Une toiture complète avec Monier

Christian de Rivière
Dans la vie d’un être humain, on ne s’intéresse souvent qu’une seule fois à sa toiture, pour la refaire. Avec les récentes mesures prises par la RT 2012 et le développement du photovoltaïque, le métier de tradition tend à se transformer, exigeant des fabricants de tuiles un côté pédagogique pour faire évoluer les couvreurs dans leurs connaissances.
Maison traditionnelle avec des tuiles plates Pays, ocre vieilli.

Maison traditionnelle avec des tuiles plates Pays, ocre vieilli.
©DR

Maison.com est allé à la rencontre d’Agnès Maillet, qui dirige le marketing, et de Christophe Lagrange, en charge du développement des nouveaux produits.  


Le groupe Monier s’est développé dans une quarantaine de pays en Europe, Asie, Afrique et Etats-Unis. Anciennement Lafarge Roofing (activité dont Lafarge s’est séparée depuis) Monier porte le nom de l’inventeur du béton armé, et propose une offre complète pour le toit, correspondant notamment à l’étanchéité et la couverture. La France est le deuxième pays après l’Allemagne, et emploie environ 9000 personnes pour un chiffre d’affaire de 1,2 milliard d’euros. Monier est le seul fabricant à commercialiser des tuiles en terre cuite et en béton, dites « tuiles minérales ». L’objectif pour le groupe est de présenter une gamme diversifiée, dont la qualité est garantie jusqu’à 30 ans. Il cherche à se diversifier, en conservant un style terroir dans l’usine de Marseille, avec comme estampille une abeille gravée sur chaque tuile, label de qualité. Autrefois, les tuiles étaient moulées sur les cuisses, ceci expliquant la forme des tuiles canal encore fabriquées aujourd’hui. Galbées dans le sud, elles créent des gouttières, qui permettent à l’eau de pluie de converger, car s’il pleut peu, il pleut fort.


Splendide château provençale en tuiles Médoc Littoral.

Splendide château provençale en tuiles Médoc Littoral.
©DR


Quel est le métier historique de Monier ?    


Agnès Maillet et Christophe Lagrange : Avec quatre tuileries minérales, une nouvelle génération se met en place, où le béton rencontre la terre cuite. Cette alliance de matières offre une plus grande latitude dans le choix des couleurs, avec une meilleure tenue et une durabilité plus importante dans le temps. De 10 à 15 % moins chères, les tuiles en béton permettent de réaliser des formes plus précises, ce qui rend la toiture plus étanche, avec un impact carbone réduit, passant de 60 % pour la terre cuite à 40 % pour les tuiles minérales.


Coloris panachés pour un aspect vieilli, tuiles Médoc patinées.

Coloris panachés pour un aspect vieilli, tuiles Médoc patinées.
©DR


Les avantages de la terre cuite et des tuiles minérales?     


A. M. et C. L. : Le choix des particuliers s’oriente plus volontiers vers les tuiles en terre cuite par tradition, tandis que les constructeurs apprécient le coût réduit des tuiles minérales, dont le prix moyen pour une toiture complète s’élève à 10 000 € fournie-posée, avec une durée de vie autour de 50 à 60 ans. Le minéral est moins stressé que la terre cuite ; l’eau a en effet une tendance à être abrasive à la longue et la terre cuite est davantage sujette à des variations thermiques. De manière générale, 70 % des sinistres proviennent de points singuliers, comme la noue (arrête oblique où se rejoignent deux pans de toit à angle droit) qui reçoit beaucoup plus d’eau, alors que la pente est plus faible. Autres points singuliers qui peuvent présenter des fragilités : les jointures, les crochets, les raccords, mais surtout la charpente qui bouge dans le temps. Il faut de 10 à 60 tuiles par M² pour un toit, mais certaines tuiles rainurées donnent l’illusion de petites tuiles.


Ecole avec une toit en Losangée Rouge.

Ecole avec une toit en Losangée Rouge.
©DR


Que propose Monier comme solutions d’isolation ?


