Contrastes de style dans un écrin haussmannien

Agnès Zamboni
Décoration résolument contemporaine pour cet appartement parisien aménagé par FR66, une enseigne qui propose un service complet de rénovation et d’aménagement d’intérieur.
La suspension lumineuse (modèle Glo Ball création de Jasper Morrison éditée chez Flos), fait écho aux œuvres d’art de format circulaire. Table en fibre de carbone au plateau slim d’une finesse extrême, considérée comme une œuvre d’art (modèle Surface Table, création Terence Woodgate et John Barnard, éditée par Established & Sons).

La suspension lumineuse (modèle Glo Ball création de Jasper Morrison éditée chez Flos), fait écho aux œuvres d’art de format circulaire. Table en fibre de carbone au plateau slim d’une finesse extrême, considérée comme une œuvre d’art (modèle Surface Table, création Terence Woodgate et John Barnard, éditée par Established & Sons).
©FR66


Une réalisation pleine de surprises



« Composé de deux appartements maladroitement réunis, cet espace nécessitait qu’on étudie globalement son potentiel pour exploiter toutes ses qualités. Les zones de circulation ne possédaient aucune logique…On entendait les toilettes dans la salle à manger… », raconte Corinne Brustolin, responsable du magasin d’aménagement d’intérieur FR66 et a orchestré la seconde rénovation de ce lieu où tout devait être remis à plat.  En effet, dans cette surface totalisant un peu moins de 90 m², les pièces des deux appartements d’origine avait été associées et mises bout à bout sans une préalable et indispensable étape pour repenser l’espace. La première étape du projet a consisté à réorganiser les volumes. « Le premier projet validé et les travaux commencés, il a fallu tout arrêter car nous nous sommes rendu compte que l’on pouvait aller beaucoup plus loin dans la valorisation de l’espace. On a donc re-proposé aux propriétaires un nouveau projet plus abouti, qui offrait l’avantage d’ouvrir l’espace et les perspectives et d’accentuer les volumes ». Et sur ces nouvelles bases, on a cherché à valoriser l’existant, en opposition et en injectant des éléments contemporains». 



Le salon est meublé avec deux canapés édités par Zanotta, deux tables basses éditées par ClassiCon (modèles Bell Table Side, création Sébastian Herkner) et une lampe du designer Achille  Castiglioni (modèle Snoopy édité chez Flos).

Le salon est meublé avec deux canapés édités par Zanotta, deux tables basses éditées par ClassiCon (modèles Bell Table Side, création Sébastian Herkner) et une lampe du designer Achille Castiglioni (modèle Snoopy édité chez Flos).
©FR66




Une volonté de casser les codes



Lorsque la modernité met en valeur l’ancien, le design se permet toutes les audaces et réveille moulures et rosaces. Dans ce lieu, on n’a pas hésité à rajouter des moulures pour accentuer la symétrie des espaces et on les a stoppées, lorsque les lignes et les détails contemporains pouvaient prendre le pas sur les traces du passé. Les pièces de design, choisies avec circonspection, sont autant du mobilier que des œuvres d’art. Leur présence plastique occupe l’espace tout en assurant un rôle fonctionnel. Et il a fallu définir une charte de couleurs pour lier l’ancien au contemporain. « Tout est parti du vitrail conservé dans une chambre. On a utilisé ses trois couleurs (jaune, vert et bleu) pour dessiner un fil conducteur qui a guidé nos choix décoratifs ». Un doux ton de bleu enveloppe l’espace de la grande pièce à vivre formée autrefois par deux pièces.



La cuisine joue sur le clin d’œil à la tradition avec un buffet en papier mâché mais de forme classique (Paper Buffet, création Studio Job, éditée par Moooi) et un papier-peint comme autrefois, mais dans un univers plus épuré.

La cuisine joue sur le clin d’œil à la tradition avec un buffet en papier mâché mais de forme classique (Paper Buffet, création Studio Job, éditée par Moooi) et un papier-peint comme autrefois, mais dans un univers plus épuré.
©FR66




Des associations étonnantes



Autour de la table de salle à manger, prennent place six chaises en fibre de carbone tressée (modèle Carbon Chair, création Bertjan Pot et Marcel Wanders, éditée par Moooi) et à chaque extrémité une « Pressed Chair », un autre modèle dessiné par Harry Thaler et édité par Nils Holger Moormann en métal embouti d’une seule pièce.



Qui pourrait deviner que le gros bahut de la cuisine est en papier mâché et ne pèse que 3 kilos ? Fabriqué par un éditeur hollandais, il répond au papier-peint émaillé de motifs reprenant les décors anciens des faïences des Pays-Bas. Car ici, le choix des objets, accessoires et meubles se justifient par des associations subtiles qui font écho à la nature du projet.



Que pensez-vous de cette transformation qui se joue du passé pour mieux le sublimer ?



Contact :

FR66


25, rue du Renard

75004 Paris

Tél. : 01 44 54 35 36

info@fr66.com

www.fr66.com



Carnet d’adresses

Zanotta : wwww.zanotta.it

Nils Holger Moormann : www.moormann.de

Moooi : www.moooi.com

Flos : www.flos.com

ClassiCon : www.classicon.com

Established & Sons : www.establishedandsons

Artemide : www.artemide.com



La chambre des enfants est structurée par des lits réalisés sur mesure en frêne. Superposés, façon cabine de bateau, ils s’associent à un mur jaune qui fait écho à l’une des teintes dominantes du vitrail.

La chambre des enfants est structurée par des lits réalisés sur mesure en frêne. Superposés, façon cabine de bateau, ils s’associent à un mur jaune qui fait écho à l’une des teintes dominantes du vitrail.
©FR66




Dans la salle de bains, une vasque en béton cohabite avec une faïence à l’ancienne dans une harmonie de tons de bleus.

Dans la salle de bains, une vasque en béton cohabite avec une faïence à l’ancienne dans une harmonie de tons de bleus.
©FR66




La modernité des matériaux (verre de la porte et béton de la douche) et des équipements comme les poignées de portes et la robinetterie se répondent.

La modernité des matériaux (verre de la porte et béton de la douche) et des équipements comme les poignées de portes et la robinetterie se répondent.
©FR66