L’usine Tour Eiffel

Michel Balic
Ouverte 365 jours sur 365, pour recevoir près de 7 millions de visiteurs chaque année dans les meilleures conditions, la Tour Eiffel fonctionne en coulisse comme une véritable usine.
Pour recevoir plus 7 millions de visiteurs chaque année,  la Tour Eiffel affiche un joli nombre de consommables divers et variés pour s'entretenir au quotidien.

Pour recevoir plus 7 millions de visiteurs chaque année, la Tour Eiffel affiche un joli nombre de consommables divers et variés pour s'entretenir au quotidien.
©Cyril Papot

Les consommations de la Tour Eiffel


La Tour Eiffel consomme 7 700 000 kWh d’électricité par an (dont 580 000 pour les illuminations), soit l’équivalent d’un village d’une centaine de foyers. Pourtant, elle a réduit de 40 % sa consommation d’électricité en 2007.


Elle est alimentée par EDF en tension 20 kV et est équipée de 19 transformateurs de natures diverses. En cas de panne, 3 groupes électrogènes 1600 kVa prennent automatiquement le relais. Au total, plus de 80 kilomètres de câbles électriques parcourent sur l’ensemble des installations.


L’éclairage et illumination de la Tour Eiffel est assuré par plus de 100 modèles différents de lampes, soit 10 000 ampoules, et 20 000 autres ampoules sont nécessaires pour son scintillement. Les électriciens sont amenés à remplacer les ampoules régulièrement, une opération qui conduit souvent à escalader les structures mêmes.


Chaque année, la Tour Eiffel engloutit 60 000 mètres cubes d’eau potable et 705 000 kWh d’énergie climatique chaude et froide.


Une autre consommation, surprenante à la Tour, est celle des tickets d’ascension délivrés aux visiteurs. Etant le monument payant le plus visité au monde, la Tour Eiffel utilise plus de 2 tonnes de papier par an pour l’impression de ses billets !


Le nettoyage de la Tour Eiffel


Des équipes spécialisées assurent en permanence l’entretien ménager de la Tour. Ils utilisent chaque année :



  • 4 tonnes de chiffons ou de papier d’essuyage

  • 10 000 doses de produits d’entretien divers

  • 4000 litres de produits nettoyants

  • 25 000 sacs-poubelle


La sécurité et la surveillance de la Tour Eiffel


Un poste de sécurité veille sur la Tour et ses visiteurs 24 heures sur 24, grâce à plus d’une centaine de caméras, dont plus d’un tiers à infrarouge pour la surveillance de nuit, réparties sur tout le monument.


En matière de prévention contre l’incendie, le monument est équipé d’un système de 800 points de surveillance, d’un réseau de sprinklers et de plus de 150 extincteurs de toutes natures. Les bouches à incendie sont alimentées pour les deux premiers étages par une colonne sèche venue du sol, et au sommet par des réserves d’eau pressurisée.


Les métiers de la Tour Eiffel


Les personnes qui travaillent au sein de la société d’Exploitation de la Tour Eiffel ont des fonctions très diversifiées. Les agents d’accueil, tous polyglottes, guident et informent les visiteurs venus du monde entier. Parmi le personnel technique se trouvent de nombreux corps de métiers : électriciens, mécaniciens, plombiers, peintres, serruriers, informaticiens, menuisiers…


Mais la Tour Eiffel, c’est aussi des boutiques avec ses vendeuses, des photographes, une poste et ses postières, des restaurants et ses serveurs, maîtres d’hôtel, cuisiniers, des agents de sécurité, des équipes d’entretien de surface, des administratifs, et plein d’autres.


Tour Eiffel

www.tour-eiffel.fr


Véritable fourmilière, la Tour Eiffel n’est pas seulement peuplée de touristes, mais aussi d’une équipe technique aux nombreux talents.

Véritable fourmilière, la Tour Eiffel n’est pas seulement peuplée de touristes, mais aussi d’une équipe technique aux nombreux talents.
©Pierre Nicou