Projets hôteliers et immobiliers pour Anne-Catherine Pierrey

Christian de Rivière
Avec un grand-père Architecte des colonies au Sénégal et un père Architecte, Anne-Catherine Pierrey a tout naturellement suivi l’atavisme familial à l’Ecole Spéciale d’Architecture du boulevard Raspail à Paris. Diplôme en poche, elle se lance tout d’abord en travaillant sur le projet de l’hôtel Byblos de Saint-Tropez au sein du cabinet Auvrignon-Sicardon avant de passer 7 belles années à décorer les hôtels du groupe Concorde aux côtés de la décoratrice Sybille de Margerie. Et depuis 16 ans déjà, elle vole de ses propres ailes, naviguant d’un nouveau projet hôtelier de A à Z à la décoration des parties communes des halls d’immeubles pour les plus grands promoteurs.
Dans ce hall d’immeuble consacré au 7ème art, le marbre est mis à l’honneur. En noir et blanc, comme pour rappeler les premiers temps du cinéma. Sur le mur faisant face aux boîtes aux lettres, une bobine de film se déroule. (le 7ème Art, Cogedim, Malakoff).

Dans ce hall d’immeuble consacré au 7ème art, le marbre est mis à l’honneur. En noir et blanc, comme pour rappeler les premiers temps du cinéma. Sur le mur faisant face aux boîtes aux lettres, une bobine de film se déroule. (le 7ème Art, Cogedim, Malakoff).
©DR

Votre approche semble très graphique avec des lignes, carrés, pixels, bulles?


Anne-Catherine Pierrey : Chacun a sa patte. Le côté Archi ressort avec un esprit assez graphique en créant un lien entre l’architecture du bâtiment et l’Architecture Intérieure.


Concernant les Halls d’immeubles (et leurs paliers), dès la porte d’entrée je dois créer une identité forte. Parfois, les halls d’immeubles sont peu spacieux ce qui génère peu de latitude pour imprimer un style. Mais c’est un challenge très intéressant. Un sol assez fort avec un calepinage toujours créé spécialement, des luminaires souvent choisis comme des bijoux, ou créés spécialement pour le projet.


Finalement il y a beaucoup de création et c’est pourquoi c’est intéressant.


Architecte d’intérieur et designer, Anne-Catherine Pierrey est spécialiste dans la réalisation de projets hôteliers et immobiliers. Après 7 années aux côtés de l’architecte Sybille de Margerie, elle se voit confier son premier projet en 1998 : le Sofitel la Cloche de Dijon, un des plus beaux hôtels de la capitale bourguignonne. Anne-Catherine Pierrey travaille aujourd’hui avec de grands promoteurs tels que Cogedim, Eiffage, Bouygues, Vinci…

Architecte d’intérieur et designer, Anne-Catherine Pierrey est spécialiste dans la réalisation de projets hôteliers et immobiliers. Après 7 années aux côtés de l’architecte Sybille de Margerie, elle se voit confier son premier projet en 1998 : le Sofitel la Cloche de Dijon, un des plus beaux hôtels de la capitale bourguignonne. Anne-Catherine Pierrey travaille aujourd’hui avec de grands promoteurs tels que Cogedim, Eiffage, Bouygues, Vinci…
©DR


Les souhaits des promoteurs pour les parties communes des immeubles ?


A.C. Pierrey: Avec plus de 200 halls d’immeubles à mon actif, principalement pour Cogedim, Ogic, Vinci, Eiffage et Nexity, il apparait que les promoteurs désirent mettre en valeur les prestations de l’immeuble dès le premier instant. Le hall est en effet le premier contact ; il sert à se démarquer des concurrents et à concevoir la plaquette de vente des futurs appartements. Pour les sols, la pierre et le marbre ont laissé la place à des dalles de grès cérame, mais la contrainte des normes UPEC fait qu’il y a un retour au marbre comme le Graphite, le noir Marquina, la pierre Beige fine, et le  célèbre marbre blanc de Thassos… Sur les murs du hall, je m’efforce de créer un univers avec différentes matières : un enduit décoratif  de chez Signature Murale + un lambris bois + des miroirs argents ou teintés. La subtilité se fera avec le mariage des coloris entre les sols, les murs et les éclairages bien choisis. Pour Nexity rue de Charonne, j’ai par exemple fait travailler l’artiste Jérôme Mesnager, artiste et peintre de rue, pour qu’il orne le porche avec ses fameux « hommes blancs ». Pour Cogedim, j’invente des halls où l’art et le design prend une place importante à travers une sculpture monumentale, un tableau, une frise en pâte de verre sur mesure. Actuellement, je fais réaliser un mur entier composé de mosaïque de nacre.


