Une maison escargot pour un week-end en pleine nature

Anne Swynghedauw
Au Japon, la beauté du site naturel est le fondement de cette architecture atypique. La Villa Escargot est une maison calme et sereine dans le sillage de la philosophie nippone. Découverte.
Derrière la façade principale, exposée au nord, pas de vitrage excessif, mais de petites ouvertures laissent entrer la lumière, et des pans de toiture descendent jusqu’au sol.

Derrière la façade principale, exposée au nord, pas de vitrage excessif, mais de petites ouvertures laissent entrer la lumière, et des pans de toiture descendent jusqu’au sol.
©Koichi Torimura


Lors de la conception d'une maison contemporaine dans un environnement naturel fort, on appréhende forcément la globalité du projet et son intégration, à l’instar d’un quartier résidentiel.  « Depuis ma première visite sur le site, je savais que le bâtiment devait être résistant et indépendant, J’ai donc travaillé en fonction de la géographie du site »  explique l’architecte Takeshi Hirobe. Située à 200 mètres du bord de mer sur une colline, la Villa Escargot est sous l’emprise totale de la nature, avec une vue grandiose sur la baie de Tokyo. Le site comprend également des arbres centenaires qu’il a fallu préserver.



Déjà existants sur le terrain, les arbres protègent du vent, et la façade se développe en pans coupés, alternant le verre et l’ardoise.

Déjà existants sur le terrain, les arbres protègent du vent, et la façade se développe en pans coupés, alternant le verre et l’ardoise.
©Koichi Torimura




Dans une nature maîtrisée, l’implantation de la Villa Escargot a été choisie pour optimiser l’orientation sur le site et bénéficier de la vue spectaculaire sur la mer. Conçue pour des séjours courts, l’architecte a veillé à la distribution rationnelle des volumes et des espaces de la Villa Escargot, afin qu’elle soit facile à vivre en tant que résidence secondaire. Le client a souhaité également que la vue sur l'océan depuis le deuxième étage offre un large panorama, de la mer jusqu’au ciel. Un volume en hauteur a donc  été nécessaire et une  forme en spirale a été imaginée par l’architecte, afin de répondre au cahier des charges. Autour d’un noyau central se déploient les espaces de vie; ils sont des séquences intérieures, chacune avec sa fonction particulière, dans lesquelles la lumière et les volumes alternent les vues sur le paysage extérieur, comme un jeu musical.



Un escalier léger permet d’accéder à l’étage, tandis que la cuisine circulaire se développe dans la pièce à vivre.

Un escalier léger permet d’accéder à l’étage, tandis que la cuisine circulaire se développe dans la pièce à vivre.
©Koichi Torimura




Dans la Villa Escargot, le bois de contreplaqué souligne la continuité des surfaces qui se succèdent et accentue la volumétrie de l’architecture.



A l’extérieur, la toiture et ses nombreuses formes triangulaires sont des pentes de drainage, qui se marient avec la minéralité de la pierre et les éléments de végétation du site. Il n’y a pas de rupture entre l’intérieur et l’extérieur ; une conception toute japonaise !



Une mezzanine a été créée pour profiter de la vue sur mer sous l’une des nombreuses pentes de toit.

Une mezzanine a été créée pour profiter de la vue sur mer sous l’une des nombreuses pentes de toit.
©Koichi Torimura




Fiche technique :

Maître d’ouvrage : privé

Maîtrise d'œuvre : Takeshi Hirobe Architectes www.hirobe.net

Surface Shon : 99 m²

Surface du site : 1860 m²

Livraison : mai 2014

Ingénieur en structure: Akira Ouchi / FORMULAIRE S (conception de base)  Shelter (design de l'exécution)



Plan de la villa Escargot : perchée sur une colline et un terrain de 1860 m², la façade principale est orientée est ouest, face à la mer.

Plan de la villa Escargot : perchée sur une colline et un terrain de 1860 m², la façade principale est orientée est ouest, face à la mer.
©DR




Au rez-de-chaussée, la pièce à vivre prend tout son sens face au paysage splendide, à la fois minéral et végétal.

Au rez-de-chaussée, la pièce à vivre prend tout son sens face au paysage splendide, à la fois minéral et végétal.
©Koichi Torimura




Depuis les hauteurs de la colline, on découvre avec sérénité, la mer pour seule ligne d’horizon.

Depuis les hauteurs de la colline, on découvre avec sérénité, la mer pour seule ligne d’horizon.
©Koichi Torimura




A la nuit tombée, lorsque la maison s’illumine, la Villa Escargot est bien intégrée au paysage, protégée des intempéries par une toiture à plusieurs pentes jusqu’au sol.

A la nuit tombée, lorsque la maison s’illumine, la Villa Escargot est bien intégrée au paysage, protégée des intempéries par une toiture à plusieurs pentes jusqu’au sol.
©Koichi Torimura