En Belgique, grand angle sur la Mer du Nord

Agnès Zamboni
Situé à Knokke-Heist, Le Touquet belge, ce pied-à-terre dédié aux week-ends et aux vacances offre un panorama de 15 mètres sur la plage et ses vagues brunes. Une vue à couper le souffle !
Avec sa vue imprenable sur la mer à perte de vue, cet appartement a un goût de vacances. Une place de choix pour un must du confort, le fauteuil Lounge Chair et Ottoman, par Charles et Ray Eames (chez Vitra). Côté pratique, des banquettes ont été aménagées le long des baies vitrées centrales. Leur coffrage fait aussi office de cache-radiateurs. Une porte-coulissante, située au niveau de l’ancien mur qui délimitait les 2 appartements, se glisse dans une double cloison pour séparer le salon de la cuisine.

Avec sa vue imprenable sur la mer à perte de vue, cet appartement a un goût de vacances. Une place de choix pour un must du confort, le fauteuil Lounge Chair et Ottoman, par Charles et Ray Eames (chez Vitra). Côté pratique, des banquettes ont été aménagées le long des baies vitrées centrales. Leur coffrage fait aussi office de cache-radiateurs. Une porte-coulissante, située au niveau de l’ancien mur qui délimitait les 2 appartements, se glisse dans une double cloison pour séparer le salon de la cuisine.
©DR


Une restructuration qui change tout



Il y a quelques années, les propriétaires avaient acquis un premier appartement de 120 m². Occasion inespérée, un second appartement s’est libéré, au même niveau : « Nous avons hésité entre faire des travaux dans la nouvelle acquisition pour l’usage de nos enfants ou réunir les deux espaces de surface identique pour créer un lieu familial unique. Nous avions rénové récemment le premier appartement, mais cette opportunité nous a permis de doubler le volume et de créer une pièce face à la mer », raconte le propriétaire. L’architecte Tom Sileghem du bureau d’études d’Obumex, spécialiste de l’aménagement intérieur et en particulier des cuisines, avait réalisé la réhabilitation du premier lieu. Il a repris ses crayons pour redessiner l’espace et créer une nouvelle surface où la liaison entre les deux lieux serait invisible. La cuisine est désormais implantée au cœur de l’espace. La pièce à vivre centrale s’ouvre sur la mer. Et le panorama à 180° fait entrer le paysage à l’intérieur pour vivre en osmose avec les éléments extérieurs.



L’entrée est séparée de la salle à manger par une porte coulissante en verre monté sur un châssis en acier peint en noir. Elle laisse ainsi passer la lumière et offre un éclairage naturel, même lorsqu’elle est fermée.

L’entrée est séparée de la salle à manger par une porte coulissante en verre monté sur un châssis en acier peint en noir. Elle laisse ainsi passer la lumière et offre un éclairage naturel, même lorsqu’elle est fermée.
©DR




Des matériaux nobles et élégants



Les surfaces des rangements présentent des effets de textures travaillées qui changent des aspects classiques et traditionnels. La bibliothèque a été réalisée en pin blanchi couleur craie. Les veines du bois ont été mises en relief  par un traitement spécifique qui accentue leur dessin caractéristique. Ce bois clair se retrouve dans le long couloir qui dessert les chambres et les salles de bains. Il contraste avec la teinte foncée anthracite du sucupira choisie pour fabriquer les meubles de la cuisine et le bureau adossé à la zone de préparation des repas.



Sur la première terrasse, les meubles d’extérieur en acier laqué sont une référence dans le domaine design. Issu de la collection 1966, créée par le designer Richard Schultz et éditée chez Knoll, ils sont considérés comme les premières créations véritablement conçues comme « outdoor ». Ici, elles jouent la carte de l’élégance et se fondent dans le décor.

Sur la première terrasse, les meubles d’extérieur en acier laqué sont une référence dans le domaine design. Issu de la collection 1966, créée par le designer Richard Schultz et éditée chez Knoll, ils sont considérés comme les premières créations véritablement conçues comme « outdoor ». Ici, elles jouent la carte de l’élégance et se fondent dans le décor.
©DR




In and out



La décoration dialogue avec les éléments extérieurs : bleu turquoise ou rose corail des plaids et coussins posés sur un canapé couleur sable, bois et marbre évoluant du gris et blanc crayeux à l’anthracite en passant par les beiges minéraux. Et la palette des matériaux, évoluant en demi-teines subtiles, fait écho aux lumières extérieures, au ciel et ses nuages, à la mer.



www.obumex.be



Sous le plan vasque, des barres porte-serviettes chauffantes accentuent le sentiment de confort douillet de la salle de bains.

