Nouveau départ pour un appartement parisien

Agnès Zamboni
Restructuration totale pour ce lieu situé dans le 16ème arrondissement de Paris. Il a ainsi adopté le style de vie des ses nouveaux propriétaires grâce au talent de l’architecte Camille Hermand.
Un grand linéaire de placards occupe toute la longueur de la pièce. Ses portes laquées en blanc avec prise de main discrète s’intègrent dans l’espace.

Un grand linéaire de placards occupe toute la longueur de la pièce. Ses portes laquées en blanc avec prise de main discrète s’intègrent dans l’espace.
©Camille Hermand


Un contexte différent



Dans cet appartement très vieillot, construit dans les années 1930, aucune transformation n’avait été réalisée depuis les années 1960. « Il appartenait autrefois à une vieille dame et était conçu, à l’époque, pour héberger son infirmière, donc comme deux appartements, avec deux salles de bains et une mini-cuisine en plus d’une cuisine principale. L’avantage principal de cet espace modulable résidait dans l’absence de murs porteurs et la présence de quelques poteaux que l’on pourrait facilement dissimuler », raconte Camille Hermand qui est à la fois architecte DESA et architecte d’intérieur, ce qui lui permet de traiter des chantiers de constructions neuves, rénovations et extensions dans leur intégralité. Sur ce nouveau plateau totalisant 170 m², il fallait créer trois chambres accompagnées d’une salle de bains pour chacune d’elles. La grande pièce à vivre devait intégrer un coin bureau. Tout a été donc remanié et la décoration totalement revue dans un esprit contemporain.



Les éléments de la cuisine conjuguent finition laquée et placage bois. L’îlot central qui sert de plan de travail et de table de repas est recouvert d’un granit du Zimbabwe ; sa base cache des rangements. Un panneau coulissant recouvert d’une peinture façon tableau pour écrire à la craie permet de cacher une partie de la zone technique de la cuisine, la TV ou le radiateur. Tabourets de bar, modèle Visu Bar Stool, création Mika Tolvanen, chez Muuto.

Les éléments de la cuisine conjuguent finition laquée et placage bois. L’îlot central qui sert de plan de travail et de table de repas est recouvert d’un granit du Zimbabwe ; sa base cache des rangements. Un panneau coulissant recouvert d’une peinture façon tableau pour écrire à la craie permet de cacher une partie de la zone technique de la cuisine, la TV ou le radiateur. Tabourets de bar, modèle Visu Bar Stool, création Mika Tolvanen, chez Muuto.
©Camille Hermand




Une modernité bienvenue



Toutes les pièces ont été revues dans leurs proportions. Et il a fallu composer avec une entrée d’un grand volume. Les chambres ont été personnalisées par un pan de mur recouvert d’un papier-peint qui sculpte l’espace. Dans les chambres des deux garçons, sous les fenêtres qui offrent une vue dégagée sur la végétation extérieure, des rangements ont été pratiqués pour optimiser l’espace et utiliser de l’espace perdu. Tous les sols ont été remplacés pour offrir une belle unité. La cuisine réalisée sur mesure répond parfaitement aux besoins des occupants, qui souhaitaient un coin repas dans la cuisine. Dans cet appartement, les nuisances sonores étaient nombreuses. L’architecte devait intégrer des isolants phoniques sans perdre de hauteur. Au sol, elle a choisi du liège et, au plafond, des plaques spécifiques pour assurer l’isolation acoustique (Placo®Phonique chez Placo Saint-Gobain) et qui offrent un encombrement minimal. 



Les suspensions en verre jouent l’effet aérien de grosses bulles et n’alourdissent pas l’espace qui offre une hauteur de plafond classique. A gauche, on accède à la grande entrée. A droite, la double porte battante s’ouvre sur la cuisine. Le panneau ajouré cache le radiateur.

Les suspensions en verre jouent l’effet aérien de grosses bulles et n’alourdissent pas l’espace qui offre une hauteur de plafond classique. A gauche, on accède à la grande entrée. A droite, la double porte battante s’ouvre sur la cuisine. Le panneau ajouré cache le radiateur.
©Camille Hermand




Une demande spécifique



Autre difficulté de cette réalisation, les propriétaires ont demandé à l’architecte d’intégrer quelques meubles de famille pour ponctuer le fil conducteur de style contemporain choisi. Ainsi dans la pièce à vivre la commode ancienne en bois s’harmonise avec les tons chauds de la pièce.



Pensez-vous, qu’en décoration, il faut faire table rase du passé lorsqu’on change de lieu de vie ou que des éléments anciens peuvent subsister ?



Contact :

Camille Hermand


152, rue du Temple, 75003 Paris

Tél. : 01 40 40 02 80 et 06 82 65 27 85

Mail : camillearchitectures@orange.fr

www.camillearchitectures.com



Carnet d’adresses :

Ohmywall : www.ohmywall.com

Vitra : www.vitra.com

Osborne & Little : www.osborneandlittle.com

Mutina : www.mutina.it

Knoll : www.knoll.com

Muuto : www.muuto.com

Ex.t : www.ext-t.com

Caravane : www.caravane.fr

Astro : www.astrolighting.co-uk

Buster + Punch : www.busterandpunch.com

Altamarea : www.altamarea.it

Ritmonio : www.ritmonio.it

Kerlite : www.kerlite.be

Corian® : www.corian.fr



Le lavabo et son meuble horizontal ont été habillés de panneaux ultraminces de Kerlite qui offrent des dimensions de 1 à 3 mètres et permettent un façonnage sans joint visible. Appliques lumineuses, Mashiko 360 classic, chez Astro.

Le lavabo et son meuble horizontal ont été habillés de panneaux ultraminces de Kerlite qui offrent des dimensions de 1 à 3 mètres et permettent un façonnage sans joint visible. Appliques lumineuses, Mashiko 360 classic, chez Astro.
©Camille Hermand




Dans la chambre de l’autre garçon, ambiance pastel avec une peinture bleu ciel qui met en valeur le décor géométrique du papier-peint.

Dans la chambre de l’autre garçon, ambiance pastel avec une peinture bleu ciel qui met en valeur le décor géométrique du papier-peint.
©Camille Hermand




Le sol de la salle de bains est recouvert de carreaux de grès cérame qui imitent les carreaux ciment (modèle Azulej, création Patricia Urquiola, chez Mutina). Au-dessus du lavabo design de facture italienne (modèle Ray, chez Ex.t), un miroir coulissant très pratique avec des étagères de chaque côté.

Le sol de la salle de bains est recouvert de carreaux de grès cérame qui imitent les carreaux ciment (modèle Azulej, création Patricia Urquiola, chez Mutina). Au-dessus du lavabo design de facture italienne (modèle Ray, chez Ex.t), un miroir coulissant très pratique avec des étagères de chaque côté.
©Camille Hermand




Hommage à Paris dans cette chambre d’adolescent qui offre un mur tapissé d’un papier-peint panoramique monochrome et graphique (modèle Vue de Paris Invalides Tour Eiffel, chez Ohmywall). La niche accueillant des étagères a été créée pour donner du volume à la pièce à la configuration très simple.

Hommage à Paris dans cette chambre d’adolescent qui offre un mur tapissé d’un papier-peint panoramique monochrome et graphique (modèle Vue de Paris Invalides Tour Eiffel, chez Ohmywall). La niche accueillant des étagères a été créée pour donner du volume à la pièce à la configuration très simple.
©Camille Hermand