La brasure tendre en étapes

Michel Balic
La brasure tendre est une opération utilisée en plomberie qui consiste à assembler deux pièces de métal (cuivre dans le cas de la plomberie) au moyen d’un métal d’apport, dont la température de fusion est inférieure à celle des pièces.
Etape 1. La mise en situation des pièces à assembler.

Etape 1. La mise en situation des pièces à assembler.
©Centre d'Informations sur le Cuivre

En plomberie on différencie deux types de brasage : le brasage tendre et le brasage fort.


La brasure tendre, ou encore appelée soudure à l’étain (symbole chimique : sn) est la plus simple à mettre en œuvre. Elle permet de réaliser tous les assemblages soudés, tel que : cuivre/cuivre ainsi que laiton/cuivre. Le métal d’apport sera à base d’étain, puis chauffé et rendu liquide. Il pénétrera par capillarité entre deux surfaces à assembler. Une fois refroidi, il assure le maintien ainsi que, et surtout, l’étanchéité de l’ensemble de l’assemblage.


Etape 2. Les outils nécessaires pour une bonne réalisation.

Etape 2. Les outils nécessaires pour une bonne réalisation.
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Remerciements :


(Centre d’informations sur le cuivre)  www.cuivre.org/index-0000.htm


Virax (outillage plomberie) www.virax.com


Rothemberger (outillage plomberie) www.rothenberger.com


Weldteam (outillage soudure) www.weldteam.com


GEB (consommables soudure)  www.geb.fr


Etape 3. Pour commencer, nettoyez les parties mâles et femelles à l’aide d’un tampon abrasif. Attention, les tubes doivent être bien ajustés. Eliminez les bavures si nécessaire.

Etape 3. Pour commencer, nettoyez les parties mâles et femelles à l’aide d’un tampon abrasif. Attention, les tubes doivent être bien ajustés. Eliminez les bavures si nécessaire.
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Etape 4. Puis enduire la partie mâle de pâte décapante, et emboitez les pièces. Il faut utiliser le bon décapant adapté à la brasure.

Etape 4. Puis enduire la partie mâle de pâte décapante, et emboitez les pièces. Il faut utiliser le bon décapant adapté à la brasure.
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Etape 5. Ensuite, chauffez toute la longueur de l’emboîture ; la soudure doit fondre par contact sur le cuivre. Attention à ne pas trop chauffer, sinon le cuivre s’oxyde et l’étain n’adhère pas. Puis retirer le chalumeau.

Etape 5. Ensuite, chauffez toute la longueur de l’emboîture ; la soudure doit fondre par contact sur le cuivre. Attention à ne pas trop chauffer, sinon le cuivre s’oxyde et l’étain n’adhère pas. Puis retirer le chalumeau.
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Etape 6. La brasure doit être aspirée dans l’espace formé par l’emboîture et le tube (0,1 à 0,2 mm).

Etape 6. La brasure doit être aspirée dans l’espace formé par l’emboîture et le tube (0,1 à 0,2 mm).
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Etape 7. C’est le tube chaud qui doit faire fondre la brasure, et non la flamme du chalumeau.

Etape 7. C’est le tube chaud qui doit faire fondre la brasure, et non la flamme du chalumeau.
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Etape 8. Attention à la flamme du chalumeau ; il faut protéger le mur avec un pare-flamme et éloigner les produits inflammables.

Etape 8. Attention à la flamme du chalumeau ; il faut protéger le mur avec un pare-flamme et éloigner les produits inflammables.
©Centre d'Informations sur le Cuivre


Etape 9. Pour finir, essuyez avec un chiffon et laissez refroidir sans bouger l’assemblage (risque de cassure). Avant la mise en service, rincez l’installation. Pour des installations sanitaires, il est impératif de procéder à une désinfection.

Etape 9. Pour finir, essuyez avec un chiffon et laissez refroidir sans bouger l’assemblage (risque de cassure). Avant la mise en service, rincez l’installation. Pour des installations sanitaires, il est impératif de procéder à une désinfection.
©Centre d'Informations sur le Cuivre