A Paris, un écrin organique en bois pour la parfumerie Frédéric Malle

Agnès Zamboni
Signée par l’agence d’architecture Jakob+MacFarlane, cette nouvelle boutique du quartier du Marais se distingue par son architecture intérieure détonante: la parfumerie Frédéric Malle.
Les bibliothèques abritant les flacons, tels des galets de bois, se reflètent à l’infini dans le métal poli.

Les bibliothèques abritant les flacons, tels des galets de bois, se reflètent à l’infini dans le métal poli.
©Roland Halbe


L’agence Jakob+MacFarlane 



Fondé par l’architecte française Dominique Jakob et le néo-zélandais Brendan MacFarlane, l’agence Jakob+MacFarlane se différencie par des compétences transversales. Elle est notamment composée d’architectes et de designers venus des quatre coins du monde qui croisent leurs sensibilités et leurs cultures respectives pour offrir une approche plus large de l’architecture. Chacun de ses projets est une création singulière qui répond aux attentes fonctionnelles et conceptuelles, mais aussi permet d’envisager un meilleur état du monde. Jakob+MacFarlane se démarque aussi en intégrant les dernières innovations en matière de bâtiment, d’art, de design, et de préoccupations sociales et environnementales. A leur actif, les Docks de Paris – Cité de la mode et du design (2012), la Fondation d’entreprise pour l’art contemporain Ricard (2007), ainsi que les 100 logements Hérold à Paris (2008). Récemment, l’agence a aussi réalisé le siège mondial d’Euronews, chaîne TV d’information européenne à Lyon (2014). En cours, le conservatoire de danse et de musique à Noisy-le-Sec, les cinémas Pathé-Gaumont Parnasse à Paris, des laboratoires de recherche à l’Hôpital Saint Louis à Paris, le réaménagement de la place Maes-en-Boerenboomplein à Knokke-Heist en Belgique… 



L’espace intérieur est une trame de bois soigneusement sculptée qui dessine une série d’îles mystérieuses et de stalactites.

L’espace intérieur est une trame de bois soigneusement sculptée qui dessine une série d’îles mystérieuses et de stalactites.
©Roland Halbe




La genèse du projet 



« J’avais énormément aimé le travail de Dominique Jakob et Brendan MacFarlane pour le restaurant Georges au centre Pompidou, cette fantaisie futuriste, qui reste plus de 15 ans après sa création, toujours aussi juste et étonnante. C’est en fréquentant la librairie de Florence Loewy dans le Marais, qui expose des livres d’artistes et pour laquelle Jakob+MacFarlane a construit de fascinantes bibliothèques ruches en contre-plaqué, que j’ai compris qu’il y avait là une base de réflexion pour notre projet de la rue des Francs Bourgeois », raconte le parfumeur Frédéric Malle. Et pour cette boutique, les architectes ont « créé une série d’entailles dans les murs et le plafond pour apporter la lumière. D’abord un éclairage diffus dans les étagères via des panneaux opalescents, puis un éclairage direct au plafond à l’aide de spots. Enfin, chaque flacon de parfum est mis en lumière par un système de rétro-éclairage intégré aux étagères. »



La vitrine et face extérieure composent une fenêtre monumentale sur la rue.

La vitrine et face extérieure composent une fenêtre monumentale sur la rue.
©Roland Halbe




Les points forts



La boutique dessine une boîte rectangulaire glissée au rez-de-chaussée d’un immeuble pré-haussmannien. A l’intérieur de la parfumerie, les colonnes pour sentir, humer, s’envelopper, choisir son parfum, sont cachées dans les murs. Le plancher, les murs et le plafond sont tapissés d’inox poli miroir, créant un effet d’images sans fin. Une succession d’espaces virtuels se réfléchissant symbolise la sensation de vertige émotionnel offerte par le parfum. Elle évoque le monde magique et imaginaire des fragrances. Et la lumière artificielle, composant essentiel du projet, a été conçue en étroite collaboration avec les équipes du bureau d’études lumière l’Observatoire International.



Un jeu de labyrinthe donne l’illusion de l’infini.

Un jeu de labyrinthe donne l’illusion de l’infini.
©Roland Halbe




Contact :

Editions de Parfums Frédéric Malle


17, rue des Francs-Bourgeois

75004 Paris

www.fredericmalle.com



Architectes:

Jakob+MacFarlane : www.jakobmacfarlane.com



Les portraits des parfumeurs sont là pour rappeler que ces artistes sont le cœur de la maison.

Les portraits des parfumeurs sont là pour rappeler que ces artistes sont le cœur de la maison.
©Roland Halbe




Le mobilier se compose d’étagères, tantôt armoires réfrigérantes, tables ou encore colonnes à sentir.

Le mobilier se compose d’étagères, tantôt armoires réfrigérantes, tables ou encore colonnes à sentir.
©Roland Halbe