Un hôtel intimiste dans le Marais

Anne Swynghedauw
L’hôtel Dupond Smith est un clin d’œil au monde des détectives privés. Jouant sur l’humour et la discrétion, il nous plonge dans l’univers de l’anonymat. Mais chut… Il vient d’ouvrir ses portes ! Qu’on se le dise !
La suite James Jewel. Suspension, tabouret, lampes de  Verner Panton, Verpan. Tête de lit en soie, Hermès. Tenture murale en velours de coton, Lelièvre. Fauteuil de Jaime Hayon, Fritz Hansen. Table Moebius, Objekto. Table basse de Space Copenhagen, And Tradition, chez Silvera.

La suite James Jewel. Suspension, tabouret, lampes de Verner Panton, Verpan. Tête de lit en soie, Hermès. Tenture murale en velours de coton, Lelièvre. Fauteuil de Jaime Hayon, Fritz Hansen. Table Moebius, Objekto. Table basse de Space Copenhagen, And Tradition, chez Silvera.
©Christophe Bielsa


Le concept de l’hôtel Dupond Smith s’appuie sur la confidentialité non seulement réelle, celle à laquelle aspire tout hôtel haut de gamme dans lequel on souhaite séjourner en toute tranquillité, mais aussi fictive, une évocation des pseudos célèbres dans le cinéma ou la littérature.



Rénové dans un bâtiment historique



Dans un bâtiment du XVIIe siècle sans fioritures, au cœur du quartier du Marais, des travaux de fond ont été menés par l’agence Peyroux & Thisy pour créer l’hôtel Dupond Smith. Au cours de la rénovation, la belle charpente ancienne est conservée et repeinte en blanc mat. La façade d’origine dépourvue d’ornements est restaurée avec sobriété. A l’intérieur sur quatre étages, les volumes lumineux se dégagent et révèlent l’esprit de la décoration. Le style moderne adopté par les architectes fait fusionner les couleurs, les tissus et les papiers peints. 



Atmosphère chaleureuse dans le lobby. Fauteuil club, The Conran Shop. Chaise, de Neri & Hu pour De la Espada. Tables, Formstelle, Zeitraum. Guéridon, Pols Potten. Lampadaire, Jielde. Papier-peint, Timorous Beasties.

Atmosphère chaleureuse dans le lobby. Fauteuil club, The Conran Shop. Chaise, de Neri & Hu pour De la Espada. Tables, Formstelle, Zeitraum. Guéridon, Pols Potten. Lampadaire, Jielde. Papier-peint, Timorous Beasties.
©Christophe Bielsa




Les chambres à l’atmosphère feutrée



Avec seulement 8 chambres (5 chambres et 3 suites), l’hôtel Dupond Smith inaugure le 5 étoiles dans ce quartier peu habitué au grand standing. L’objectif ? Le luxe discret qui affirme modernité et confort. Chaque chambre a sa propre personnalité. Loin des standards de l’hôtellerie des grandes chaînes, l’hôtel Dupond Smith répond à une forte demande des clients en quête d’expérience unique. Chaque chambre est baptisée de noms célèbres, de pseudonymes jusqu’aux noms de code ! Certains font référence au cinéma, d’autres à la littérature. Une suite porte le nom d’Alan Smithee, pseudo des réalisateurs peu fiers de leur film, une autre est nommée La Lord R’Hoone, anagramme sous lequel Honoré de Balzac signait ses premières œuvres. On voyage ainsi dans le temps et l’histoire dans laquelle l’hôtel Dupond Smith offre une part de rêve. La décoration irréprochable y contribue, associant les textiles souples et doux, les formes arrondies des sièges, les petites tables accessibles… Ces mélanges audacieux sont gage de confiance pour le client qui est enveloppé dans un univers  original et énigmatique.



La chambre Clara Gazu, pseudo de Prosper Mérimée. Tête de Lit en noyer sculpté, Christian Lacroix, Marotte. Table de chevet de Sebastian Herkner, Classicon. Lampe de chevet de Arthur Hoffner, et lampe au sol dessinée par Pierre Charpin, les deux chez Ligne Roset. Suspension de Matteo Ugolini, Karman.

