Créer un décor en trompe l’œil en 39 étapes

Michel Balic
Un trompe l’œil chez soi ? Il est amusant de se faire surprendre par un trompe l’œil, alors qu’on le croyait bien réel au départ ! Par définition c’est l’illusion du relief, avoir l’envie de le toucher pour ce convaincre qu’il est faux. Le décor peint dans sa généralité, doit refléter la personnalité du maître des lieux.
Etape 1 : Réaliser une maquette à l’échelle du mur, pour visualiser le futur décor.

Etape 1 : Réaliser une maquette à l’échelle du mur, pour visualiser le futur décor.
©Michel Balic

En jouant sur l’illusion et la réalité, la profondeur et la perspective, l’ombre et la lumière, les décors comme les trompes l’œil prennent d’étonnants effets d’ouvertures d’espaces, et donnent une ambiance favorable à l’évasion. Ils contribuent à la mise en valeur de votre environnement, et notamment dans le cas d’une pièce sans vue.


Ici, nous allons ouvrir l’espace d’une pièce aveugle « sans fenêtre » ; il s’agit d’une salle de réunion.


Etape 2 : La pièce avant la réalisation. Le mur de base est peint avec une peinture acrylique bleu ciel. Dégager la pièce de son mobilier, afin d’être libre de ses mouvements, car il faudra souvent prendre du recul afin d’apprécier l’évolution du décor.

Etape 2 : La pièce avant la réalisation. Le mur de base est peint avec une peinture acrylique bleu ciel. Dégager la pièce de son mobilier, afin d’être libre de ses mouvements, car il faudra souvent prendre du recul afin d’apprécier l’évolution du décor.
©Michel Balic


Préparation des fonds :


Le mur doit être assez lisse. Si besoin boucher les imperfections avec un enduit de rebouchage exemple « Toupret ». Puis après séchage, poncer légèrement avec un papier de verre à grains moyens 100, afin d’égaliser le support. Appliquer ensuite deux couches de peinture acrylique (à l’eau), aspect satiné blanc. Prévoir un temps de séchage entre deux couches de plus ou moins 6 heures. Dans l’exemple : le mur était déjà préparé avec deux couches d’acrylique bleu satiné.


Etape 13 : Colorer le paysage au dernier plan.

Etape 13 : Colorer le paysage au dernier plan.
©Michel Balic


Matériel :



  • Fusains, gomme mie de pain, niveaux, mètre, règle, crayon papier 3B, calques 50cm x 60cm.

  • Peinture acrylique d’art en tube : les nuances de ce décor sont très bleutées (bleu outremer, bleu cobalt, bleu phtalocyanine), terre d’ombre brulée, ocre jaune, jaune primaire, rouge primaire, vert oxyde moyen, blanc titane,

  • Glacis à l’huile : 1/3 d’huile de lin, 2/3 d’essence de térébenthine, un bouchon de siccatif.

  • La palette de couleurs à l’huile est la même que l’acrylique.

  • Brosses de différentes tailles, petits pinceaux nerveux, blaireau.

  • Chiffons, éponge naturelle, Scotch papier.


Etape 35 : Suivre  les contours des ombres avec un petit pinceau. Travail à effectuer au glacis (couleurs : terre d’ombre et bleu outremer). Peindre également l’ombre de la table, des chaises et des pots.

Etape 35 : Suivre les contours des ombres avec un petit pinceau. Travail à effectuer au glacis (couleurs : terre d’ombre et bleu outremer). Peindre également l’ombre de la table, des chaises et des pots.
©Michel Balic


Remerciements :


Virginie Matz (Artiste Peintre) www.augredescouleurs.com et http://augredescouleurs.unblog.fr/

Pébéo (Fabricant de couleurs)  www.pebeo.com

Ocai (Outillages, brosseries) www.ocai.fr


Etape 1 : Réaliser une maquette à l’échelle du mur, pour visualiser le futur décor.

Etape 1 : Réaliser une maquette à l’échelle du mur, pour visualiser le futur décor.
©Michel Balic


Etape 2 : La pièce avant la réalisation. Le mur de base est peint avec une peinture acrylique bleu ciel. Dégager la pièce de son mobilier, afin d’être libre de ses mouvements, car il faudra souvent prendre du recul afin d’apprécier l’évolution du décor.

Etape 2 : La pièce avant la réalisation. Le mur de base est peint avec une peinture acrylique bleu ciel. Dégager la pièce de son mobilier, afin d’être libre de ses mouvements, car il faudra souvent prendre du recul afin d’apprécier l’évolution du décor.
©Michel Balic


Etape 3 : Tracer au fusain l’encadrement de la fresque.

