Rénovation d’un pavillon en banlieue parisienne

Agnès Zamboni
Second souffle pour cette maison totalement re-structurée. Elle offre désormais à chaque pièce, sa juste fonction et surface. Une adaptation à la vie de ses occupants orchestrée par l’architecte Olivier Chabaud.
La chambre des parents intègre une salle de bains ouverte et de nombreux rangements.

La chambre des parents intègre une salle de bains ouverte et de nombreux rangements.
©Philippe Harden


Le passé revisité



Comme beaucoup de maisons de la périphérie de Paris construites à la fin du XIXème siècle, ce typique pavillon situé à Bois-Colombes, avait subi une suite de travaux, modifications et autres évolutions dans le temps, l’emmenant vers un usage confus et encombré de l’espace. L’architecte Olivier Chabaud a complètement repensé le lieu en termes d’usage et de circulation. « L’idée principale était de redonner du volume  à l’ensemble, un souffle nouveau, afin que chaque lieu de vie soit défini avec des proportions en rapport avec la superficie de la maison de 270 m², distribuée sur 3 niveaux, rez-de-chaussée, premier étage et combles réaménagés », explique Olivier Chabaud.



Le salon accueille une cheminée contemporaine et s’ouvre d’un côté sur un coin bureau-bibliothèque, de l’autre sur la salle à manger.

Le salon accueille une cheminée contemporaine et s’ouvre d’un côté sur un coin bureau-bibliothèque, de l’autre sur la salle à manger.
©Philippe Harden




Une distribution logique



Le rez-de-chaussée a été redistribué en plateau familial, tourné vers le jardin. Cet espace de vie commune se partage en salon, bibliothèque, salle de jeux, cuisine et salle à manger pour recevoir. Le premier étage est occupé par les chambres enfants, conçues selon leur personnalité, et un bureau-chambre d’ami, autour de choix individuels en harmonie avec l’ensemble. Quant aux combles, ils ont été réaménagés en grand plateau parental libre intégrant salle de bains, dressing et lit central. Le jeu des nombreuses fenêtres de toit crée un espace tout en lumière naturelle, subtil et changeant. Les aménagements et le mobilier très étudiés laissent vivre les perspectives et la volumétrie de la charpente, tout en intégrant de nombreux rangements.



Dans cette seconde chambre d’enfant, un jeu de couleurs appliqué sur les rangements et le luminaire dynamise l’espace.

Dans cette seconde chambre d’enfant, un jeu de couleurs appliqué sur les rangements et le luminaire dynamise l’espace.
©Philippe Harden




Une décoration contemporaine



Les espaces sont développés avec des matériaux sobres et naturels, soutenus par une gamme de couleurs aux tons chaleureux qui sculptent l’espace. La décoratrice Delphine Chaumont a choisi des meubles et objets aux lignes simples et épurées. « La volonté de créer un lieu de vie familial autour des notions de confort et de bien-être a porté l’ensemble du projet, jusqu’aux plus petits détails de conception des agencements ». Et l’espace est aussi plus fluide avec une communication facilitée.



Que pensez-vous de cette rénovation qui change tout ?



Le bureau est meublé avec des colonnes de rangement vintage de type industriel, un casier à clapets et un meuble de métier. Il profite de la présence de trois fenêtres en ogive qui s’accorde avec la forme de la porte d’origine.

Le bureau est meublé avec des colonnes de rangement vintage de type industriel, un casier à clapets et un meuble de métier. Il profite de la présence de trois fenêtres en ogive qui s’accorde avec la forme de la porte d’origine.
©Philippe Harden




Réalisation :

Olivier Chabaud Architecte


28 ter, rue des Petits Pois

92140 Clamart

et  21, rue Luflade

33 000 Bordeaux

Tél. 01 80 87 64 50

Mail : studio@olivierchabaud.com

www.olivierchabaud.com



Delphine Chaumont décoratrice

Agence Simplydesign

Tél. : 06 16 34 03 34

Mail : delphine@simplydesign.fr

www.simplydesign.fr



Plan niveau 0 : Le rez-de-chaussée s’étire en une immense pièce à vivre familiale pour dîner, jouer, se reposer.

Plan niveau 0 : Le rez-de-chaussée s’étire en une immense pièce à vivre familiale pour dîner, jouer, se reposer.
©DR




Plan niveau 1 : Le territoire des enfants avec deux chambres accompagnées de leur salle de bains personnelle et un bureau qui se transforme à l’occasion en chambre d’amis.

Plan niveau 1 : Le territoire des enfants avec deux chambres accompagnées de leur salle de bains personnelle et un bureau qui se transforme à l’occasion en chambre d’amis.
©DR




Plan niveau 2 : Sous les toits, l’univers des parents avec une chambre aménagée comme une suite d’un bel hôtel.

Plan niveau 2 : Sous les toits, l’univers des parents avec une chambre aménagée comme une suite d’un bel hôtel.
©DR




La chambre d’enfant intègre un coin bureau. Les étagères murales accrochées en décalé et de longueurs différentes brisent la monotonie des linéaires classiques. Elles offrent un jeu graphique de lignes interrompues qui animent la pièce.

La chambre d’enfant intègre un coin bureau. Les étagères murales accrochées en décalé et de longueurs différentes brisent la monotonie des linéaires classiques. Elles offrent un jeu graphique de lignes interrompues qui animent la pièce.
©Philippe Harden




La salle à manger a été mise en valeur par une peinture bleu turquoise qui fait écho aux canapés du salon.

La salle à manger a été mise en valeur par une peinture bleu turquoise qui fait écho aux canapés du salon.
©Philippe Harden




La chambre d’ami a été aménagée comme un salon de lecture avec une grande bibliothèque qui accueille livres et objets.

La chambre d’ami a été aménagée comme un salon de lecture avec une grande bibliothèque qui accueille livres et objets.
©Philippe Harden




La cuisine à proximité de la salle à manger est suffisamment vaste pour accueillir tous les repas familiaux.

La cuisine à proximité de la salle à manger est suffisamment vaste pour accueillir tous les repas familiaux.
©Philippe Harden