Quant aux paliers d’étages, les coloris seront dans la continuité de l’univers du hall.


J’ai une attention particulière pour les portes palières des appartements et en général je crée une poignée de porte palière pour chaque projet.


Pour le hall de l’immeuble Constructa à Louveciennes, un parti pris graphique a été retenu, souligné par des inserts à la feuille d’or dans les lambris de bois brulé, pour accentuer le côté luxueux et contemporain. Le sol de marbre noir est accentué de lignes composées de listels de marbres jaune et blanc. Un grand miroir sur mesure est prévu pour animer le mur recouvert d’enduit décoratif blanc cassé.

Pour le hall de l’immeuble Constructa à Louveciennes, un parti pris graphique a été retenu, souligné par des inserts à la feuille d’or dans les lambris de bois brulé, pour accentuer le côté luxueux et contemporain. Le sol de marbre noir est accentué de lignes composées de listels de marbres jaune et blanc. Un grand miroir sur mesure est prévu pour animer le mur recouvert d’enduit décoratif blanc cassé.
©DR


Quelles sont les évolutions dans l’hôtellerie depuis 20 ans? 


A.C. Pierrey: En France, l’univers de l’hôtellerie est en profonde mutation. Il y a seulement 20 ans, la décoration des hôtels était résolument classique, alors que depuis une dizaine d’années, ils deviennent beaucoup plus contemporains. Les hôteliers cherchent dorénavant à étonner leurs clients, alors qu’ils désiraient autrefois les rassurer. Le client veut s’approprier la chambre, on crée donc des tables mobiles, utilisables assis sur un fauteuil ou dans son lit. L’ordinateur portable en a été la cause.


En revanche, les enveloppes budgétaires se réduisent d’année en année et il faut faire preuve d’une grande imagination pour faire du beau avec des matériaux pas trop onéreux.


De nos jours, la mode est actuellement aux salles de bains largement ouvertes sur les chambres pour donner une sensation d’espace, mais néanmoins cloisonnables. Côté salle de bains, la grande évolution concerne le remplacement progressif des baignoires (plus que 20% à l’heure actuelle) par de grandes douches, même dans les hôtels haut de gamme. L’écologie anime les consciences et le temps compte dans un monde pressé.


Les clients exigent une nouvelle forme de confort liée à la domotique dans les chambres et à l’équipement technologique comme les stations iPod…


Une chambre avec une fenêtre avancée sur la mer comme un bow window, donne l’impression d’être sur un bateau de croisière. Les dessus de lit et les coussins en velours bleu canard apportent une touche d’élégance dans un esprit grand large. (Le Grand Hôtel des Thermes, Saint-Malo).

Une chambre avec une fenêtre avancée sur la mer comme un bow window, donne l’impression d’être sur un bateau de croisière. Les dessus de lit et les coussins en velours bleu canard apportent une touche d’élégance dans un esprit grand large. (Le Grand Hôtel des Thermes, Saint-Malo).
©DR


Utilisez-vous des matériaux spécifiques pour l’hôtellerie ?


A.C. Pierrey: Soumis à rude épreuve, les matériaux dédiés à l’hôtellerie se doivent avant tout d’être solides pour être pérennes et ne pas vieillir prématurément. Pour ma part, j’utilise sur mes chantiers des revêtements très solides comme le galuchat de chez Placide Joliet, des tissus de la maison Lelièvre qui propose une gamme très étendue et l’on peut dessiner des tissus à la demande à partir de 100 mètres linéaires. Pour les sols, je prescris souvent des moquettes personnalisables de chez Ege, et pour les parties communes, des revêtements muraux de chez Elitis qui a une sublime gamme de matières comme le croco ou même l’anguille, et sinon beaucoup de faux cuirs et PVC signés Kvadrat.


Dans les salles de bains, suivant le budget et la catégorie de l’hôtel je choisis un marbre ou un grès cérame et un plan en granit ou verre laqué pour les hôtels 4 et 5*. Côté luminaires, j’affectionne les appliques, lampes et suspensions ce chez Dayglow  Les portes des chambres et placards sont généralement plaquées de stratifié Oberflex, Alpi, Marotte ou Polyrey et je dessine toujours le mobilier pour chaque hôtel. La contrainte principale est que tout doit être épongeable et inrayable ; c’est pourquoi je n’utilise malheureusement pas de laque.


