Une villa aux couleurs du Sud

Agnès Zamboni
Bénéficiant d’une vue à couper le souffle sur le paysage cannois, cette maison aux murs « terra cotta », offre aussi une décoration pétillante, à l’intérieur.
La maison profite d’une terrasse ombragée en bois exotique.

La maison profite d’une terrasse ombragée en bois exotique.
©Architecture de collection


Quelques mots sur l’architecte



Cette maison rouge a été construite dans les années 1990 par l’architecte suisse Jean-Jacques Oberson, né en 1937 à Genève et diplômé de la section d’architecture de l’Ecole d’ingénieurs de sa ville natale où il travaille toujours. Oberson considère le projet d’architecture comme une source permanente de formation, et comme lieu de l’interaction entre les théories et l’expérimentation. Il élabore ses projets architecturaux dans une dynamique générale de respect de l’environnement. Ses édifices sont toujours conçus de façon à privilégier une relation cohérente et pertinente avec leur terrain d’implantation. C’est le cas de cette maison haute qui s’inspire des constructions des villages environnants de la région de Grasse.



Le site est lové cœur d’une zone boisée naturelle préservée à proximité de Grasse, dans un authentique petit village provençal.

Le site est lové cœur d’une zone boisée naturelle préservée à proximité de Grasse, dans un authentique petit village provençal.
©Architecture de collection




Une maison provençale contemporaine



Ici la conception de la modernité privilégie le confort des utilisateurs et l’intégrité environnementale, avec une expression stylistique basique. Le bâtiment se caractérise par des lignes d’une grande simplicité, une sobriété volontairement esthétique, un dessin convivial qui structure les espaces de circulation. On a aussi mis en relief la luminosité des espaces de vie, ainsi que sa vue exceptionnelle sur le paysage cannois et l’Esterel est aussi signée par l’architecte Jean-Jacques Oberson.



La maison sur trois niveaux s’élève dans un vaste jardin de 1 800 m² planté d’essences locales et rythmé de murs de retenue en pierre sèche.

La maison sur trois niveaux s’élève dans un vaste jardin de 1 800 m² planté d’essences locales et rythmé de murs de retenue en pierre sèche.
©Architecture de collection




Des espaces intérieurs accueillants



D’une surface de 231 m² habitables, la maison accueille au rez-de-chaussée un séjour avec cheminée et une cuisine équipée ouverte. Le premier étage s’ouvre sur un palier qui profite de la lumière naturelle grâce à trois ouvertures zénithales. Il abrite trois chambres de 16 m², chacune desservie par un large balcon communiquant, et une salle de bains. Au rez-de-jardin, un studio indépendant avec salle de bains donne sur le côté est du jardin. Une cave à vin avec sol en terre battue, une buanderie, une serre de jardinage et deux cabanons complètent l’ensemble. Pelouses ombragées et piscine entièrement carrelée de blanc s’ajoutent au charme du lieu. Et ce bien intemporel est à vendre par l’agence immobilière Architecture de Collection sur le site www.architecturedecollection.fr



Le salon contemporain est émaillé de couleurs vives. Un tapis travaillé comme des rayures basques fait écho aux coussins du canapé. Canapé 3 places LC3 et fauteuil LC2, création Le Corbusier toujours éditée par Cassina. Lampe de bureau Pipistrello, création Gae Aulenti, éditée par Martinelli Luce.

Le salon contemporain est émaillé de couleurs vives. Un tapis travaillé comme des rayures basques fait écho aux coussins du canapé. Canapé 3 places LC3 et fauteuil LC2, création Le Corbusier toujours éditée par Cassina. Lampe de bureau Pipistrello, création Gae Aulenti, éditée par Martinelli Luce.
©Architecture de collection




La grande pièce à vivre est personnalisée par un pan de mur peint en vert anis qui sert de support à la cheminée. Chaises industrielles vintage, modèle A, création Xavier Pauchard, éditées chez Tolix. La salle à manger est séparée de la cuisine ouverte par une bibliothèque sans fond et sur roulettes.

La grande pièce à vivre est personnalisée par un pan de mur peint en vert anis qui sert de support à la cheminée. Chaises industrielles vintage, modèle A, création Xavier Pauchard, éditées chez Tolix. La salle à manger est séparée de la cuisine ouverte par une bibliothèque sans fond et sur roulettes.
©Architecture de collection




Contact :

Architecture de Collection

Tél. : 01 53 00 97 44

Mail : contact@architecturedecollection.fr



Atelier d’architecture et d’aménagement Jean-Jacques Oberson

2, rue Saint-Laurent

1207 Genève

Suisse

Tél : 0041 (0)22 735 92 94

Mail : atelier@jjoberson.ch



La maison en béton est recouverte d’un enduit couleur rouge argile, qui contraste avec les brise-soleils métalliques et les pots des plantations couleur zinc.

La maison en béton est recouverte d’un enduit couleur rouge argile, qui contraste avec les brise-soleils métalliques et les pots des plantations couleur zinc.
©Architecture de collection




La communication s’effectue par un escalier central qui mène aux chambres.

La communication s’effectue par un escalier central qui mène aux chambres.
©Architecture de collection




Un large balcon donne l'impression de vivre vers l'extérieur.

Un large balcon donne l'impression de vivre vers l'extérieur.
©Architecture de collection




En hauteur, des balcons  ouverts offrent un panorama sur l’arrière pays cannois, entre Mougins et Nice.

En hauteur, des balcons ouverts offrent un panorama sur l’arrière pays cannois, entre Mougins et Nice.
©Architecture de collection




Esprit rétro 1930-40, pour cette chambre aux accents art déco.

Esprit rétro 1930-40, pour cette chambre aux accents art déco.
©Architecture de collection




Construite dans les années 1990, sa structure en béton agrémentée de brise-soleils métalliques offre des volumes généreux et lignes architecturales contemporaines.

Construite dans les années 1990, sa structure en béton agrémentée de brise-soleils métalliques offre des volumes généreux et lignes architecturales contemporaines.
©Architecture de collection