Votez pour le prix Archinovo Saint-Gobain !

Agnès Zamboni
Lancé par l’agence Architecture de Collection, le Prix Archinovo Saint-Gobain récompense, à travers trois mentions (prix du jury, prix du public et prix habitat durable), des maisons contemporaines réalisées en France entre 2010 et 2012. Deux prix sont attribués par un jury d’expert tandis qu’un troisième est laissé au choix du grand public. Votez tous en ligne à partir du 2 septembre 2013 et durant tout le mois pour la maison de vos rêves !
On accède à cette maison, avec piscine, située sur un lac entouré d’un bois, par une passerelle télescopique rétractable qui l’isole de la berge. Sa structure en béton formant toiture et terrasse, est portée par des pilotis. Creation Au*M [Pierre Minassian], White Snake House, 2012.

On accède à cette maison, avec piscine, située sur un lac entouré d’un bois, par une passerelle télescopique rétractable qui l’isole de la berge. Sa structure en béton formant toiture et terrasse, est portée par des pilotis. Creation Au*M [Pierre Minassian], White Snake House, 2012.
©Studio Erick Saillet

Des maisons ouvertes sur le monde


Les maisons empruntent leur écriture architecturale et leurs techniques de constructions aux cultures d’ailleurs (Japon, pays méditerranéens…) et les réinterprètent de façon contemporaine. Extension haute comme une tour, volume en porte-à-faux, boîtes qui jouent avec les différences de niveaux du terrain, elles sortent du simple cube en béton, et offrent des déclinaisons à géométrie variable. Et priorité à la lumière, l’ossature bois, à l’écologie et à l’environnement. 11 maisons, parmi les 34 concourent pour le Prix Habitat Durable.


Plantée en plein cœur de la végétation et rattachée à une orangerie du XVIIIème, cette maison conçue comme « un village de tours » accueille 5 entités cubiques revêtues de pierre de Cadaquès. Une pour les parents, et une pour chaque enfant. Une isolation thermique performante a été prévue pour réaliser des économies de chauffage. Création Christian Pottgiesser, Architectures Possibles [Christian Pottgiesser], Maison L à Louveciennes (78), 2011.

Plantée en plein cœur de la végétation et rattachée à une orangerie du XVIIIème, cette maison conçue comme « un village de tours » accueille 5 entités cubiques revêtues de pierre de Cadaquès. Une pour les parents, et une pour chaque enfant. Une isolation thermique performante a été prévue pour réaliser des économies de chauffage. Création Christian Pottgiesser, Architectures Possibles [Christian Pottgiesser], Maison L à Louveciennes (78), 2011.
©George Dupin


Des maisons remarquables


A noter, la villa 356, de Rudy Ricciotti, à la palette minimaliste, mais riche de jeux de surfaces et reliefs créés par l’ondulation de sa façade en verre, le reflet du miroir d’eau, l’aspect du béton brut et la brillance de l’acier. Côté écologie, la forte inertie du bâtiment limite la consommation énergétique, et l’enfouissement de la construction confère des qualités d’isolation thermique. On craque aussi pour la maison Serpentine réalisée par If Architecture, qui se fond dans l’ombre des saules et des peupliers. La nature pénètre partout à l’intérieur par le jeu de cloisons vitrées mobiles. Cette construction BBC est équipée d’une sur-isolation en laine de bois, d’un plancher chauffant, de double-vitrage, de cellules photovoltaïques et d’une pompe à chaleur. Et notre architecte préféré, c’est Pierre Minassian qui concourt avec deux maisons, aux dessins respectifs très différents et très audacieux…Son pavillon posé sur l’eau, inséré entre deux dalles serpentines de béton blanc et sa maison monolithique à la façade en moucharabieh sont parmi les projets les plus esthétiquement aboutis.  


