Une maison familiale, simple et écologique

Agnès Zamboni
Cette maison écologique ressemble à une grange, posée au cœur d’une clairière. Elle s’ouvre sur la forêt et respecte l’environnement. Découvrez-la derrière ses multiples volets.
Les nombreuses baies vitrées de cette maison s’ouvrent sur le spectacle permanent de la nature.

Les nombreuses baies vitrées de cette maison s’ouvrent sur le spectacle permanent de la nature.
©DR

Un environnement préservé


Située en lisière d’un bois, sur un terrain de 3000 m² en pente, à la limite d’une zone lotie, la maison donne sur une forêt en futaie de chêne, hêtres et châtaigniers : « On a souhaité conserver cette impression de nature rustique en plantant une végétation que l’on trouve naturellement près des bois : fraises des bois, pervenches, églantines, charmes… », explique Marguerite Bouvier, architecte d’intérieur et propriétaire de cette maison qu’elle a conçue avec la collaboration du Cabinet d’architecture ARBA. La construction a été posée sur 12 dés de béton et semelles isolées, pour minimiser son empreinte au sol. Surélevée par rapport au terrain, elle reste toujours au sec grâce à ce vide d’air qui évite le pourrissement du bois. Composée d’une double enveloppe de châssis vitrés coulissants et de volets en mélèze, sa façade épaisse et modulable gère les rapports avec l’extérieur, les apports solaires, la luminosité, ainsi que les vues et l’intimité.


Le bardage extérieur, les volets et la terrasse en mélèze prendront une jolie patine grisée et argentée avec le temps.

Le bardage extérieur, les volets et la terrasse en mélèze prendront une jolie patine grisée et argentée avec le temps.
©DR


Un plan élémentaire


A l’intérieur, de part et d’autre du noyau central, deux espaces latéraux, comme des couloirs, servent de circulation, de rangement, et intègrent les zones humides et techniques. Le plan s’inspire des caractéristiques de la maison japonaise, pour dessiner un espace très ouvert sur la nature, particulièrement au sud, et qui dialogue avec l’extérieur. Il offre des ambiances très différentes en fonction de  la lumière, des moments de la journée et des saisons. Au premier niveau, une grande pièce à vivre se déploie. Les parents y ont installé aussi leur nid. Au second, c’est le royaume des enfants.


Le coin salon-cheminée permet de profiter de la vue extérieure. Sa position excentrée crée un second espace dans le vaste salon.

Le coin salon-cheminée permet de profiter de la vue extérieure. Sa position excentrée crée un second espace dans le vaste salon.
©DR


Un héritage à transmettre


C’est aussi une construction écologique qui peut évoluer avec le temps. Modulable, la maison n’est pas figée dans un plan immuable. Sans réel mur porteur, elle est structurée par des barres de contreventement laissées volontairement apparentes. «Quand les trois garçons seront grands, peut-être ils ne voudront plus de cet étage ouvert et préfèreront des chambres plus intimes. Alors nous pourrons re-cloisonner l’espace», explique Marguerite Bouvier.


Transmise à aux générations suivantes qui pourront se l’approprier en modifiant éventuellement son architecture intérieure, la maison est également dotée d’un système avec pompe à chaleur air/eau pour le chauffage. De quoi réaliser de substantielles économies d’énergie.


Et vous, avez-vous déjà pensé au prix du confort de demain ?


Construite en ossature bois, elle a été conçue pour disparaître dans le paysage, comme un bâtiment agricole et se distingue par un mur pignon fermé au nord et très ouvert au sud.

Construite en ossature bois, elle a été conçue pour disparaître dans le paysage, comme un bâtiment agricole et se distingue par un mur pignon fermé au nord et très ouvert au sud.
©DR


Réalisation :

Marguerite Bouvier

Architecte d’intérieur

Tel : 06 62 35 04 66

Mail : contact@margueritebouvier.fr

www.margueritebouvier.fr


Arba, Cabinet d’architecture

Jean-Baptiste Barache et Sihem Lamine

32, rue Sainte-Marthe, 75010 Paris

Mail : barache.lamine@gmail.com

Tél. : 01 42 01 33 87

www.barache.lamine.free.fr


Descriptif technique :

SHON : 200 m²

Année de création : 2009

Durée des travaux : 8 mois

Montant des travaux : 300 000 € TTC

Dispositif énergétique : chauffage au sol avec système de pompe à chaleur air/eau

Performances énergétiques : non communiquées.


Les espaces qui longent les baies vitrées, rythmés par des couleurs, servent alternativement de dégagement, de circulation, d’entrée ou de bibliothèque.

Les espaces qui longent les baies vitrées, rythmés par des couleurs, servent alternativement de dégagement, de circulation, d’entrée ou de bibliothèque.
©DR