Imitation de faux marbre jaune de Sienne

Michel Balic
23 étapes pour apprendre toute la technique du faux marbre avec le jaune de Sienne, un exemple d’un très beau marbre de couleur ocre et au veinage prononcé, extrait principalement des carrières de Colle di Val d'Elsa en province de Sienne.
Etape Finale  Laisser sécher 24 heures, puis appliquer à la brosse de pouce un vernis glycérophtalique d’aspect brillant (recommandé surtout pour l’imitation des marbres).

Etape Finale Laisser sécher 24 heures, puis appliquer à la brosse de pouce un vernis glycérophtalique d’aspect brillant (recommandé surtout pour l’imitation des marbres).
©Michel Balic

Les imitations transforment l’aspect d’une surface et trompent le regard en la faisant passer pour ce qu’elle n’est pas. Les techniques d’imitation de marbre datent des Romains, et recouvrent toute une variété de styles. Plus ou moins facile à imiter, en fonction de leurs graphismes et des différentes teintes, l’imitation de faux marbre peut s’appliquer sur différentes surfaces : sols, murs, plinthes ou meubles. Un marbre bien imité ajoutera du style et une certaine qualité à un décor dans son ensemble.


La technique d’imitation du marbre jaune de Sienne demande un certain temps, un temps d’observation des fragments originaux ou d’après des photos d’échantillons. Mais cela en vaut la peine, car le résultat est tout simplement spectaculaire.


Couleurs à l’huile utilisées (tubes à l’huile pour artistes) : ocre jaune, terre de Sienne naturelle, ocre rouge, brun Van Dyck, terre d’ombre brûlée, bleu de Prusse, chrome orangé, blanc de zinc ou blanc de titane.                                                              


Etape 2 : Les outils : brosse de pouce, brosses à marbrer, deux mèches, brosses à tableaux plates, brosses à tableaux pointues, blaireau à décor, spalter, éponge naturelle, seau,  palette avec un godet contenant un glacis à l’huile composé de 2 volumes de térébenthine, 1 volume d’huile de lin ou d’œillette, 2% à 3% de siccatif afin d’accélérer le séchage. Couleurs à l’huile utilisées (tubes à l’huile pour artistes) : ocre jaune, terre de Sienne naturelle, ocre rouge, brun Van Dyck, terre d’ombre brûlée,

Etape 2 : Les outils : brosse de pouce, brosses à marbrer, deux mèches, brosses à tableaux plates, brosses à tableaux pointues, blaireau à décor, spalter, éponge naturelle, seau, palette avec un godet contenant un glacis à l’huile composé de 2 volumes de térébenthine, 1 volume d’huile de lin ou d’œillette, 2% à 3% de siccatif afin d’accélérer le séchage. Couleurs à l’huile utilisées (tubes à l’huile pour artistes) : ocre jaune, terre de Sienne naturelle, ocre rouge, brun Van Dyck, terre d’ombre brûlée,
©Michel Balic


Remerciements :  

Atelier des peintres en décors (école de formation pour peintres en décors)                                         www.peintresendecors.fr

Pébéo (fournitures tubes à l’huile pour artistes)  www.pebeo.com

Guittet (peintures, vernis)   www.guittet.fr

Léonard (brosseries décors)  www.leonard-pinceaux.com

Ocai (fournitures outillages)  www.ocai.fr

Editions Vial (livres spécialisés décors) www.editionsvial.com