Architecture expérimentale à Orléans

Anne Swynghedauw
À l’occasion de la réouverture du nouveau bâtiment « Les Turbulences » FRAC Centre, l’exposition « Naturaliser l’architecture » mêle projets innovants et futuristes.
L’architecture tubulaire préfabriquée en aluminium anodisé s’intègre à l’ancien site militaire par strates successives. Les Turbulences - FRAC Centre, par Jakob + MacFarlane.

L’architecture tubulaire préfabriquée en aluminium anodisé s’intègre à l’ancien site militaire par strates successives. Les Turbulences - FRAC Centre, par Jakob + MacFarlane.
©Jakob + MacFarlane. Photo : Nicolas Borel

C’est un lieu étonnant, tant par son contenu que par son enveloppe extérieure découpée en facettes. Il abrite le FRAC Centre (Fonds Régional d’Art Contemporain), dont la vocation est de diffuser l’art contemporain et l’architecture expérimentale des années 1950 à nos jours, dans sa dimension la plus innovante. « Les Turbulences », FRAC Centre est un laboratoire unique au monde. Dans ce nouveau lieu, pour sa 9e édition, ArchiLab tend à démontrer les interactions entre le numérique et les sciences, avec l’exposition « Naturaliser l’architecture ».


Projet de l’agence d’architecture française X_TU architects, Fresh City, 2010.

Projet de l’agence d’architecture française X_TU architects, Fresh City, 2010.
©X_TU Architects


Un mouvement  organique


Le projet architectural est imaginé par l’agence Jakob + MacFarlane, avec au programme la réhabilitation de l’ancien bâtiment militaire du XIX ème, et la création d’une nouvelle structure. Si étrange qu’elle paraît, l’extension fut indispensable à la modernisation et à l’ouverture du musée vers la ville. Il s’agit d’une forme dynamique déclinée à partir de la déformation paramétrique, et de l’extrusion des trames des bâtiments existants. « Les Turbulences » FRAC Centre se déploient ainsi en trois structures fluides et hybrides, qui émergent depuis le sol de la cour par strates topographiques. Elles offrent des espaces supplémentaires de liaison et d’accueil entre les expositions permanentes et temporaires, éclairés par deux puits de lumière.


Projet de l’architecte japonais Hirata Akihisa, Bloomberg Pavilion, 2011.

Projet de l’architecte japonais Hirata Akihisa, Bloomberg Pavilion, 2011.
©Takumi Ota Photography


Une exposition dédiée à l’expérimentation sur l’architecture et la nature


Conçue par ses fondateurs, Marie-Ange Brayer, directrice du nouveau lieu « Les Turbulences » FRAC Centre, et Frédéric Migayrou, directeur adjoint du Centre Pompidou MNAM-CCI, l’exposition ArchiLab 9e édition, « Naturaliser l’architecture » montre l‘état de l’avancement des recherches en matière d’architecture expérimentale. À l’ère du numérique, les techniques informatiques et mathématiques actuelles permettent une grande liberté de création. L’architecture s’apparente à un organisme qui évolue de façon similaire au règne du vivant, en mutation perpétuelle et adaptée sans cesse à son environnement. Les projets sont utopiques, expérimentaux voire complètement fous, et expriment la structure complexe et organique du vivant entre design, biologie, informatique. Mais pas seulement ; certains vont vers les principes écologiques fondamentaux, comme l’agence X_TU, ou l’architecte Hirata Akihisa. L’édifice  « Les Turbulences » FRAC Centre présente les processus innovants au travers de 40 projets d’architectes, de designers et d’artistes, d’installations, de pavillons et d’environnements interactifs. 


Dessin de l’architecte et théoricien britannique Peter Cook (Archigram), Instant City Visits Bournemouth, 1968, FRAC Centre, collections permanentes.

Dessin de l’architecte et théoricien britannique Peter Cook (Archigram), Instant City Visits Bournemouth, 1968, FRAC Centre, collections permanentes.
©Philippe Magnon


Architectes: Jakob + MacFarlane www.jakobmacfarlane.com

Exposition Archilab 9e édition du 14/09/2013 au 02/02/2014

Du mercredi au dimanche, de 12h à 19h. Nocturne jusqu'à 20h le 1er jeudi du mois


Les Turbulences, Frac Centre

88, rue du Colombier

45000 Orléans

Tél. : 02 38 62 52 00

www.frac-centre.fr


Projet du studio d’architecture expérimentale, à Londres et Melbourne, Kokkugia, Babiy Yar Memorial, 2010.

Projet du studio d’architecture expérimentale, à Londres et Melbourne, Kokkugia, Babiy Yar Memorial, 2010.
©Kokkugia