Sous le plan vasque, des barres porte-serviettes chauffantes accentuent le sentiment de confort douillet de la salle de bains.
©DR




Le mobilier au design épuré est à l’honneur. Dans la salle à manger, la table Naan, création de Piero Lisoni éditée par Cassina, est entourée d’un modèle de chaise, avec assise et dossier en cuir, commercialisées par la marque Arper. Au mur, une œuvre de Tom Wesselmann apporte une note colorée.

Le mobilier au design épuré est à l’honneur. Dans la salle à manger, la table Naan, création de Piero Lisoni éditée par Cassina, est entourée d’un modèle de chaise, avec assise et dossier en cuir, commercialisées par la marque Arper. Au mur, une œuvre de Tom Wesselmann apporte une note colorée.
©DR




Le salon est encadré par une bibliothèque et un bureau. L’éclairage à base rubans de Leds est caché dans une rainure placée devant chacune des étagères. A droite, tapis kilim (Emmanuel Zada). La table basse avec plateau est recouverte d’un effet textile de tulle blanc irisé qui contraste avec un piètement de couleur foncé (création Christian Liaigre).

Le salon est encadré par une bibliothèque et un bureau. L’éclairage à base rubans de Leds est caché dans une rainure placée devant chacune des étagères. A droite, tapis kilim (Emmanuel Zada). La table basse avec plateau est recouverte d’un effet textile de tulle blanc irisé qui contraste avec un piètement de couleur foncé (création Christian Liaigre).
©DR




Les éléments de la cuisine fabriqués en bois de sucupira teinté foncé, délimitent son périmètre et dessinent un bloc technique qui se découpe sur le parquet en teck brut naturel, juste adouci par une teinte grisée. Le comptoir bar d’une hauteur de 1 m10 est idéal pour les repas rapides. Les tabourets de bar en fil de fer offrent une présence légère et n’encombrent pas l’espace (modèle Bertoia Barstool, Knoll). Sculpture représentant un couple de baigneurs, Antonio et Colette, création de Jacqueline Desmet.

Les éléments de la cuisine fabriqués en bois de sucupira teinté foncé, délimitent son périmètre et dessinent un bloc technique qui se découpe sur le parquet en teck brut naturel, juste adouci par une teinte grisée. Le comptoir bar d’une hauteur de 1 m10 est idéal pour les repas rapides. Les tabourets de bar en fil de fer offrent une présence légère et n’encombrent pas l’espace (modèle Bertoia Barstool, Knoll). Sculpture représentant un couple de baigneurs, Antonio et Colette, création de Jacqueline Desmet.
©DR




Les chambres immaculées et monacales ont été aménagées sur le même principe avec une décoration identique.

Les chambres immaculées et monacales ont été aménagées sur le même principe avec une décoration identique.
©DR




Les 2 appartements de surface identique (2 x 120 m²) ont été réunis et aménagés comme un espace global. 75 % de l’ancienne rénovation a été détruite pour recréer un intérieur unique et mettre en valeur les 15 m de baies vitrées à front de mer. Et par tous les temps, on peut sortir admirer les déferlantes sur les deux terrasses symétriques recouvertes et chauffées. Pour rendre plus intime l’espace ouvert, des portes coulissantes le cloisonnent ponctuellement et esquissent les différentes zones de vie.

Les 2 appartements de surface identique (2 x 120 m²) ont été réunis et aménagés comme un espace global. 75 % de l’ancienne rénovation a été détruite pour recréer un intérieur unique et mettre en valeur les 15 m de baies vitrées à front de mer. Et par tous les temps, on peut sortir admirer les déferlantes sur les deux terrasses symétriques recouvertes et chauffées. Pour rendre plus intime l’espace ouvert, des portes coulissantes le cloisonnent ponctuellement et esquissent les différentes zones de vie.
©Obumex