En Espagne, une maison jardin, entre ville et campagne

Agnès Zamboni
Terrasse, patio, façade percée de belles échappées, cette construction s’intègre parfaitement dans l’environnement.
La nature du projet est caractérisée par un esprit chromatique bi-matière. Sur une toile blanche du Krion, on a mis en évidence certaines zones de bois et de pierre sombre qui représentent les parties évidées du volume.

La nature du projet est caractérisée par un esprit chromatique bi-matière. Sur une toile blanche du Krion, on a mis en évidence certaines zones de bois et de pierre sombre qui représentent les parties évidées du volume.
©Ramon Esteve


Connexion végétale



Cette « maison dans le verger »  a été imaginée dans le village de Alboraya, dans la province de Valence, en Espagne. Elle est située dans une zone intermédiaire entre la ville et la campagne. Elle bénéficie de la commodité de l'habitat urbain, mais offre de larges vues sur un verger et un potager qui se profilent à l'horizon. Les pièces à vivre sont situées dans les étages élevés pour dégager des ouvertures modulables en connexion avec l’environnement. Un patio intégré au second niveau et une grande terrasse, au dernier niveau, composent deux « poumons » qui permettent à la maison de respirer.



La maison en angle offre une surface de 665 m². Elle est dotée d’un ascenseur. Les ouvertures des façades et la combinaison de matériaux et de textures créent une trame qui rappelle le dessin des cultures d’un potager.

La maison en angle offre une surface de 665 m². Elle est dotée d’un ascenseur. Les ouvertures des façades et la combinaison de matériaux et de textures créent une trame qui rappelle le dessin des cultures d’un potager.
©Ramon Esteve




Architecture particulière



Le volume géométrique de la maison sculpté et blanc est rythmé par des percées qui révèlent un écrin chaleureux de bois habillant ses murs intérieurs. Ces alcôves boisées contrastent avec la pureté du reste de l’espace. L’éclat du bois dessine aussi les accès, les escaliers et le garage, les balcons de la cuisine et de la salle à manger et la grande terrasse qui couronne cette sorte de « boîte perforée ». Les ouvertures sont motorisées et dotées de lames verticales de Krion blanc, sur leur face externe, avec parties intérieures tapissées de bois.



De la grande baie-vitrée du salon et de la salle à manger, les occupants bénéficient d’une vue panoramique sur le verger.

De la grande baie-vitrée du salon et de la salle à manger, les occupants bénéficient d’une vue panoramique sur le verger.
©Ramon Esteve




Ecologie et créativité



Cette maison a été conçue avec des critères de durabilité. On lui a attribué la certification énergétique A. L’électricité est fournie par un système géothermique. La climatisation réversible est combinée avec le chauffage au sol. Chaque chambre dispose d'une ventilation transversale naturelle. En outre, il existe un système de ventilation qui contrôle l'humidité de l'air, et il est constamment renouvelé à partir de la prise d'air extérieur. Les ouvertures de façade sont protégés par un système de panneaux motorisés et orientables. Pour les grandes surfaces vitrées, le double vitrage offre également une isolation thermique, acoustique et un contrôle solaire. L’isolation du bâtiment est assurée par 10 cm de laine de roche pour une protection thermique élevée. Tout l'éclairage équipé en LED, avec variateurs d’intensité, est intégré à l'architecture intérieure, pour une consommation d'énergie très faible. Enfin, toute la maison est commandée par un système de gestion domotisé : air conditionné, chauffage au sol, éclairage, tout est programmé !



Contact :

Ramon Esteve Estudio Pere Borrego

Galindo 7

46003 Valencia      

Espagne

Tél. : 0034 963 510 434

Mail : info@ramonesteve.com

www.ramonesteve.com



Un toit composé de deux pentes inversées renforce le dessin abstrait de la maison et prolonge l’esprit de la façade.

Un toit composé de deux pentes inversées renforce le dessin abstrait de la maison et prolonge l’esprit de la façade.
©Ramon Esteve




Côté pratique, la maison se compose de trois étages avec un grenier et un sous-sol. L'accès se fait par les ouvertures en bois. La distribution de l’espace permet aux pièces à vivre d’offrir des vues panoramiques sur le verger.

Côté pratique, la maison se compose de trois étages avec un grenier et un sous-sol. L'accès se fait par les ouvertures en bois. La distribution de l’espace permet aux pièces à vivre d’offrir des vues panoramiques sur le verger.
©Ramon Esteve




Dans le cœur de la maison, un patio agrémenté d’un mur végétal capture la lumière et l’oriente vers l’intérieur, oxygène et rafraîchit l'environnement.

Dans le cœur de la maison, un patio agrémenté d’un mur végétal capture la lumière et l’oriente vers l’intérieur, oxygène et rafraîchit l'environnement.
©Ramon Esteve




Comme un mirador, la terrasse en hauteur compose un volume ouvert propice à l’observation.

Comme un mirador, la terrasse en hauteur compose un volume ouvert propice à l’observation.
©Ramon Esteve




Au dernier niveau, le studio bénéficie d’une terrasse qui prolonge son petit volume.

Au dernier niveau, le studio bénéficie d’une terrasse qui prolonge son petit volume.
©Ramon Esteve




Dans le salon, le sol est recouvert d’un calepinage de pierres de grand format au doux ton de sable. Les murs et les plafonds sont peints en blanc. Les zones d’ombre sont recouvertes de panneaux de bois d'iroko.

Dans le salon, le sol est recouvert d’un calepinage de pierres de grand format au doux ton de sable. Les murs et les plafonds sont peints en blanc. Les zones d’ombre sont recouvertes de panneaux de bois d'iroko.
©Ramon Esteve




La lumière est filtrée par des lames verticales orientables en Krion blanc doublée d’iroko.

La lumière est filtrée par des lames verticales orientables en Krion blanc doublée d’iroko.
©Ramon Esteve




Les chambres sont tapissées de panneaux en bois qui dessinent des alcôves intimistes.

Les chambres sont tapissées de panneaux en bois qui dessinent des alcôves intimistes.
©Ramon Esteve




La maison est étroitement liée au paysage grâce à la création d'espaces destinés à la contemplation.

La maison est étroitement liée au paysage grâce à la création d'espaces destinés à la contemplation.
©Ramon Esteve




Au dernier niveau, se trouvent un petit studio et une grande terrasse.

Au dernier niveau, se trouvent un petit studio et une grande terrasse.
©Ramon Esteve




Le salon occupe le second niveau

Le salon occupe le second niveau
©Ramon Esteve




Au premier étage, se trouvent les chambres.

Au premier étage, se trouvent les chambres.
©Ramon Esteve




Au rez-de-chaussée, se situe l’entrée principale, un garage et une chambre pour les invités.

Au rez-de-chaussée, se situe l’entrée principale, un garage et une chambre pour les invités.
©Ramon Esteve




Plan du sous-sol de la maison.

Plan du sous-sol de la maison.
©Ramon Esteve