
©DR


En France, toutes ces habitations mobiles doivent être utilisées à titre de résidence secondaire, et implantées sur des terrains spéciaux (terrains de camping, villages de vacances, ou parcs résidentiels de loisirs). Les camping-cars peuvent toutefois s’installer partout, à condition de respecter l’environnement, et de ne pas stationner plus de deux semaines au même endroit.


Les maisons mobiles sont désormais accessibles, à l’achat ou à la location, dans toutes les gammes de prix, et dans tous les styles. Par ailleurs, l’offre de maisons d’hôtes s’enrichit de courts séjours insolites en maison mobile. Sachez toutefois qu’on profite bien mieux des logements nomades dans les régions ensoleillées ; il est ainsi possible de passer du temps dehors, sans être confiné dans un espace intérieur, certes confortable, mais réduit.


Pour aller plus loin, lire Maisons mobiles, de l’architecte et photographe Véronique Willemain, aux Editions Alternatives, 2004, Paris.


La chambre de la grande roulotte de forain, Nana. Art déco, elle a été fabriquée par Albrech, dans les années 1930.

La chambre de la grande roulotte de forain, Nana. Art déco, elle a été fabriquée par Albrech, dans les années 1930.
©DR