Etape 3 : Tracer au fusain l’encadrement de la fresque.
©Michel Balic


Etape 4 : Remplir les fonds avec une peinture acrylique satinée blanche.

Etape 4 : Remplir les fonds avec une peinture acrylique satinée blanche.
©Michel Balic


Etape 5 : Garder la couleur bleu pour le fond du ciel.

Etape 5 : Garder la couleur bleu pour le fond du ciel.
©Michel Balic


Etape 6 : Dessiner au fusain le drapé.

Etape 6 : Dessiner au fusain le drapé.
©Michel Balic


Etape 7 : Remplir le drapé d’une couche acrylique satinée.

Etape 7 : Remplir le drapé d’une couche acrylique satinée.
©Michel Balic


Etape 8: Dessiner le contour des maisons au fusain.

Etape 8: Dessiner le contour des maisons au fusain.
©Michel Balic


Etape 9 : S’appliquer à respecter l’échelle de la maquette.

Etape 9 : S’appliquer à respecter l’échelle de la maquette.
©Michel Balic


Etape 10: Commencer à remplir les maisons et les feuillages avec des couleurs acryliques. Pour les murs des maisons : ocre jaune, terre d’ombre et bleu outremer, pour les toits bleu phtalocyanine et terre d’ombre avec du blanc.

Etape 10: Commencer à remplir les maisons et les feuillages avec des couleurs acryliques. Pour les murs des maisons : ocre jaune, terre d’ombre et bleu outremer, pour les toits bleu phtalocyanine et terre d’ombre avec du blanc.
©Michel Balic


Etape 11 : Pour le feuillage : terre d’ombre, ocre jaune, vert oxyde, jaune primaire. Cette peinture a une bonne opacité et sèche très vite.

Etape 11 : Pour le feuillage : terre d’ombre, ocre jaune, vert oxyde, jaune primaire. Cette peinture a une bonne opacité et sèche très vite.
©Michel Balic


Etape 12 : Travailler d’abord les maisons au premier plan.

Etape 12 : Travailler d’abord les maisons au premier plan.
©Michel Balic


Etape 13 : Colorer le paysage au dernier plan.

Etape 13 : Colorer le paysage au dernier plan.
©Michel Balic


Etape 14: Il est important de travailler toute la surface en même temps sans se soucier des détails afin de remplir cette ‘’page blanche ‘’.

Etape 14: Il est important de travailler toute la surface en même temps sans se soucier des détails afin de remplir cette ‘’page blanche ‘’.
©Michel Balic


Etape 15 : La progression du trompe l’œil se fait dans toutes les zones simultanément.

Etape 15 : La progression du trompe l’œil se fait dans toutes les zones simultanément.
©Michel Balic


Etape 16 : Vous pouvez travailler désormais à la peinture à l’huile. Cette dernière apporte une grande finesse de travail. Commencer par détailler les fenêtres au premier plan, avec de la terre d’ombre, du bleu phtalocyanine et du blanc.

Etape 16 : Vous pouvez travailler désormais à la peinture à l’huile. Cette dernière apporte une grande finesse de travail. Commencer par détailler les fenêtres au premier plan, avec de la terre d’ombre, du bleu phtalocyanine et du blanc.
©Michel Balic


Etape 17 : Puis repasser une couche de peinture à l’huile sur tous les éléments du décor : arbres, toits, enduits des maisons… avec toutes les couleurs de la palette.

Etape 17 : Puis repasser une couche de peinture à l’huile sur tous les éléments du décor : arbres, toits, enduits des maisons… avec toutes les couleurs de la palette.
©Michel Balic


Etape 18 : Sur ce décor, il est plus facile de commencer au 1er plan, et de finir au dernier plan.

Etape 18 : Sur ce décor, il est plus facile de commencer au 1er plan, et de finir au dernier plan.
©Michel Balic


Etape 19 : Ici, on arrive à un stade ou les détails deviennent abstraits. On recherche ici une «  impression de toits ».

Etape 19 : Ici, on arrive à un stade ou les détails deviennent abstraits. On recherche ici une « impression de toits ».
©Michel Balic


Etape 20 : Evolution du décor.

Etape 20 : Evolution du décor.
©Michel Balic


Etape 21 : Pocher à l’éponge naturelle le sol en fausses pierres avec terre d’ombre et ocre jaune. Laisser sécher.

