Une nouvelle génération de résidences pour les seniors actifs

Agnès Zamboni
Avec l’allongement de la durée de vie, l’image du 3ème et 4ème âge rajeunit. Accessibilité, ergonomie et décoration optimisées pour les résidences conçues par le leader du genre, Cogedim Club, du groupe immobilier d’Altarea Cogedim.
La résidence Cogedim Club de Villejuif conjugue proximité des commerces et environnement verdoyant.

La résidence Cogedim Club de Villejuif conjugue proximité des commerces et environnement verdoyant.
©Didier Cocatrix

Chez soi, en mieux


« S’adapter aux besoins spécifiques des seniors, c’est penser à un mobilier adapté, faciliter les déplacements, respecter l’intimité et éviter les espaces trop figés. Accueillir chaleureusement ces nouveaux seniors, c’est aussi les surprendre par un cadre coloré et dynamique dans une grande idée de confort », raconte Laurence Goardon, architecte DPLG, à l’agence Igloo Architectures, chargée de ce projet. Dans ces nouvelles résidences, on se sent comme à la maison, voire mieux, puisque les espaces sont étudiés pour faciliter les gestes et les déplacements au quotidien. Dans un cadre contemporain sans excès, on a supprimé les dénivelés, les marches, les seuils…Les espaces sont larges et ouverts, les passages entre les meubles moins étroits, les sièges confortables et les systèmes d’ouverture des portes et des fenêtres simplifiés.


Un salon aux tons chauds et gourmands, marron glacé et orange. Une décoration moderne avec des sièges et des meubles aux formes géométriques, mais sans angle saillant. On a privilégié les formes courbes et arrondies.

Un salon aux tons chauds et gourmands, marron glacé et orange. Une décoration moderne avec des sièges et des meubles aux formes géométriques, mais sans angle saillant. On a privilégié les formes courbes et arrondies.
©Cogedim Club


A l’extérieur, des avantages.


Et les espaces extérieurs ont été travaillés pour vivre dans un environnement plus agréable, afin de profiter du jardin et des beaux jours. On a équipé les terrasses pour éviter la réverbération du soleil. Les sols en béton ou bois sont antidérapants. Quant aux sites choisis pour construire les résidences, ils sont situés dans des villes animées, mais à proximité d’espaces de verdure, en bordure de jardins ou de parcs. C’est le cas du Jardin d’Aragon, premier site Cogedim Club, ouvert depuis début novembre 2013. Situé à Villejuif, dans le Val de Marne, il profite du voisinage du parc boisé Jean Ferrat peuplé d’arbres centenaires, cèdres, cyprès, magnolias à grandes fleurs et arbres de Judée.


Côté jardin, les espaces verts sont mis en valeur et travaillés avec attention pour créer une ambiance accueillante et reposante.

Côté jardin, les espaces verts sont mis en valeur et travaillés avec attention pour créer une ambiance accueillante et reposante.
©Didier Cocatrix


Surface à la carte


Les espaces sont structurés du studio au 3 pièces avec une isolation acoustique dans toutes les pièces. La résidence sécurisée offre à chaque résident une sonnette d’entrée spécifique avec une fréquence adaptée aux malentendants. Et les espaces communs ont été traités avec la même exigence pour s’adapter à tous et toutes. Allez, on attend vos critiques constructives !


Des couleurs douces et chaleureuses pour la chambre principale de la résidence de Villejuif, au style contemporain sans excès.

Des couleurs douces et chaleureuses pour la chambre principale de la résidence de Villejuif, au style contemporain sans excès.
©Cogedim Club


Contacts :

www.cogedim-club.com

et

www.altareacogedim.com


Un espace repas qui fait penser à celui d’une jolie table d’un restaurant parisien.

Un espace repas qui fait penser à celui d’une jolie table d’un restaurant parisien.
©Cogedim Club


Les résidents du site pilote de Villejuif profitent des avantages de la nature environnante, sans se soucier des contraintes de l’entretien.

Les résidents du site pilote de Villejuif profitent des avantages de la nature environnante, sans se soucier des contraintes de l’entretien.
©Didier Cocatrix


Dans le restaurant de la résidence de Villejuif, au plafond, des panneaux circulaires assurent l’isolation acoustique et participent au décor. Chaises à dossier en forme de médaillon, fauteuils enveloppants, on se croirait dans un restaurant chic et lounge du cœur de Paris.

Dans le restaurant de la résidence de Villejuif, au plafond, des panneaux circulaires assurent l’isolation acoustique et participent au décor. Chaises à dossier en forme de médaillon, fauteuils enveloppants, on se croirait dans un restaurant chic et lounge du cœur de Paris.
©Didier Cocatrix