En mars, le Pélargonium a le vent en poupe !

Julie Guillermet
Qui dit mois de mars, dit printemps imminent. Et pour sublimer notre déco intérieure à l’approche de cette nouvelle saison, haute en couleurs, on s’intéresse de plus près au Pélargonium.
Cousin du Géranium, le Pélargonium a le vent en poupe au mois de mars. Laissez-vous tenter par cette plante haute en couleurs et originaire du Sud de l’Afrique.

Cousin du Géranium, le Pélargonium a le vent en poupe au mois de mars. Laissez-vous tenter par cette plante haute en couleurs et originaire du Sud de l’Afrique.
©maplantemonbonheur.fr


Le Pélargonium, une plante venue du sud de l’Afrique



Le Pélargonium se reconnaît à la taille majestueuse de ses grandes fleurs à six pétales qui poussent en grappes, d’où son surnom : Pelargonium Grandiflorum. Eclatantes, ses fleurs rayonnent, déclinées en une seule, ou plusieurs couleurs : du violet clair au rouge foncé, en passant par le rose vif, le rose clair, le rouge vif ou le blanc. Découverte par les navires de la Compagnie des Indes Orientales et ramenée en Europe vers l’an 1600, depuis le Cap de Bonne-Espérance, cette plante préfère vivre dehors une fois les gelées nocturnes passées. Etonnantes et atypiques, ce ne sont pas les fleurs du Pélargonium mais ses feuilles qui dégagent un parfum délicat ; c’est d’ailleurs l’une des différences qui distingue le Pélargonium de son cousin, le Géranium avec lequel on le confond souvent… La forme des fleurs en étant une autre : chez le Pélargonium, les fleurs sont irrégulières, on parle de zygomorphie, ou symétrie par rapport à un axe vertical.



Caractérisé par de grandes fleurs à six pétales, et très facile d’entretien, le Pélargonium fera merveille dans votre décoration intérieure.

Caractérisé par de grandes fleurs à six pétales, et très facile d’entretien, le Pélargonium fera merveille dans votre décoration intérieure.
©maplantemonbonheur.fr




Comment prendre soin du Pélargonium ?



A l’intérieur, comme à l’extérieur, le Pélargonium s’adapte aux saisons. Facile à entretenir, le Pélargonium demande de la lumière, beaucoup de lumière, et un arrosage régulier et modéré, en versant de l’eau à-même le pot plutôt que sur la plante. Veillez également à ôter ses fleurs fanées, il continuera ainsi à en faire éclore d’autres. Sachez qu’après avoir fleuri votre intérieur, le Pélargonium sera ravi de prendre un peu l’air sur votre balcon, ou dans votre jardin, et ce, jusque tard dans l’automne. Mais attention, dès que les températures se mettent à baisser, un retour à l’intérieur s’avère nécessaire, dans une pièce fraîche à environ 12°C. Et si les feuilles du Pélargonium jaunissent, c’est qu’il  est arrosé trop souvent, alors ralentissez.



Déclinées en une seule, ou plusieurs couleurs : du violet clair au blanc, en passant par le rose vif, le rose clair, le rouge vif ou rouge foncé ; les fleurs du Pélargonium donnent du peps à votre intérieur !

Déclinées en une seule, ou plusieurs couleurs : du violet clair au blanc, en passant par le rose vif, le rose clair, le rouge vif ou rouge foncé ; les fleurs du Pélargonium donnent du peps à votre intérieur !
©maplantemonbonheur.fr




Bon à savoir



Aux Etats-Unis, le Pélargonium est appelé Martha Washington Geranium, tandis qu’aux Pays-Bas il se nomme Géranium Français, même les fleurs sont chauvines !



www.maplantemonbonheur.fr



Et dans une décoration un brin plus classique, optez pour un  Pélargonium aux fleurs teintées de violet foncé, effet déco garanti.

Et dans une décoration un brin plus classique, optez pour un Pélargonium aux fleurs teintées de violet foncé, effet déco garanti.
©maplantemonbonheur.fr