Construire en bois à Varangeville

Agnès Zamboni
Indémodable et intemporelle, cette maison de famille, construite en Normandie, allie les notions de charme, patine et intégration. Des qualités que concilie talentueusement le constructeur Darblay & Wood, avec l’aspect « neuf » d’une maison contemporaine.
Cette maison unique se défend d’être un pastiche de l’Amérique, et son architecture contemporaine n’a pas à rougir des maisons cossues de Normandie, de style 1900.

Cette maison unique se défend d’être un pastiche de l’Amérique, et son architecture contemporaine n’a pas à rougir des maisons cossues de Normandie, de style 1900.
©Jérôme Darblay

Une maison unique


D’inspirations américaines et de style anglo-saxon, les maisons Darblay & Wood évoquent les habitations de Boston, de Long Island ou du Connecticut. Leurs styles se sont aussi nourris des voyages de Jérôme Darblay, leur créateur, au Mexique aux  USA, en Scandinavie, à Istanbul, dans le Pacifique, où il a photographié les plus belles maisons du monde.


Pour ce projet, Jérôme Darblay s’est fortement inspiré des maisons de la côte Est américaine. D’abord, il fallait valoriser le terrain non loin des côtes, avec une vue dégagée sur le vallon au sud. Et la maison devait pouvoir faire cohabiter 3 générations aux activités différentes.


Chaque grande chambre de l’étage donne sur son balcon d’où la vue est spectaculaire, tandis que les maîtres des lieux ont choisi de s’installer dans une aile à l’ouest, avec leur terrasse privative.

Chaque grande chambre de l’étage donne sur son balcon d’où la vue est spectaculaire, tandis que les maîtres des lieux ont choisi de s’installer dans une aile à l’ouest, avec leur terrasse privative.
©Jérôme Darblay


Un air des Hamptons


Dans cette maison flotte un parfum des Hamptons, avec le porche d’entrée flanqué de ses deux bancs, les larges espaces de terrasse au sud, surmontées des balcons en enfilade, l’arrivée de lumière par le lanterneau central, le bow-window de la cuisine… « On a choisi de distinguer nettement l’espace de vie des jeunes générations (répartis en deux grands dortoirs merveilleusement imaginés par la maîtresse de maison), de celui de leurs parents, qui aspire à plus de calme. Ce dernier est s’installé dans une aile du rez-de-chaussée avec ses accès privatifs de terrasse. Les parties communes, très conviviales, se répartissent en volumes égaux vers les deux pignons sud de la maison, et sont réunis dans le centre de la maison par l’entrée surmontée d’un pallier généreux, éclairé par le haut », raconte Jérôme Darblay.


Le dortoir des garçons qui fait face au dortoir rose…des jeunes filles.

Le dortoir des garçons qui fait face au dortoir rose…des jeunes filles.
©Jérôme Darblay


Une maison écologique


Darblay & Wood  a eu aussi le souci d’employer des matériaux certifiés, nobles et écologiques. Le bois en est le meilleur exemple. L’excellente isolation des murs et de la toiture a conduit au choix d’une pompe à chaleur « air-eau », également économe en énergie. Les maisons Darblay & Wood sont généralement isolées avec de la cellulose ou de la laine de bois, qui est très performante par elle-même et qui limite les ponts thermiques. Les murs comportent une isolation entre montants d’ossature plus en « continu ». Le toit est aussi isolé par de laine de verre ou de bois.

La domotique de la maison permet, quant à elle, une utilisation simple et rapide en cas de départ. Mais qui voudrait quitter une maison pareille sinon pour très peu de temps ?


Détail raffiné des menuiseries extérieures des fenêtres.

Détail raffiné des menuiseries extérieures des fenêtres.
©Jérôme Darblay


Darblay  & Wood : www.darblaywood.com


Descriptif technique :

SHON : 400 m²

Année de création : 2009/2010

Durée de l’étude : 2 mois et demi

Durée du chantier : 9 mois

Montant des travaux : 2 700 € TTC/m², maîtrise d’œuvre comprise. Comptez aujourd’hui 3 000 € TTC/m² avec

RT 2012.

Dispositif énergétique : pompe à chaleur « air-eau » et isolation des murs : 2 couches d’isolant, 140 mm entre montants d’ossature + 90 mm de laine de bois en continu.

Performances énergétiques : RT 2005


La chambre au dessus de l’entrée, réchauffée par un plafond de couleur brique, des lambris bruts de sciage et des rideaux Sequana.

La chambre au dessus de l’entrée, réchauffée par un plafond de couleur brique, des lambris bruts de sciage et des rideaux Sequana.
©Jérôme Darblay


Favorablement tournée vers le sud, les deux pignons de la maison développent les pièces de vie autour d’une forme de « patio ».

Favorablement tournée vers le sud, les deux pignons de la maison développent les pièces de vie autour d’une forme de « patio ».
©Jérôme Darblay


Les portes de garage en bardage vertical s’effacent sur la façade, pour mettre en valeur le détail des yeux de bœuf.

Les portes de garage en bardage vertical s’effacent sur la façade, pour mettre en valeur le détail des yeux de bœuf.
©Jérôme Darblay


Vue nord de la façade avec la chambre surplombant le porche d’entrée.

Vue nord de la façade avec la chambre surplombant le porche d’entrée.
©Jérôme Darblay