Pour la nouvelle formule d’Ibis, Ibis Style, les chambres ont été conçues dans un esprit pop et coloré. Sol en PVC façon parquet de chez Amtico, plaid créé sur mesure par Anne-Catherine Pierrey, et fabriqué par Estelle Scheibel, luminaires créés spécialement par Matec. L’orange flashy de l’armoire pivotante miroitée se retrouve comme une ponctuation en galon sur les rideaux et les abat-jour, ainsi que sur le plateau des chevets et de la table servant de bureau  (Hôtel Ibis Style, Dijon).

Pour la nouvelle formule d’Ibis, Ibis Style, les chambres ont été conçues dans un esprit pop et coloré. Sol en PVC façon parquet de chez Amtico, plaid créé sur mesure par Anne-Catherine Pierrey, et fabriqué par Estelle Scheibel, luminaires créés spécialement par Matec. L’orange flashy de l’armoire pivotante miroitée se retrouve comme une ponctuation en galon sur les rideaux et les abat-jour, ainsi que sur le plateau des chevets et de la table servant de bureau (Hôtel Ibis Style, Dijon).
©DR


Edition, création, mobilier spécifique?


A.C. Pierrey: Pour chaque nouveau projet d’hôtel, je crée l’ensemble du mobilier pour les chambres et souvent les luminaires.


En 2012, j’ai crée pour l’industriel de portes Français Malerba 6 modèles de portes palières avec une infinité de combinaisons. Je les utilise d’ailleurs dans mes projets avec les promoteurs ainsi que dans les projets hotelliers


Actuellement, j’ai sous le coude une collection d’appliques très intéressantes à éditer et je suis en pleine création pour une collection capsule de tissus non feu (pour l’hotellerie) pour un éditeur de tissus d’ameublement qui sera présentée pour Maisons et Objet en janvier prochain.


L’hôtel de la Cloche de Dijon est un monument emblématique de la ville aux Mille Clochers. Des lustres en cristal, des salons et des chambres feutrées, un élégant jardin ;  il ne faut pas s’étonner si cet hôtel est devenu l’un des lieux d’arrêt favoris des personnalités séjournant dans la belle ville des ducs de Bourgogne !

L’hôtel de la Cloche de Dijon est un monument emblématique de la ville aux Mille Clochers. Des lustres en cristal, des salons et des chambres feutrées, un élégant jardin ; il ne faut pas s’étonner si cet hôtel est devenu l’un des lieux d’arrêt favoris des personnalités séjournant dans la belle ville des ducs de Bourgogne !
©DR


Votre projet idéal ?


A.C. Pierrey:


Un chantier avec un budget « no limit » ! Et tout cela, parce qu’il y a une multitude de sublimes matériaux, marbres rares, tissus en soie naturelle, des moquettes en laine épaisse, des étoffes de chez ZR, Dédar, des verres travaillés de chez Guillaume Saalburg ou Gary, des pâtes de verre de chez Bizazza. Bref que du très beau !


J’aimerai également un hôtel en plein Paris pour créé un petit bijou !


Avis aux amateurs….


www.acpierrey.com


Une décoration bien pensée et contemporaine pour cette salle de bains aux miroirs éclairants. Le mur se pare de petits carreaux scintillants. (Hôtel Sofitel de la Cloche, Dijon).

Une décoration bien pensée et contemporaine pour cette salle de bains aux miroirs éclairants. Le mur se pare de petits carreaux scintillants. (Hôtel Sofitel de la Cloche, Dijon).
©DR


Anne-Catherine Pierrey a imaginé une grande cafétéria pour l’immeuble de bureau le Volta. Des bambous, des murs et des banquettes vertes, un éclairage mural composé d’une succession de petites lampe oiseau signées designer Ed Carpenter pour une lumière douce et poétique… ce lieu de détente a été rendu le plus apaisant possible, pour que la pause déjeuner soit revivifiante ! (Le Volta, promoteur Eiffage, Seine-Saint-Denis).

Anne-Catherine Pierrey a imaginé une grande cafétéria pour l’immeuble de bureau le Volta. Des bambous, des murs et des banquettes vertes, un éclairage mural composé d’une succession de petites lampe oiseau signées designer Ed Carpenter pour une lumière douce et poétique… ce lieu de détente a été rendu le plus apaisant possible, pour que la pause déjeuner soit revivifiante ! (Le Volta, promoteur Eiffage, Seine-Saint-Denis).
©DR


 


Comme un hommage à la voisine route des vins, la suite Chambertin de l’hôtel Sofitel de la Cloche appelle au bien-être. Entre les poutres lazurées et les belles étoffes aux tons pastel, reposez-vous dans ce joli duplex. (Hôtel Sofitel de la Cloche, Dijon).

