A Montpellier, un espace sport et bien-être dans une bulle

Agnès Zamboni
Baptisé le Nuage, ce concept innovant d’architecture gonflable est une création de Philippe Starck. Son projet écologique témoigne d’une grande poésie et créativité.
A l’extérieur, l’enveloppe de la bulle offre un rendu à la fois minimaliste et impressionnant. Elle est caractérisée par sa légèreté, son effet de suspension et sa transparence.

A l’extérieur, l’enveloppe de la bulle offre un rendu à la fois minimaliste et impressionnant. Elle est caractérisée par sa légèreté, son effet de suspension et sa transparence.
©Roxim


Un nouveau lieu dans un nouveau quartier



Située entre le Parc Marianne et l’avenue Raymond Dugrand, face au miroir d’eau, dans un jeune quartier, cette bulle de 3000 m² d’équipements et de services, dédiée à la forme et à la santé est découpée en quatre «villages» : Santé, Forme, Aquatique et La Place du Village). Ces espaces accueillent des activités variées : professionnels de santé, piscine de 16 mètres pour les cours d’aquagym, sauna, salles de sport intégrant les dernières technologies, crèche pour les enfants, restaurant, boutiques, bar à ongle, coiffeur, espace détente... Soit 5 niveaux (un rez-de-chaussée et 4 étages) pour une hauteur de 17 mètres et une façade, sur le boulevard, de 60 mètres de long.



La façade est composée d’une membrane gonflable et transparente surdimensionnée. Son aspect capitonné très original est amplifié par un jeu de boîtes opaques, comme des boutons sur un coussin.

La façade est composée d’une membrane gonflable et transparente surdimensionnée. Son aspect capitonné très original est amplifié par un jeu de boîtes opaques, comme des boutons sur un coussin.
©Roxim




Un bâtiment d’un nouveau genre



Posé sur un socle qui alterne blocs opaques et parties transparentes, Le Nuage est constitué d’une ossature en béton brut. Elle a été construite à l’ancienne, avec des planches de bois de coffrage qui impriment sur le béton leur veinage. Sur ce socle en béton, une ossature métallique vient s’appuyer. Les coussins de la façade sont fixés sur une charpente en acier qui est indépendante de la structure du bâtiment. Une double peau recouvre l’ensemble.



Passé maître en l’art de scénariser les espaces, Philippe Starck restitue dans l’univers sportif, cette poésie fonctionnelle qui distingue ses hôtels et ses restaurants.

Passé maître en l’art de scénariser les espaces, Philippe Starck restitue dans l’univers sportif, cette poésie fonctionnelle qui distingue ses hôtels et ses restaurants.
©Roxim




Une nouvelle enveloppe protectrice



La façade du Nuage est composée de 2 peaux : la première est un double vitrage, la seconde est composée de 48 coussins en forme de losanges en ETFE, polymère aux propriétés thermiques remarquables, fixés sur l’ossature métallique. Ces 2 peaux sont indépendantes et séparées par un espace de 30 cm de largeur qui fait office de régulateur thermique. En hiver, cette lame d’air récupère la chaleur obtenue par l’effet de serre. En été, elle est ventilée électroniquement : le système de ventilation prend en compte la température de l’extérieur, la température entre les deux peaux et la température intérieure du bâtiment.



Que pensez-vous de ce bâtiment à l’architecture étonnante et qui permet d’économiser de l’énergie ?



L’aménagement intérieur joue sur les possibilités offertes par le plan libre des plateaux avec une conception de planchers optimisés : chaque dalle, supportée par deux rangées de poteaux latéraux, forme un plancher à caissons évidés en sous-face.

L’aménagement intérieur joue sur les possibilités offertes par le plan libre des plateaux avec une conception de planchers optimisés : chaque dalle, supportée par deux rangées de poteaux latéraux, forme un plancher à caissons évidés en sous-face.
©Roxim




Réalisation :

Maîtrise d’ouvrage : ROXIM

Maîtrise d’œuvre : Philippe Starck (concepteur et designer), Stefano Robotti (architecte, chef de projet)

Bureaux d’études : Verdier (structure), Celsius (fluides, environnement), Efectis (incendie), Abaca (maîtrise d’œuvre façade)

Entreprises : Fondeville (gros œuvre), Laso (fabrication et montage façade)

Budget : 12 000 000 € HT

Contact : www.le-nuage.fr



Une valve qui assure une fuite contrôlée renouvèle l’air à l’intérieur des coussins pour éviter toute condensation. Cette membrane est séparée du double vitrage du bâtiment par une lame d’air ventilé. La température est régulée en permanence.

Une valve qui assure une fuite contrôlée renouvèle l’air à l’intérieur des coussins pour éviter toute condensation. Cette membrane est séparée du double vitrage du bâtiment par une lame d’air ventilé. La température est régulée en permanence.
©Roxim




Ludique, l’espace offre une fantaisie chaleureuse et confortable qui permet de se sentir immédiatement à son aise et de s’approprier facilement les lieux.

Ludique, l’espace offre une fantaisie chaleureuse et confortable qui permet de se sentir immédiatement à son aise et de s’approprier facilement les lieux.
©Roxim




Chaque plateau est structuré par des micro-Ancrearchitectures conçues autour d’un choix de matériaux qui induit leur fonction.

Chaque plateau est structuré par des micro-Ancrearchitectures conçues autour d’un choix de matériaux qui induit leur fonction.
©Roxim




Les coussins XXL, jusqu’à 19 mètres de large pour les plus grands, sont surdimensionnés à la limite de la résistance du matériau gonflé à l’air pulsé (films entre 100 et 300 microns).

Les coussins XXL, jusqu’à 19 mètres de large pour les plus grands, sont surdimensionnés à la limite de la résistance du matériau gonflé à l’air pulsé (films entre 100 et 300 microns).
©Roxim




Le polycarbonate a été choisi pour les lieux en transparence : le choix des finitions, comme des matériaux, montre l’attention portée aux détails, la signature de l’élégance façon Philippe Starck.

Le polycarbonate a été choisi pour les lieux en transparence : le choix des finitions, comme des matériaux, montre l’attention portée aux détails, la signature de l’élégance façon Philippe Starck.
©Roxim