Le Ritz-Carlton : 5 étoiles à Wolfsburg

Anne Swynghedauw
Au cœur du parc automobile s’inscrit le projet de l’hôtel Ritz Carlton conçu par l’architecte Elliot Barnes. Dans la mouvance du luxe discret des grands palaces internationaux.
La piscine extérieure à débordement fait face aux usines du Groupe Volkswagen.

La piscine extérieure à débordement fait face aux usines du Groupe Volkswagen.
©Deidi Von Schaewen

Dédié aux marques de voitures du Groupe Volkswagen, l'Autostadt est un parc de 40 hectares situé à Wolfsburg en Allemagne. Il est non seulement une vitrine pour les passionnés d’automobile, mais aussi un parc de loisirs, offrant aux visiteurs un panel d’attractions culturelles.


Dans le Bar Newman, l’ambiance est inspirée par la décoration intérieure des voitures de luxe et le mouvement.

Dans le Bar Newman, l’ambiance est inspirée par la décoration intérieure des voitures de luxe et le mouvement.
©Deidi Von Schaewen


Une atmosphère reliée à l’automobile


Le Ritz-Carlton de Wolfburg côtoie les huit pavillons, signés par les plus grands designers et architectes internationaux, le musée de l’automobile, les restaurants et hôtels. Pour ce projet haut de gamme, l’architecte Elliot Barnes a créé un univers unique. Formé auprès de la grande architecte Andrée Putman, il s’inspire du style Art Déco pour en extraire les codes intemporels, le raffinement et l’élégance. On retrouve dans ce projet les lignes adoucies, les couleurs naturelles à peine teintées, ou de grands volumes, dans un contexte résolument contemporain.


Au rez-de-chaussée pour le Bar Newman du Ritz-Carlton de Wolfburg, il s’inspire également de l’univers de l’automobile, et met en exergue le mouvement. Un filtre audacieux crée un flou, ce qui fausse la vue de l'espace. Les salons sont confortables ; certains sont réservés aux fumeurs (cigares et cigarettes séparés !), avec des fauteuils de Jean-Michel Frank (Ecart International). Plus loin, des alcôves avec des banquettes couleur terre accueillent les visiteurs.


Classiques et irréprochables, les nombreuses chambres de l’hôtel sont déclinées en standard et suites.

Classiques et irréprochables, les nombreuses chambres de l’hôtel sont déclinées en standard et suites.
©Deidi Von Schaewen


Une vitrine internationale, tout en raffinement


Du bar jusqu’aux chambres, Elliot Barnes décline une palette superbe de tons naturels dans sa plus grande subtilité ; il exprime une certaine idée du luxe sans être ostentatoire. Dans un confort absolu, le Ritz-Carlton de Wolfburg est composé de 170 chambres (standards et suites somptueuses) et de toutes les prestations d’un hôtel 5 étoiles. Lumières et matières provoquent des émotions avec une obsession du détail propre aux grands hôtels. Au Ritz-Carlton de Wolfburg, Elliot Barnes exprime son écriture éclectique et épurée, tout en proposant une approche résolument contemporaine et innovante du luxe.


Réservez sur www.ritzcarlton.com


Autour d’un tapis circulaire, un salon d’inspiration Art Déco trouve sa place dans l’une des suites de l’hôtel.

Autour d’un tapis circulaire, un salon d’inspiration Art Déco trouve sa place dans l’une des suites de l’hôtel.
©Deidi Von Schaewen


Elliott Barnes, un architecte américain à Paris


Né en Californie, Elliott Barnes obtient en 1985 un Master en architecture et urbanisme à New York. Architecte DPLG, il collabore en 1986 avec l'Agence Arthur Erikson Architects, à Los Angeles.


En 1987, il rencontre Andrée Putman et prend la direction de l'agence à Paris de 1997 à 2003. Il enseigne dans des universités renommées aux Etats-Unis et, en 1993, à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. En 2004, il crée l'Agence Elliott Barnes Interiors, EBI pour des projets haut de gamme en France (résidentiels privés, boutiques, espaces institutionnels, hôtels, spa), en Allemagne, en Autriche, en Russie, au Japon. Entre autres réalisations : les salons de réception de la Maison de Champagne Ruinart à Reims, le club de jazz Duc des Lombards à Paris, l’appartement « showcase » pour le groupe Mitsui.


Elliot Barnes

www.ebinteriors.com/fr


Dans une suite, une salle de bains tout confort, d’inspiration Art Déco.

Dans une suite, une salle de bains tout confort, d’inspiration Art Déco.
©Deidi Von Schaewen


Dans la chambre, confort et intimité sont les maîtres mots de cet hôtel haut de gamme.

Dans la chambre, confort et intimité sont les maîtres mots de cet hôtel haut de gamme.
©Deidi Von Schaewen


Un autre salon habillé de noyer est plus feutré. Il se décline dans un camaïeu de couleurs terre.

Un autre salon habillé de noyer est plus feutré. Il se décline dans un camaïeu de couleurs terre.
©Deidi Von Schaewen


Des rideaux souples, en maille métallique, séparent sans cloisonner les espaces du bar et filtrent la lumière.

Des rideaux souples, en maille métallique, séparent sans cloisonner les espaces du bar et filtrent la lumière.
©Deidi Von Schaewen


Les salons en enfilade sont séparés par une cheminée double face dans une atmosphère douce et lumineuse.

Les salons en enfilade sont séparés par une cheminée double face dans une atmosphère douce et lumineuse.
©Deidi Von Schaewen