Optimisation de l’espace : quand le Mini-Home fait le maximum

Agnès Zamboni
Cette petite maison transforme 56 m² en 81, voire 85 m². Un projet de mini-maison calculé, au centimètre près et au plus juste prix, pour les primo-accédants au budget serré.
Les constructions en ossature bois, sapin du nord avec bardage en red cedar sont surmontées de toitures végétalisées.  Champions de la rapidité, les murs sont montés en seulement 2 mois…

Les constructions en ossature bois, sapin du nord avec bardage en red cedar sont surmontées de toitures végétalisées. Champions de la rapidité, les murs sont montés en seulement 2 mois…
©DR

Un espace au chausse-pied


Imaginez une parcelle urbaine de 200 m² où vous poseriez votre première maison : un vaste séjour, 3 chambres, une salle de bains, un dressing et un bureau, conçus pour une famille de 4 personnes. Et tout cela doit rentrez dans moins de 60 m² ! Impossible, diriez-vous ? Et bien détrompez-vous, un espace de cette surface peut être décuplé et se transformer en un spacieux intérieur de plus de 80 m². Meubles, rangements et électroménager intégrés, cloisons et portes inutiles supprimées, l’espace ouvert déploie toute sa potentialité.


Le salon ouvert sur l’extérieur peut être meublé avec grande banquette modulable qui se transforme en chambre parentale, la nuit venue.

Le salon ouvert sur l’extérieur peut être meublé avec grande banquette modulable qui se transforme en chambre parentale, la nuit venue.
©DR


Le jeu d’une double vie


« Le principe, c’est de neutraliser l’identité unique d’un espace. On est allé chercher de l’espace avec un principe de double plancher pour faire rentrer 2 lits dans chaque chambre. On a exploité la polyvalence d’une grande pièce à vivre, avec une cuisine ouverte mais qui peut être cloisonnée accompagnée d’un séjour à double fonction, qui se transforme en chambre parentale, la nuit venue, avec un bureau vertical qui s’accroche au mur de séparation des chambres. L’espace change en fonction des moments de la journée, grâce à un système de trappe escamotable qui camoufle les aménagements », explique Alban Boyé, directeur général de Trécobat. Et les deux chambres d’enfant apparentes, la nuit venue, sont aussi deux salles de jeux, le jour. Les cloisons, les battants et les doubles murs sont autant d’astuces pour ranger et cacher les jouets…


Posée sur un terrain de 200 m² seulement, la maison compacte fait la part belle à l'espace extérieur.

Posée sur un terrain de 200 m² seulement, la maison compacte fait la part belle à l'espace extérieur.
©DR


Un projet récompensé et personnalisable


Ce projet, champion du gain de place et énergiquement performant, a reçu la Médaillé d’Or du Défi économique, un prix attribué, cette année, par l’Union des Maisons Françaises. Mis au point avec la collaboration de deux architectes : Majid Azzoug, architecte DPLG et Stéphane Habasque, spécialisé dans l’aménagement intérieur, il a aussi l’avantage d’être personnalisable. On peut aussi choisir des options de customisation, grâce à un logiciel participatif et interactif. Des panneaux intérieurs offrent un éventail de revêtements décoratifs différents, matières, couleurs et finitions…


Que pensez-vous de cette nouvelle conception de la maison individuelle performante sous tous ses angles ?


A géométrie variable, sous une hauteur de 3 mètres sous plafond, le volume des deux chambres d’enfant est exploité dans sa globalité.

A géométrie variable, sous une hauteur de 3 mètres sous plafond, le volume des deux chambres d’enfant est exploité dans sa globalité.
©DR


Réalisation :

Nature & Bois, filiale de Trécobat

2, place de la Gare

29870 Lannilis

Tél. : 02 98 04 01 82

alban.boye@trecobat.fr

www.trecobat.fr


Descriptif technique :

SHON : 56 m², soit 14 m² pour 4 personnes

Année de construction : 2012

Durée de l’étude : 5 mois

Durée des travaux : 2 mois

Montant des travaux : à partir de 1 194 €, le m² utilisable, (hors terrain) évalué à 170 000 € tout compris  (inclus 45 000 € pour un terrain de 200 à 250 m²  situé dans l’agglomération de Nantes, par exemple.

Dispositif énergétique : poêle à bois, eau chaude avec panneaux solaires photovoltaïques, toiture végétalisée 

Performances énergétiques : maison passive, RT 2012


En sus, une terrasse, bien réelle de 150 m² (et non escamotable) prolonge le séjour.

En sus, une terrasse, bien réelle de 150 m² (et non escamotable) prolonge le séjour.
©DR