Ce volume en béton blanc avec façade de verre à faible émissivité est en partie protégé par un rideau de forme elliptique en Corian ® noir. Il permet de conserver, à l’intérieur, un cadre visuel maximum, tout en réduisant l’impact solaire. Maison BBC, chauffée par géothermie, équipée de rupteurs thermiques et d’une ventilation à double flux. Creation Au*M [Pierre Minassian], Chipster Blister House, 2012.

Ce volume en béton blanc avec façade de verre à faible émissivité est en partie protégé par un rideau de forme elliptique en Corian ® noir. Il permet de conserver, à l’intérieur, un cadre visuel maximum, tout en réduisant l’impact solaire. Maison BBC, chauffée par géothermie, équipée de rupteurs thermiques et d’une ventilation à double flux. Creation Au*M [Pierre Minassian], Chipster Blister House, 2012.
©Studio Erick Saillet


A vous de jouer !


Sur le site www.archinovo.fr, découvrez la sélection complète des maisons de cette seconde édition qui offre une vitrine de l’architecture d’aujourd’hui. La remise des prix est prévue le 17 octobre 2013, dans la Grande Halle du Pavillon de l’Arsenal. Et parmi notre sélection de 10 maisons, quelle création correspond à votre idéal de lieu de vie ?


Enfouie dans la pente et recouverte de végétation, cette construction s’insère dans un site de restanques  (murets de retenue en pierres sèches, qui permettent de réaliser des terrasses de culture en laissant passer l’eau) arborées. Toutes les pièces en enfilade offrent des perspectives panoramiques sur le paysage. Création Rudy Ricciotti Architectes, Villa 356 en Provence, 2010.

Enfouie dans la pente et recouverte de végétation, cette construction s’insère dans un site de restanques (murets de retenue en pierres sèches, qui permettent de réaliser des terrasses de culture en laissant passer l’eau) arborées. Toutes les pièces en enfilade offrent des perspectives panoramiques sur le paysage. Création Rudy Ricciotti Architectes, Villa 356 en Provence, 2010.
©DR


Renseignements :


Archinovo : www.archinonvo.fr


Agence Architecture de collection (spécialisée dans la vente d’architectures d’avant-garde des XXème et XXIème siècles, le conseil en patrimoine, l’édition sur internet, la vente et la publication d’ouvrages spécialisés en architecture moderne et contemporaine).


21, rue Greneta

75002 Paris

Tél. : 01 53 00 97 44

Mail : contact@architecturedecollection.fr

www.architecturedecollection.fr


Cette maison, entourée de verdure, dissocie chaque fonction par un volume propre et de hauteur différente, créant un rapport particulier au paysage. En béton lasuré et verre à faible émissivité, avec toiture végétalisée, elle est aussi équipée d’une cuve de récupération des eaux de pluie. Création Frank Salama, Atelier d’Architecture, Maison CHA au Vésinet (92), 2010.

Cette maison, entourée de verdure, dissocie chaque fonction par un volume propre et de hauteur différente, créant un rapport particulier au paysage. En béton lasuré et verre à faible émissivité, avec toiture végétalisée, elle est aussi équipée d’une cuve de récupération des eaux de pluie. Création Frank Salama, Atelier d’Architecture, Maison CHA au Vésinet (92), 2010.
©Sergio Grazia


Cette maison écologique et minimaliste, en porte-à-faux,  s’appuie sur le fort dénivelé du terrain. Sa géométrie compacte et épurée, en acier et soubassement maçonné, vise le label BBC. L’entrée se fait par une faille vitrée scindant le projet en 2 parties : jour et nuit. Création EquiLibre Architecture [Lionel Voinson+Marc Tollis], Maison Archétype à Biaudos (40), 2012.

