Ranger, c’est gagner

Agnès Zamboni
Transformation légère pour cet appartement de 3 pièces qui manquait de rangement. Claire Escalon et Nicolas Lanno, architectes d’intérieur ont résolu le problème en misant sur un matériau leader, le Batipin, et en jouant la carte de la couleur.
Derrière son mur habillé de Batipin, ouvert en partie haute, la salle de bains se laisse deviner avec, au mur, des bandes de grès cérame coloré qui font écho à celles peintes de la chambre des parents.

Derrière son mur habillé de Batipin, ouvert en partie haute, la salle de bains se laisse deviner avec, au mur, des bandes de grès cérame coloré qui font écho à celles peintes de la chambre des parents.
©Fabienne Delafraye

Une rénovation de seconde main


L’immeuble de style Eiffel qui accueillait autrefois une ancienne imprimerie avait conservé ses spécificités structurelles. Il avait été simplement divisé en plusieurs plateaux. Ici, les fonctions des pièces n’ont pas changé, mais toute la décoration a été revue. La cuisine n’a pas bougé de place, mais a été totalement réaménagée. Relookiga assuré aussi pour la salle de bains. Résultat, 72 m² optimisés grâce à l’ouverture de la grande pièce à vivre qui totalise 45 m², à elle seule !


La cuisine, en angle, a conservé sa place d’origine, mais tout son équipement a été renouvelé. L’esprit du code couleur s’associe à la priorité donnée aux rangements bas. Et la colonne de rangement ferme l’espace. Suspensions, création Nicolas Lanno.

La cuisine, en angle, a conservé sa place d’origine, mais tout son équipement a été renouvelé. L’esprit du code couleur s’associe à la priorité donnée aux rangements bas. Et la colonne de rangement ferme l’espace. Suspensions, création Nicolas Lanno.
©Fabienne Delafraye


Eloge du Batipin


Choisi pour servir de base à tous les rangements à créer, le Batipin, contreplaqué de pin, s’exprime ici dans tous ses états. Beau, brut, vernis ou non en version nature et mat, avec ses chants d’origine, il est facile à mettre en œuvre et d’un prix très accessible. Très veiné, il offre un effet papier peint. Ecologique, il est fabriqué avec une colle à l’eau et ne dégage pas de COV. Toutes les qualités pour dessiner un lien entre les différentes pièces de cet appartement, qui accueille aussi deux enfants. Dans leur unique chambre, des lits superposés astucieux et des caisses de rangement qui se glissent sous le sommier surélevé. Tandis qu’un savant jeu de « montrer-cacher » anime l’espace. Et la couleur en touches rythme l’espace avec quelques messages ludiques sur les murs. Dans la chambre des parents, un dressing anticonformiste aux ouvertures latérales recrée le pictogramme d’un arbre.


Du salon, la chambre se fait discrète malgré les baies vitrées. Les armoires dessinent des aplats de couleurs et matières. Bouteilles en verre coloré, création Jasper Morrison.

Du salon, la chambre se fait discrète malgré les baies vitrées. Les armoires dessinent des aplats de couleurs et matières. Bouteilles en verre coloré, création Jasper Morrison.
©Fabienne Delafraye


La touche vintage


Chinées et récupérées à bas prix, quelques pièces vintage s’associent aux meubles créés par Claire Escalon et Nicolas Lanno. Dans le bureau, des anciens tabourets de Roger Tallon, une petite table basse de Charles et Ray de Eames, un canapé formé de blocs de mousse, datant des années 1970, attribué à Arne Jacobsen, et recouvert d’un nouveau tissu. Ailleurs, au salon, une chaise débusquée chez Emmaüs, une enfilade scandinave.


Et vous, aimez-vous mixer, design d’aujourd’hui et d’hier ?


La salle de bains, tout en longueur, joue l’esprit pratique avec des linéaires dédiés au rangement.

La salle de bains, tout en longueur, joue l’esprit pratique avec des linéaires dédiés au rangement.
©Fabienne Delafraye


Contact :

Atelier Premier Etage

Architecture d’intérieur & design

Claire Escalon et Nicolas Lanno

3, rue Letalle

75020 Paris

Tél. : 06 03 69 53 94

Mail : claire.escalonlanno@gmail.com

www.premieretage.com


Dans la chambre des enfants, un jeu de couleurs anime l’espace. Les peluches ont été accrochées sous le lit supérieur, à la façon d’une installation d’Annette Messager.

Dans la chambre des enfants, un jeu de couleurs anime l’espace. Les peluches ont été accrochées sous le lit supérieur, à la façon d’une installation d’Annette Messager.
©Fabienne Delafraye


Dans le bureau, comme dans les autres pièces, les caissons de rangements en Batipin ont été conçus à l’horizontale, selon un code commun pour unifier l’espace.

Dans le bureau, comme dans les autres pièces, les caissons de rangements en Batipin ont été conçus à l’horizontale, selon un code commun pour unifier l’espace.
©Fabienne Delafraye


Un espace ouvert et lumineux, des chambres cloisonnées, mais pas complètement fermées qui profitent de la lumière, une salle de bains étroite à la surface parfaitement gérée.

Un espace ouvert et lumineux, des chambres cloisonnées, mais pas complètement fermées qui profitent de la lumière, une salle de bains étroite à la surface parfaitement gérée.
©DR