La chambre Clara Gazu, pseudo de Prosper Mérimée. Tête de Lit en noyer sculpté, Christian Lacroix, Marotte. Table de chevet de Sebastian Herkner, Classicon. Lampe de chevet de Arthur Hoffner, et lampe au sol dessinée par Pierre Charpin, les deux chez Ligne Roset. Suspension de Matteo Ugolini, Karman.
©Christophe Bielsa




L’agence Peyroux & Thisy



Fondée en 2006 par Anne Peyroux et Emmanuelle Thisy, l’agence d’architecture et de décoration est spécialisée dans l’aménagement et la rénovation d’hôtels. Elle développe des concepts identitaires de mobilier design, sur mesure, tout en privilégiant le confort et le luxe discret.



www.peyroux-thisy.com



Dans la salle de bains, carrelage mural, design Patricia Urquiola, Vicalvi. Au sol carrelage, Saloni. Plan vasque sur mesure en Krion, Porcelanosa. Robinetterie de Antonio Citterio pour  Axor Hansgrohe. Baignoire, Aquamass.

Dans la salle de bains, carrelage mural, design Patricia Urquiola, Vicalvi. Au sol carrelage, Saloni. Plan vasque sur mesure en Krion, Porcelanosa. Robinetterie de Antonio Citterio pour Axor Hansgrohe. Baignoire, Aquamass.
©Christophe Bielsa




Adresses :

Hôtel Dupond Smith

2, rue des Guillemites

75004 Paris

Tél. 01 42 76 88 99

www.hoteldupondsmith.com



Balsan : www.balsan.com

Classicon : www.classicon.com

Formstelle : www.formstelle.de

Foscarini : www.foscarini.com/fr/

Fritz Hansen : www.fritzhansen.com/en/fritz-hansen

Hansegrohe Axor : www.hansgrohe.fr

Jiedle : www.jielde.com

Karman : www.karmanitalia.it

Lelièvre : www.lelievre.eu

Ligne Roset : www.ligneroset.fr

Marotte : www.marotte.fr

Porcelanosa : www.porcelanosa.com/fr/

Saloni : www.saloni.com/fr/

Silvera : www.silvera.fr

Studioart : www.studioart.it/fr/index.php

Timorous Beasties www.timorousbeasties.com



Sous les toits, la chambre Clara Gazul affirme un charme authentique avec un coin bureau et une douce séparation entre la chambre et la salle de bains. Rideau en velours de coton, Lelièvre. Suspension de Matteo Ugolini, Karman.

Sous les toits, la chambre Clara Gazul affirme un charme authentique avec un coin bureau et une douce séparation entre la chambre et la salle de bains. Rideau en velours de coton, Lelièvre. Suspension de Matteo Ugolini, Karman.
©Christophe Bielsa




Dans la suite James Jewel, un petit salon attenant à la chambre. Guéridon de Out of Stock, Ligne Roset. Fauteuils Cherner conçus en 1958 par Norman Cherner. Applique de Philippe Nigro, Foscarini. Boiserie murale en noyer, Marotte. Canapé sur mesure, Peyroux&Thisy.

Dans la suite James Jewel, un petit salon attenant à la chambre. Guéridon de Out of Stock, Ligne Roset. Fauteuils Cherner conçus en 1958 par Norman Cherner. Applique de Philippe Nigro, Foscarini. Boiserie murale en noyer, Marotte. Canapé sur mesure, Peyroux&Thisy.
©Christophe Bielsa




Dans l’entrée de l’hôtel, des suspensions en verre XXL signées Luca Nichetto, pour Foscarini.

Dans l’entrée de l’hôtel, des suspensions en verre XXL signées Luca Nichetto, pour Foscarini.
©Christophe Bielsa




La suite Saint Léger. Tête de lit  en marqueterie de cuir, Studioart. Fauteuil de Jaime Hayon, Fritz Hansen. Canapé sur mesure, Peyroux&Thisy. Table basse, Objekto. Tabouret, Verner Panton, Verpan. Applique de Philippe Nigro, Foscarini. Suspension de Edmondo Testaguzza, Karman. Lampe de chevet de Magnus Pettersen, Italla. Moquette, Balsan.

La suite Saint Léger. Tête de lit en marqueterie de cuir, Studioart. Fauteuil de Jaime Hayon, Fritz Hansen. Canapé sur mesure, Peyroux&Thisy. Table basse, Objekto. Tabouret, Verner Panton, Verpan. Applique de Philippe Nigro, Foscarini. Suspension de Edmondo Testaguzza, Karman. Lampe de chevet de Magnus Pettersen, Italla. Moquette, Balsan.
©Christophe Bielsa