Un coup de neuf sans tout chambouler : rénovation douce autour d’un canapé

Agnès Zamboni
Coup de cœur pour le canapé Ploum des frères Bouroullec qui est à l’origine de la rénovation partielle de ce petit appartement parisien. Plus lumineux, repeint avec des couleurs claires, il s’est mis au goût du jour, sans trop de frais, ni de temps.
Le canapé Ploum, imaginé par Ronan et Erwan Bouroullec, est édité par Ligne Roset depuis 2011. Il  est le fruit d’une recherche particulière sur le confort. Celui-ci est assuré grâce à utilisation conjointe d’un revêtement strech, un tricot triple double-couche matelassé, d’une mousse polyuréthane haute résilience pour l’assise, hyper-souple pour le dossier (Bultex), associés à une forme libre de nid et des dimensions bien étudiées. Un vrai succès.

Le canapé Ploum, imaginé par Ronan et Erwan Bouroullec, est édité par Ligne Roset depuis 2011. Il est le fruit d’une recherche particulière sur le confort. Celui-ci est assuré grâce à utilisation conjointe d’un revêtement strech, un tricot triple double-couche matelassé, d’une mousse polyuréthane haute résilience pour l’assise, hyper-souple pour le dossier (Bultex), associés à une forme libre de nid et des dimensions bien étudiées. Un vrai succès.
©DR

A petites touches


Les propriétaires ont littéralement craqué pour le canapé  Ploum signé Ronan et Erwan Bouroullec pour Ligne Roset. Et ils ont bien senti que leur intérieur dénotait d’un esprit un peu trop vieillot pour l’accueillir, et le mettre en valeur. Son achat  a été le déclic pour envisager une petite rénovation. La mission de l’agence Zocaa  a été d’harmoniser la décoration intérieure, pour réaliser un ensemble cohérent autour de cette fameuse pièce de design. Tout ce qui a pu être conservé, l’a été. Et on a changé,  transformé ou amélioré ce qui devait l’être. Les pièces n’ont pas changé de fonction, hormis un bureau devenu chambre d’ami. « La cuisine avait été refaite, il y a 10 ans. Avec un petit budget, on a réussi à lui offrir une nouvelle allure plus contemporaine. Dans la pièce à vivre, le sol était recouvert d’une moquette grise. On l’a remplacé par un élégant parquet en teck. On a aussi remplacé les rambardes de l’escalier, visuellement trop lourdes par un garde-corps plus design et actuel», explique Aurélie Fouasnon, architecte d’intérieur et responsable de ce projet.


Les volumes n’ont pas été modifiés, mais l’espace a été allégé et réorganisé pour offrir un confort plus actuel.

Les volumes n’ont pas été modifiés, mais l’espace a été allégé et réorganisé pour offrir un confort plus actuel.
©DR


De nouvelles couleurs plus neutres


Outre la nouvelle couleur des murs, qui valorise le volume et agrandit l’espace devenu plus graphique, la bibliothèque a été aussi repeinte. La chambre a été dotée d’une tête de lit. La table de repas d’origine en bois a été conservée. Décapée et recouverte d’un vernis mat, elle a perdu son aspect rustique. Les tables basses existantes n’ont pas été remplacées. Côté textiles, ils ont aussi pris un coup de jeune. Le second canapé a été re-houssé et les rideaux ont été changés. Et tout cela a été réalisé dans un dégradé des teintes plus neutres et élégantes, en blanc et gris dominants, comme un fil conducteur. Et quelques pièces de design, judicieusement choisies, finalisent la décoration.


Sur la mezzanine, les tableaux sont désormais alignés de façon graphique et mis en valeur par un éclairage adapté.

Sur la mezzanine, les tableaux sont désormais alignés de façon graphique et mis en valeur par un éclairage adapté.
©DR


Au nom de l’art


Sur la coursive de cet espace en duplex, véritable espace d’exposition, les tableaux étaient accrochés sans soin, et surtout très mal éclairés. L’agence Zocaa a soigné ce détail d’importance pour leur donner une vraie présence au premier comme au second niveau d’habitation. Ils sont été accrochés sur une cimaise le long du mur. Chaque œuvre  est dorénavant montée sur une tringle horizontale dotée d’un ruban de Leds.


Feriez-vous appel à un architecte d’intérieur pour réaliser ce type de projet ?


Le coin repas n’a pas changé de place, la table et le meuble vitrine non plus. Mais on a choisi des chaises aux lignes plus actuelles (Eames Plastic Side Chair) modèle de référence de Ray & Charles Eames édité par Vitra) pour moderniser l’espace.

Le coin repas n’a pas changé de place, la table et le meuble vitrine non plus. Mais on a choisi des chaises aux lignes plus actuelles (Eames Plastic Side Chair) modèle de référence de Ray & Charles Eames édité par Vitra) pour moderniser l’espace.
©DR


Descriptif technique :

SHON : 65 m² au premier niveau + 45 m² au second niveau

Année de création : 2012

Durée de l’étude : 2 mois

Durée du chantier : 2 mois

Montant des travaux : non communiqué

Dispositif énergétique : non communiqué

Performances énergétiques : non communiquées.


Réalisation :

Aurélie Fouasnon, architecte d’intérieur

Zocaa, agence d’architecture

www.zocaa.com

Mail : info@zocaa.com

Custodio : 03 23 39 52 30.

Vitra : www.vitra.com

Ligne Roset : www.ligneroset.fr

Bultex : www.bultex.com


Le sol de la cuisine (rangements Ikea) est recouvert de grès cérame. Le plan de travail et la crédence imitent les effets d’un marbre veiné gris.

Le sol de la cuisine (rangements Ikea) est recouvert de grès cérame. Le plan de travail et la crédence imitent les effets d’un marbre veiné gris.
©DR


Un petit bureau a été installé sur la coursive.

Un petit bureau a été installé sur la coursive.
©DR


Une nouvelle tête de lit graphique et des appliques murales dessinées par Patricia Urquiola.

Une nouvelle tête de lit graphique et des appliques murales dessinées par Patricia Urquiola.
©DR


Devinez ce qui a changé, ce qui a été repeint….dans ce savant mélange.

Devinez ce qui a changé, ce qui a été repeint….dans ce savant mélange.
©DR