Cette maison écologique et minimaliste, en porte-à-faux, s’appuie sur le fort dénivelé du terrain. Sa géométrie compacte et épurée, en acier et soubassement maçonné, vise le label BBC. L’entrée se fait par une faille vitrée scindant le projet en 2 parties : jour et nuit. Création EquiLibre Architecture [Lionel Voinson+Marc Tollis], Maison Archétype à Biaudos (40), 2012.
©Marc Tollis


Cette maison qui renoue avec les codes de la modernité (plan libre, façades lisses et blanches, fenêtres en bandeau et toit terrasse) est située près de la mer. Sa structure en béton module la lumière. Tous les atouts d’une construction écologique, en sus : chauffage de l’eau solaire, panneaux photovoltaïques, pompe à chaleur réversible, vitrage avec filtre solaire, toitures végétalisées. Création Michel Tortel, Maison Plume à Marthes (40), 2012.

Cette maison qui renoue avec les codes de la modernité (plan libre, façades lisses et blanches, fenêtres en bandeau et toit terrasse) est située près de la mer. Sa structure en béton module la lumière. Tous les atouts d’une construction écologique, en sus : chauffage de l’eau solaire, panneaux photovoltaïques, pompe à chaleur réversible, vitrage avec filtre solaire, toitures végétalisées. Création Michel Tortel, Maison Plume à Marthes (40), 2012.
©Arnaud Rinuccini


Elle est préservée du vis-à-vis par un minimum d’ouvertures sur l’extérieur et se compose d’une combinaison d’espaces vides et pleins, desservie par la déclivité du terrain. Elle reçoit la lumière par l’intermédiaire de 3 patios. Création A+ [Samuel Delmas], Maison B+T à Saulx-les-Chartreux (91), 2010.

Elle est préservée du vis-à-vis par un minimum d’ouvertures sur l’extérieur et se compose d’une combinaison d’espaces vides et pleins, desservie par la déclivité du terrain. Elle reçoit la lumière par l’intermédiaire de 3 patios. Création A+ [Samuel Delmas], Maison B+T à Saulx-les-Chartreux (91), 2010.
©A+ Samuel Delmas


Cette extension, toute en hauteur, d’un pavillon existant offre un étage à chacun des 3 enfants de la famille. Sa façade abritée par un toit en débord est animée par un système de gouttière empruntée au shishiodoshi (fontaine japonaise à bascule dans laquelle s’écoule l’eau de pluie). Construite en ossature bois, elle est équipée d’une chaudière à condensation. Création Avignon-Clouet Architectes [Benjamin Avignon + Saweta Clouet], Maison Shishiodoshi à Rezé (44), 2010.

Cette extension, toute en hauteur, d’un pavillon existant offre un étage à chacun des 3 enfants de la famille. Sa façade abritée par un toit en débord est animée par un système de gouttière empruntée au shishiodoshi (fontaine japonaise à bascule dans laquelle s’écoule l’eau de pluie). Construite en ossature bois, elle est équipée d’une chaudière à condensation. Création Avignon-Clouet Architectes [Benjamin Avignon + Saweta Clouet], Maison Shishiodoshi à Rezé (44), 2010.
©Stéphane Chalmeau


Décollée du sol et en porte-à-faux, sur un étang, elle se glisse entre les arbres sans qu’aucun n’ait été sacrifié. Un jeu de cloisons vitrées mobiles rend l’espace fluide, et autorise le bassin à carpes et à nénuphars à pénétrer jusque dans les pièces de vie. Cette maison écologique en ossature bois avec façade en zinc pré-patiné et verre, est construite sur une dalle béton avec utilisation de l’acier pour le porte-à-faux. Création If Architecture [Jean-Marie Pettès], Maison Serpentine à Lavaur (81), 2011.

Décollée du sol et en porte-à-faux, sur un étang, elle se glisse entre les arbres sans qu’aucun n’ait été sacrifié. Un jeu de cloisons vitrées mobiles rend l’espace fluide, et autorise le bassin à carpes et à nénuphars à pénétrer jusque dans les pièces de vie. Cette maison écologique en ossature bois avec façade en zinc pré-patiné et verre, est construite sur une dalle béton avec utilisation de l’acier pour le porte-à-faux. Création If Architecture [Jean-Marie Pettès], Maison Serpentine à Lavaur (81), 2011.
©Sandra Bernard