Etape 21 : Pocher à l’éponge naturelle le sol en fausses pierres avec terre d’ombre et ocre jaune. Laisser sécher.
©Michel Balic


Etape 22 : Remplir le drapé.

Etape 22 : Remplir le drapé.
©Michel Balic


Etape 23 : Travailler les ombres et les plissés du drapé pour créer l'illusion.

Etape 23 : Travailler les ombres et les plissés du drapé pour créer l'illusion.
©Michel Balic


Etape 24 : Peindre les joints du dallage avec terre d’ombre et bleu outremer.

Etape 24 : Peindre les joints du dallage avec terre d’ombre et bleu outremer.
©Michel Balic


Etape 25 : Faire différentes tailles de pierres, cela apporte plus de vie au sol.

Etape 25 : Faire différentes tailles de pierres, cela apporte plus de vie au sol.
©Michel Balic


Etape 26 : Dessiner sur un calque recto-verso le motif de la rambarde au crayon papier gras (3B), puis le reproduire sur le mur en le grattant avec ce crayon. Répéter l’opération tout le long du mur pour obtenir une rambarde régulière.

Etape 26 : Dessiner sur un calque recto-verso le motif de la rambarde au crayon papier gras (3B), puis le reproduire sur le mur en le grattant avec ce crayon. Répéter l’opération tout le long du mur pour obtenir une rambarde régulière.
©Michel Balic


Etape 27 : Appliquer du Scotch papier le long de la rambarde, afin de pocher les lignes droites de cette dernière. De cette façon, le travail est plus rapide et plus propre. Laisser sécher.

Etape 27 : Appliquer du Scotch papier le long de la rambarde, afin de pocher les lignes droites de cette dernière. De cette façon, le travail est plus rapide et plus propre. Laisser sécher.
©Michel Balic


Etape 28 : Remplir le contour de l’ouverture : bleu outremer et terre d’ombre.

Etape 28 : Remplir le contour de l’ouverture : bleu outremer et terre d’ombre.
©Michel Balic


Etape 29 : Peindre les chaises et la table en blanc.

Etape 29 : Peindre les chaises et la table en blanc.
©Michel Balic


Etape 30 : Remplir le ciel à la grosse brosse, en utilisant un bleu outremer et bleu cobalt.

Etape 30 : Remplir le ciel à la grosse brosse, en utilisant un bleu outremer et bleu cobalt.
©Michel Balic


Etape 31 : Estomper les nuages avec un blaireau.

Etape 31 : Estomper les nuages avec un blaireau.
©Michel Balic


Etape 32 : Détailler les pots qui se situent au 1er plan, avec vert oxyde, terre d’ombre bleu phtalocyanine et jaune primaire.

Etape 32 : Détailler les pots qui se situent au 1er plan, avec vert oxyde, terre d’ombre bleu phtalocyanine et jaune primaire.
©Michel Balic


Etape 33 : Comme pour le motif de la rambarde, dessiner les ombres de cette dernière sur un calque recto-verso.

Etape 33 : Comme pour le motif de la rambarde, dessiner les ombres de cette dernière sur un calque recto-verso.
©Michel Balic


Etape 34 : Appliquer le calque sur le sol en fausses pierres, et le gratter avec un crayon ou une cale en bois, en répétant cette opération tout le long du mur.

Etape 34 : Appliquer le calque sur le sol en fausses pierres, et le gratter avec un crayon ou une cale en bois, en répétant cette opération tout le long du mur.
©Michel Balic


Etape 35 : Suivre  les contours des ombres avec un petit pinceau. Travail à effectuer au glacis (couleurs : terre d’ombre et bleu outremer). Peindre également l’ombre de la table, des chaises et des pots.

Etape 35 : Suivre les contours des ombres avec un petit pinceau. Travail à effectuer au glacis (couleurs : terre d’ombre et bleu outremer). Peindre également l’ombre de la table, des chaises et des pots.
©Michel Balic


Etape 36 : Finir les détails de la table et des éléments posés dessus.

Etape 36 : Finir les détails de la table et des éléments posés dessus.
©Michel Balic


Etape 37 : Terminer ce décor en peignant la tour Eiffel !!

Etape 37 : Terminer ce décor en peignant la tour Eiffel !!
©Michel Balic


Etape 38 : Une fois le décor fini : les détails de la table.

Etape 38 : Une fois le décor fini : les détails de la table.
©Michel Balic


Etape 39 : Le décor terminé habille avec élégance l’ancien mur aveugle de la salle de réunion.

Etape 39 : Le décor terminé habille avec élégance l’ancien mur aveugle de la salle de réunion.
©Michel Balic