Près de Lyon, une maison contemporaine à la forme radicalement géométrique

Agnès Zamboni
Simple boîte rectangulaire en porte-à-faux pour cette habitation au dessin généré par le terrain en pente. Une réalisation de l’agence lyonnaise Dank Architectes.
La terrasse opère un retour en « L » sur la façade sud à angle droit du salon qui s’enfonce dans le volume principal pour dessiner du même coup une casquette solaire en débord. L’étage offre ainsi une façade orientée plein sud qui s’étire et s’exprime au travers d’un grand cadre en béton banché traité brut.

La terrasse opère un retour en « L » sur la façade sud à angle droit du salon qui s’enfonce dans le volume principal pour dessiner du même coup une casquette solaire en débord. L’étage offre ainsi une façade orientée plein sud qui s’étire et s’exprime au travers d’un grand cadre en béton banché traité brut.
©Dank Architectes


Un projet issu de la contrainte



Nous sommes à Caluire et Cuire, au nord de Lyon, dans une commune de cette grande métropole, et quartier issu de Cuire-la-Croix-Rousse (tristement connue pour l’arrestation du résistant Jean Moulin en 1943). La conception radicale de ce projet de maison contemporaine a été déterminée à la fois par les contraintes de hauteur réglementaire, d’une emprise au sol réduite et de la pente naturelle du terrain. Pour limiter l’emprise au sol, les espaces « techniques » ont été intégrés sous le plateau habitable et sont desservis directement par l’extérieur. La maison se raccorde ainsi aux deux niveaux du terrain naturel sur le haut comme sur le bas, et selon deux orientations opposées. Le socle structurel semi-encastré sert de soutènement.



La construction compacte propose un seul niveau d’habitation.

La construction compacte propose un seul niveau d’habitation.
©Dank Architectes





Une gestion particulière de l’espace intérieur



A l’intérieur, l’accès se fait depuis la façade nord avec un seul niveau d’habitation. La pièce de vie principale offre une proximité inévitable avec tous les espaces contigüs, notamment avec les chambres des enfants. Pour contrecarrer cet inconvénient, les architectes ont créé un meuble central qui sépare les pièces de jour et les pièces de vie et renferme la salle de bain et les toilettes. Pivot de l’espace, il s’impose aussi en élément décoratif et de rangement, tout en déterminant l’ensemble des circulations : à l’est, l’espace nuit avec une enfilade de trois chambres et à l’ouest, l’espace séjour ouvert (cuisine, salle-à-manger, salon). Au nord et au sud, des passages périphériques permettent de circuler au travers d’un hall d’entrée et d’un bureau pouvant également servir de chambre d’amis, grâce à une porte coulissante et un lit escamotable.



Travaillé comme un élément de décors à part entière, le meuble distille sa chaleur au travers de son revêtement en noyer.

Travaillé comme un élément de décors à part entière, le meuble distille sa chaleur au travers de son revêtement en noyer.
©Dank Architectes




Un volume extérieur très travaillé



De conception écologique et basse consommation, la maison s’ouvre vers le soleil et une vue qui se dégage en contrebas. Sa conception empreinte de rigueur a été contrebalancée par l’animation des façades et la requalification des espaces différenciés. Les façades en retrait colorées par une teinte plus soutenue se démarquent par contraste. Un claustra en bois ajouré vient habiller les ouvertures des pièces les plus intimes.



L’enveloppe protectrice en béton qui s’étire vers l’ouest est volontairement décollée de la partie habitable, de manière à créer un lieu intermédiaire entre l’intimité de la maison et l’exposition du jardin.



La maison de plain-pied offre 120 m² de surface habitable implantée sur 35 m² de sous-sol partiel. Son budget est de 300 000 € TTC (soit 2 500 € TTC/m²) A cela, s’ajoutent des aménagements intérieurs sur mesure pour 30 000 € TTC et des aménagements extérieurs avec chemin d’accès pour 15 000 € TTC. L’étude du projet a duré 6 mois et le chantier est en cours d’achèvement.

La maison de plain-pied offre 120 m² de surface habitable implantée sur 35 m² de sous-sol partiel. Son budget est de 300 000 € TTC (soit 2 500 € TTC/m²) A cela, s’ajoutent des aménagements intérieurs sur mesure pour 30 000 € TTC et des aménagements extérieurs avec chemin d’accès pour 15 000 € TTC. L’étude du projet a duré 6 mois et le chantier est en cours d’achèvement.
©Dank Architectes




Contact :

Dank Architectes


5, quai Jean-Jacques Rousseau

69350 La Mulatière

Tél. : 07 68 81 93 73

Mail : info@dankarchitectes.com

www.dankarchitectes.com



Composé d’une alternance de rangements fermés et de niches ouvertes et éclairées, un meuble central permet la mise en valeur de petits objets à la façon d’un cabinet de curiosités, au cœur d’un volume plus épuré.

Composé d’une alternance de rangements fermés et de niches ouvertes et éclairées, un meuble central permet la mise en valeur de petits objets à la façon d’un cabinet de curiosités, au cœur d’un volume plus épuré.
©Dank Architectes




Le meuble central dissimule les pièces d’eau (WC et salle de bains) accessibles depuis le couloir des chambres.

Le meuble central dissimule les pièces d’eau (WC et salle de bains) accessibles depuis le couloir des chambres.
©Dank Architectes




La pièce principale et salon se prolonge à l’extérieur grâce à une terrasse.

La pièce principale et salon se prolonge à l’extérieur grâce à une terrasse.
©Dank Architectes




Le dessin du projet a été travaillé de manière à donner une réelle impression de légèreté comme en lévitation au-dessus du jardin.

Le dessin du projet a été travaillé de manière à donner une réelle impression de légèreté comme en lévitation au-dessus du jardin.
©Dank Architectes




Côté rue, le débord conséquent de l’étage permet de couvrir un espace de stationnement pour les voitures et autres véhicules.

Côté rue, le débord conséquent de l’étage permet de couvrir un espace de stationnement pour les voitures et autres véhicules.
©Dank Architectes