Comme un hommage à la voisine route des vins, la suite Chambertin de l’hôtel Sofitel de la Cloche appelle au bien-être. Entre les poutres lazurées et les belles étoffes aux tons pastel, reposez-vous dans ce joli duplex. (Hôtel Sofitel de la Cloche, Dijon).
©DR


 


La planche de tendances de l’architecte réunit tous les éléments de la future décoration. Elle permet de cerner rapidement l’ambiance de la réalisation à venir. Ici, tout rappel le 7ème Art, de la bobine au tapis rouge, en passant par les spots qui nous transportent sur un véritable plateau de cinéma. (immeuble le 7ème Art, pour Cogedim, Malakoff).

La planche de tendances de l’architecte réunit tous les éléments de la future décoration. Elle permet de cerner rapidement l’ambiance de la réalisation à venir. Ici, tout rappel le 7ème Art, de la bobine au tapis rouge, en passant par les spots qui nous transportent sur un véritable plateau de cinéma. (immeuble le 7ème Art, pour Cogedim, Malakoff).
©DR


 


Anne-Catherine Pierrey aime penser sa décoration en fonction du lieu où elle se trouve. Pour preuve, ces grandes photos encadrées, signées Muzéo, représentent les toitures en tuiles vernissés et colorées, emblématiques de l’architecture bourguignonne. Dorées, vertes, rouges ou bleues, les tuiles s’assemblent pour former des motifs géométriques. (Hôtel Ibis Style, Dijon).

Anne-Catherine Pierrey aime penser sa décoration en fonction du lieu où elle se trouve. Pour preuve, ces grandes photos encadrées, signées Muzéo, représentent les toitures en tuiles vernissés et colorées, emblématiques de l’architecture bourguignonne. Dorées, vertes, rouges ou bleues, les tuiles s’assemblent pour former des motifs géométriques. (Hôtel Ibis Style, Dijon).
©DR


 


Des cubes moulés noirs et blancs confèrent à ce hall d’immeuble un élégant effet pixélisé en 3 dimensions. (Immeuble Le Cristal Parc, Cogedim, Paris).

Des cubes moulés noirs et blancs confèrent à ce hall d’immeuble un élégant effet pixélisé en 3 dimensions. (Immeuble Le Cristal Parc, Cogedim, Paris).
©DR


Les marques des matériaux utilisés :


Hotel Mercure Dijon Centre Clémenceau**** Chambres



  • Moquette Ege

  • Tissus Lelièvre + Missoni + Baumann + Jab

  • Stratifié Polyrey + Egger

  • Carrelage Porcelanosa et Marbrerie des Yvelines

  • Vinyl Elitis

  • Mobilier sur mesure

  • Chaise et Bridge de chez Collinet

  • Luminaires Day Glow +  Astro


Hotel Ibis Styles *** Dijon Chambres



  • Sol pvc type parquet de chez Amtico

  • Tissu plaid créé sur mesure par AC Pierrey et fabriqué par Estelle Scheibel

  • Stratifié Egger + Polyrey

  • Chaise Ligne Roset

  • Chambre : Mobilier sur mesure

  • Luminaires créés spécialement : Matec


Parties communes Hotel Ibis Styles*** Dijon



  • Création de toiles marouflées dans le hall : Comptoir des Projets

  • Vinyl Placide Joliet

  • Chaises et bridges restaurant DMI

  • Tissus pvc chaises et bridges DMI

  • Doubles rideaux restaurant Osborne & Little

  • Voilage Pierre Frey

  • Tableaux restaurant : Muzéo

  • Moquette restaurant + salle de séminaires et mezzanine ; crées spécialement : Ege

  • Sol Grès cérame Hall et circulation RDC : Surface


Le Grand Hôtel des Thermes***** Saint Malo, chambres



  • Moquette Lano

  • Tissus Lelièvre + Osborne&Little + ZR +Jab

  • Stratifiés Alpi + Oberflex + Formica

  • Carrelage Porcelanosa et Surface

  • Vinyl Elitis + Placide Joliet

  • Mobilier sur mesure

  • Tête de lit sur mesure + Chaise + Bridge + pouf + bergère + Pvalise de chez Collinet

  • Luminaires Day Glow