Maurice Sauzet, poétique de l’architecture

Anne Swynghedauw
À l’occasion de la sortie de son livre, l’architecte Maurice Sauzet redéfinit l’architecture naturelle inspirée du Japon, qu’il a élaboré pour la conception de ses maisons individuelles. On découvre, on redécouvre un architecte passionnant !
Les vues extérieures mettent en exergue la terrasse et le jardin qui se succèdent en écrans successifs.

Les vues extérieures mettent en exergue la terrasse et le jardin qui se succèdent en écrans successifs.
©DR


Largement illustré par des plans et des photos, la monographie de l’architecte Maurice Sauzet explique les fondamentaux de son travail d’architecte au travers d’une multitude de projets de maisons, en grande partie située dans le sud de la France. Il dévoile, au cours des entretiens avec l’auteure Chris Younès, philosophe et professeur d’architecture, les principes de parcours inspiré du pays du soleil levant, qu’il a adapté au contexte de la Provence. Plus de  200 maisons particulières sont répertoriées, qui font encore le bonheur des propriétaires actuels.



Revêtue d’un sol en bois, la chambre et ses parois vitrées, cadre des vues exceptionnelles sur la mer et les montagnes.

Revêtue d’un sol en bois, la chambre et ses parois vitrées, cadre des vues exceptionnelles sur la mer et les montagnes.
©DR




Un air de Japon en Provence



Les réalisations de l’architecte Maurice Sauzet concernent essentiellement les maisons individuelles. Au cours de sa longue carrière, il développe une théorie autour de la lumière, de l’espace et des éléments de l’architecture vernaculaire qu’il respecte à tout prix, comme la pierre, le bois ou les tuiles canal. Au cours de ses séjours au Japon, il a été marqué par la quiétude des temples zen. Il en a retiré des principes qui ont découlé aussi de ses propres observations de l’architecture. À ses clients, il propose une architecture naturelle en osmose avec le site et l’environnement et en accord avec leur ressenti. Le parcours de l’intérieur vers l’extérieur, les matériaux de la région ou encore les pleins et les vides sont les principes d’une architecture naturelle qui recherche à partir des sensations simples, le bien-être.



Les pentes des toits complexes sont une des particularités de l’architecture de Maurice Sauzet, s’adaptant sans cesse au terrain, à la vue, à la lumière.

Les pentes des toits complexes sont une des particularités de l’architecture de Maurice Sauzet, s’adaptant sans cesse au terrain, à la vue, à la lumière.
©DR




Un parcours d’architecte et d’enseignant



Né en 1927 en Ardèche, il est diplômé de l’École spéciale d’architecture de Paris. Il suit sa femme, styliste, au Japon, et devient collaborateur de Junzo Sakakura, élève de Le Corbusier à Osaka, de 1959 à 1961. Cette expérience japonaise lui permet de découvrir les temples bouddhistes zen. Fondateur d’une agence à Toulon avec Jean Parente et Claude Vilfour en 1960, il collabore avec Jean Prouvé en 1963 pour réaliser la villa Seynave, à Beauvallon. À partir de 1966, il crée et dirige l’atelier d’urbanisme Varois. Il enseigne, de 1968 à 1993, à l’unité pédagogique de Marseille et à l’école des Beaux-arts de Toulon de 1974 à 1982. Puis, il dessine sa propre maison mettant en pratique les principes de l’architecture naturelle. En 2010, il fonde une nouvelle agence avec sa fille Sylvie Sauzet, architecte, avec qui il collabore toujours. 



Par respect pour la nature, les arbres du terrain existant sont conservés, quitte à trouver des arrangements avec l’architecture.

Par respect pour la nature, les arbres du terrain existant sont conservés, quitte à trouver des arrangements avec l’architecture.
©DR




Poétique de l’architecture

Auteur: Chris Younes Éditeur: Éditions Norma 352 pages, 450 photos et plans, 49 €

Photos: C. Larit, J. Biletta, Y. Shimizu, P. Béroujon

Points de vente  au 01 45 48 70 96



Maurice Sauzet et Sylvie Sauzet, architectes

534, Avenue J.Kennedy

83140 Six-Fours

Tél : 04 94 07 84 30

www.sauzet-architectes.fr



La monographie de Maurice Sauzet propose une belle vision de l’architecture de maisons individuelles.

La monographie de Maurice Sauzet propose une belle vision de l’architecture de maisons individuelles.
©DR




Le verre, le bois, la pierre jalonne le parcours pour entrée dans la maison. La végétation y est omniprésente.

Le verre, le bois, la pierre jalonne le parcours pour entrée dans la maison. La végétation y est omniprésente.
©DR




La piscine est bien protégée du reste de la maison, par un mur constitué de pierres sèches de la région.

La piscine est bien protégée du reste de la maison, par un mur constitué de pierres sèches de la région.
©DR