Métamorphose d’une ancienne loge de concierge

Agnès Zamboni
Challenge gagné par l’architecte d’intérieur Philippe Demougeot : Il a transformé un local de 17 m² en un appartement doté d’une chambre perchée.
La porte en verre sablé cache la salle de bains installée sous la mezzanine. L’échelle, qui se reflète dans les portes miroitées, permet d’accéder à la chambre.

La porte en verre sablé cache la salle de bains installée sous la mezzanine. L’échelle, qui se reflète dans les portes miroitées, permet d’accéder à la chambre.
©Philippe Demougeot


Un vrai appartement



Située en plein cœur du quartier Montparnasse, dans un bel immeuble haussmannien, cette ancienne loge de concierge avait été laissée à l’abandon. Au rez-de-chaussée, protégée des bruits de la rue, elle s’ouvre sur une charmante courette. L’architecte Philippe Demougeot a exploité sa grande hauteur sous plafond (autrefois prévue pour les boutiques dans les immeubles en pierre de taille) pour créer une chambre avec un lit double, installé sur une mezzanine.



Les lignes du bureau en courbe suivent celles du mur habillé d’un papier à effet trompe-l’œil, imitant un effet de rideau dans une ambiance théâtrale.

Les lignes du bureau en courbe suivent celles du mur habillé d’un papier à effet trompe-l’œil, imitant un effet de rideau dans une ambiance théâtrale.
©Philippe Demougeot




Une vraie salle de bains



Philippe Demougeot a réussi à intégrer une salle de bains totalement équipée (toilettes, radiateur sèche-serviettes, lavabo et placard). Dans cet espace, il a aussi exploité un avantage inhérent au rez-de-chaussée : la possibilité de gagner de l’espace en creusant pour installer un bac de douche. La salle de bains est occultée par une porte en verre sablé qui assure l’intimité, tout en laissant passer la lumière et qui permet aussi de jouer avec ses reflets.



Le salon trop étroit pour recevoir un vrai canapé est meublé avec des fauteuils. Un bureau a été installé contre la cloison arrondie tapissée d’un papier-peint imitant les plis d’un rideau. Le sol est recouvert de grandes dalles de grès cérame qui agrandissent l’espace.

Le salon trop étroit pour recevoir un vrai canapé est meublé avec des fauteuils. Un bureau a été installé contre la cloison arrondie tapissée d’un papier-peint imitant les plis d’un rideau. Le sol est recouvert de grandes dalles de grès cérame qui agrandissent l’espace.
©Philippe Demougeot




Astuces et rangements



Avec un souci d’optimisation de l’espace, le lieu a été exploité pour trouver une place pour chaque chose. Derrière la porte d’entrée, une autre porte s’ouvre sur un placard cachant une machine à laver et des rangements. La colonne d’évacuation des eaux, qui ne pouvait pas être déplacée, a été transformée en luminaire comme un lampadaire intégré, grâce a des ampoules LED et un coffrage repeint. La cloison en courbe a été habillée avec un papier-peint imitant un tissu doré ombré ; il diffracte la lumière jusque dans la cuisine.



Philippe Demougeot a utilisé le mur en demi-cercle pour créer un meuble de salon et un bureau aux dimensions modulables. Tandis qu’un grand placard de 4 m² servant à la fois de penderie et de rangement polyvalent, est dissimulé derrière deux grands miroirs qui accentuent la perspective et ajoutent de la profondeur à l’espace.



Tout petit, très cosy, pensiez-vous que l’on pouvait créer un lieu confortable de vie dans un espace aussi restreint ?



Réalisation :

Philippe Demougeot

Agence People’s Republic of Design

144, rue du Chemin Vert

75011 Paris

Tél. : 01 43 55 22 22

Mail : philippedemougeot@prod.fr

www.philippedemougeot.com et www.prod.fr



Le lit pour deux personnes est coiffé par les anciennes corniches et moulures conservées et restaurées du plafond.

Le lit pour deux personnes est coiffé par les anciennes corniches et moulures conservées et restaurées du plafond.
©Philippe Demougeot