Rénovation d’un appartement à Tokyo

Agnès Zamboni
Un appartement entre Extrême-Orient et Occident : vision métissée du Japon et de la France pour cet intérieur tokyoïte, aménagé par le designer Gwenaël Nicolas.
Le salon est organisé autour d'un canapé au design original inspiré par une salle de tatami : il crée une zone intime où toute la famille aime se réunir.

Le salon est organisé autour d'un canapé au design original inspiré par une salle de tatami : il crée une zone intime où toute la famille aime se réunir.
©Satoshi Shigeta


La fascination du Japon



Gwenaël Nicolas est un designer français qui vit au Japon où il a ouvert son studio de création qu’il a baptisé Curiosity. Il a mis en scène son interprétation de l’esprit nippon dans sa propre résidence située en plein centre de Tokyo : « pour vivre à Tokyo, une ville qui est toujours en train de changer, je voulais concevoir une retraite à l’esprit intemporel, comme un espace vierge. Un lieu d'harmonie et de sérénité, créé par l'alternance d'éléments en opposition qui crée des émotions », raconte Gwenaël Nicolas.



Dans la salle à manger, la table et les bancs en chêne tout en longueur ont été spécialement conçus pour l'appartement. Leur forme primitive s’inspire de la conception du wagon, un objet de bois sculpté utilisé pour transporter des repas et des ustensiles à la table.

Dans la salle à manger, la table et les bancs en chêne tout en longueur ont été spécialement conçus pour l'appartement. Leur forme primitive s’inspire de la conception du wagon, un objet de bois sculpté utilisé pour transporter des repas et des ustensiles à la table.
©Satoshi Shigeta




Créer de l’espace virtuel



A Tokyo, l'espace est vraiment précieux. Les espaces sont polyvalents en fonction de la journée. Dans ce lieu, le défi consistait à modifier sa perception, en ouvrant l'espace pour dessiner des perspectives et révéler une dimension différente. A l’inverse des Occidentaux, les Japonais perçoivent et représentent l’espace architectural comme un assemblage de surfaces abstraites en deux dimensions, et non comme un volume en trois dimensions. L’espace japonais n’a pas de centre et se travaille dans la profondeur de l’illusion. Des caractéristiques que Gwenaël Nicolas a mis en évidence dans ce lieu qui évoque le vide plutôt que le plein, l’obscurité plutôt que la lumière, deux notions très différentes en architecture selon les deux continents.



Les matériaux soulignent la présence et le caractère de chaque zone. La cuisine habillée de granit noir martelé est une invitation pour les expériences culinaires.

Les matériaux soulignent la présence et le caractère de chaque zone. La cuisine habillée de granit noir martelé est une invitation pour les expériences culinaires.
©Satoshi Shigeta




Eloge de la matière



Cet appartement a été conçu en utilisant des matériaux aux aspects contrastés. Les volumes et les meubles ont des formes résolument simples, voire primitives. Les matières sont toujours traitées avec raffinement et douceur pour offrir un effet tactile et visuel, une envie de toucher, de regarder. On a mis un point d’honneur à travailler la lumière pour qu’elle dialogue avec l’ombre et les matières. Les chambres sont délicatement définies par un rayon de clarté, un trait mince qui entoure la frontière entre sol et mur. La couleur grise du mur et le plafond minimise l'effet d'ombre et efface le contraste dans les volumes. L’intérieur offre un effet soyeux et devient une toile de fond pour mettre en relief les objets et les œuvres d'art sur le thème des fleurs abstraites qui offrent à l’espace un parfum de jardin d’intérieur.



Le canapé est véritable une aire de repos où l’on peut s’allonger comme sur un lit.

Le canapé est véritable une aire de repos où l’on peut s’allonger comme sur un lit.
©Satoshi Shigeta




Que pensez-vous de cet intérieur volontairement dépouillé qui valorise un choix sélectif d’éléments et de matières ?



Renseignements :



www.curiosity.jp/en



Le bloc de la cuisine en bois teinté foncé et granit noir se découpe sur l’écrin de la pièce à vivre aux teintes plus claires.

Le bloc de la cuisine en bois teinté foncé et granit noir se découpe sur l’écrin de la pièce à vivre aux teintes plus claires.
©Satoshi Shigeta




Dans l’entrée, posé au sol, un portrait de Katsura Funakoshi et un bouquet graphique qui ponctuent un mur de rangements et un dégagement qui accentue la linéarité de l’espace.

Dans l’entrée, posé au sol, un portrait de Katsura Funakoshi et un bouquet graphique qui ponctuent un mur de rangements et un dégagement qui accentue la linéarité de l’espace.
©Satoshi Shigeta




Comme des fleurs abstraites, deux tableaux représentant des Lotus de Cheng Jiang Hong.

Comme des fleurs abstraites, deux tableaux représentant des Lotus de Cheng Jiang Hong.
©Satoshi Shigeta




Composable à l’envi, le canapé est composé d’éléments modulables qui peuvent offrir plusieurs configurations et scénarios de vie en fonction des moments de la journée et des utilisateurs.

Composable à l’envi, le canapé est composé d’éléments modulables qui peuvent offrir plusieurs configurations et scénarios de vie en fonction des moments de la journée et des utilisateurs.
©Satoshi Shigeta




La desserte composée de plateaux étagés reprend les lignes du mobilier de la salle à manger.

La desserte composée de plateaux étagés reprend les lignes du mobilier de la salle à manger.
©Satoshi Shigeta




Un tableau de fleurs en céramique de Catia Pessoa apporte une touche poétique.

Un tableau de fleurs en céramique de Catia Pessoa apporte une touche poétique.
©Satoshi Shigeta