A. M. et C. L. : Pour assurer des toitures performantes en termes d’étanchéité, Monier propose d’installer un écran de sous-toiture Spirtech à texture renforcée, qui permet d’éviter les fuites engendrées par la neige poudreuse pouvant s’infiltrer sous les tuiles. S’il empêche les eaux de passer, l’écran laisse la vapeur de la maison circuler. En moyenne, une toiture représente 30 % de perdition thermique. Avec un bon isolant, on peut descendre à 15, voire 10 %. Avec une couverture et son isolation à 20 000 €, l’amortissement des frais se fait sur une période de 15 à 20 ans, uniquement si le tarif des énergies n’a pas augmenté entre temps. Conçue pour la rénovation, l’isolation par l’extérieur constitue un défi majeur pour les constructions existantes. Pour refaire des combles, il est nécessaire d’évacuer la famille pendant un mois, alors qu’il est plus simple d’isoler par l’extérieur, avec un système de plaques de mousse de 6 à 14 cm. Installées sur des chevrons avec écran et bandes adhésives, des contre-lattes viennent les soutenir dans la verticalité, puis des linteaux dans l’horizontalité, sur lesquelles les tuiles se posent.


Monier a développé Spirtech BBC 200 pour satisfaire aux normes des maisons à basse consommation.

Monier a développé Spirtech BBC 200 pour satisfaire aux normes des maisons à basse consommation.
©DR


Les teintes des tuiles suivent-elles les modes ?


A. M. et C. L. : Associé à l’architecte Jacques Ferrier, Monier a créé des coloris spécifiques, avec de plus en plus de panachages sur des taupes soutenus, des bruns intenses ou des noirs graphites. La gamme de couleurs est élaborée en interne et discutée avec des architectes dans les différentes régions. On remarque néanmoins un fort mimétisme, car on veut avoir la même toiture que son voisin ! Pour choisir un type de toiture, le couvreur montre des chantiers déjà réalisés, pour voir les réalisations en situation réelle.


Monier est le seul fabricant à commercialiser des tuiles en terre cuite et en béton, dites « tuiles minérales ».

Monier est le seul fabricant à commercialiser des tuiles en terre cuite et en béton, dites « tuiles minérales ».
©DR


Les critères de régionalité influencent-ils les coloris, les pentes de toit… ? 


A. M. et C. L. : Dans le sud de la France, les toits présentent une faible pente, avec des tuiles plutôt galbées, alors qu’au nord, la pente se fait plus forte, avec des tuiles plates. On aménage davantage de combles dans le nord, car les maisons y sont généralement mieux isolées et le climat y est moins chaud.


Belles églises, cloîtres et bâtiments classés sont légion parmi les chantiers de rénovation de Monier.

Belles églises, cloîtres et bâtiments classés sont légion parmi les chantiers de rénovation de Monier.
©DR


Votre position sur le thermique et le photovoltaïque?


A. M. et C. L. : Pour le moment, les panneaux solaires ne sont pas une priorité, puisque nous réfléchissons à des toitures complètes, avec un pan exposé au sud totalement photovoltaïque et le pan opposé recouvert de tuiles. Les toitures plates coûtent plus chère à entretenir, avec une production d’énergie plus lente. La pente doit être au moins de 30 %, afin de correspondre aux exigences de la RT 2020.


Monier a souvent comme clients des institutionnels comme ici le bâtiment de l'Administration Territoriale avec son doit de tuiles canal du midi rouge.

Monier a souvent comme clients des institutionnels comme ici le bâtiment de l'Administration Territoriale avec son doit de tuiles canal du midi rouge.
©DR


Vos prochaines innovations?


A. M. et C. L. : Evidemment les tuiles minérales, sur lesquelles nous appliquons des pigments à base de titane. Elles ont la faculté de dépolluer l’air, en améliorant la tenue au lichen pour éviter la formation de mousse. Nous étudions en outre un nouveau système pour intégrer des pigments réfléchissant les UV, même sur les teintes noires.


Toiture complète d'un haras recouverte de tuiles Vieille France coloris Fauve.

Toiture complète d'un haras recouverte de tuiles Vieille France coloris Fauve.
©DR


Quelques chantiers spectaculaires?


A. M. et C. L. : Entre les bâtisses classées comme des cloîtres et églises romanes ou les bâtiments contemporains dessinés par des architectes de renom, le choix est vaste et pas simple, car chaque réalisation finale est unique.


www.monier.fr


Certaines tuiles, à l'instar de la Nobilée Vérione, sont rainurées pour un effet visuel plus traditionnel, tout en diminuant grandement le temps de pose.

Certaines tuiles, à l'instar de la Nobilée Vérione, sont rainurées pour un effet visuel plus traditionnel, tout en diminuant grandement le temps de pose.
©DR