Installer une évacuation en PVC

Célia Goussard
Les tuyaux en polychlorure de vinyle, plus couramment appelé PVC, sont utilisés pour les évacuations d’eau sanitaire, sous forme rigide. Matériaux stables non soumis à la décomposition, les conduits en PVC remplacent avantageusement les canalisations en plomb. Instructions pour un raccord efficace.
Une colle spécifique doit être utilisée pour raccorder des tuyaux en PVC. Ici, tubes et colles Lapeyre.

Une colle spécifique doit être utilisée pour raccorder des tuyaux en PVC. Ici, tubes et colles Lapeyre.
©DR

Le PVC, par rapport aux anciennes tuyauteries, est très léger, inaltérable, et a un excellent pouvoir glissant intérieur. Peu onéreux et désormais recyclable, il est vendu en barres, souvent grises, de 1 à 6 mètres. Les plus petites tubes servent à l’évacuation des lavabos, éviers… tandis que ceux à gros diamètre sont utilisés pour le raccordement de la conduite générale d’une maison.


Croquis et fournitures


Les canalisations en PVC, vouées à évacuer les eaux sanitaires usées, se raccordent au collecteur du tout-à-l’égout, ou à un système d’assainissement personnel, comme une fosse septique. Pour réaliser ou rénover une évacuation, quelle que soit sa nature, il faut commencer par tracer un schéma simple des tuyaux. L’esquisse vous permettra de visualiser clairement le départ de l’installation, et son arrivée de diamètre supérieur, qui conduit à l’égout ou à la fosse.


Dans le cas d’une rénovation, et avant d'aller acheter votre matériel, il est essentiel de mesurer le diamètre de l'évacuation déjà en place. 32, 40, 50, 63, 75, 90, 100 et 125 millimètres sont les calibres les plus courants. Le nombre indique le diamètre extérieur du tube. Les fournitures en PVC sont nombreuses :



  • tuyau

  • manchon droit ou réduit

  • coude à 45°, 90° ou 135°

  • té en pied de biche, siphon

  • bouchon de visite

  • selle de raccordement


Prenez garde aux raccords : il en existe avec des embouts mâle-femelle, et des femelle-femelle. Un embout mâle a un diamètre extérieur égal au diamètre intérieur du tube, tandis qu’un embout femelle, plus large, à un diamètre intérieur égal au diamètre extérieur du tube.


Par ailleurs, si vous souhaitez installer une évacuation contre un mur, procurez-vous des chevilles et des colliers de fixation, aux calibres correspondant à vos tuyaux.


Mise en place de l’évacuation


Le PVC se tranche relativement simplement, avec une scie à métaux. Limez au papier de verre fin, à la toile émeri, ou à la laine d’acier le bord du tuyau fraîchement découpé, et dépoussiérez au chiffon doux. Cela évitera aux particules solides des eaux usées de s'agréger, et d’obstruer l'évacuation. Si vous installez des tuyaux horizontaux, prévoyez une légère pente, d’au moins 3 %, pour laisser l’eau s'écouler correctement.


Plusieurs marques proposent des colles, spécialement conçues pour le PVC, qui mettent très peu de temps à se solidifier.


Mode d’emploi pour fixer correctement votre évacuation :



  1. Montez d’abord toutes vos pièces sans les encoller,

  2. Disposez-les temporairement à leur emplacement final,

  3. Tracez en une fois un trait de crayon, le long du dispositif ainsi agencé,

  4. Démontez l’ensemble, et badigeonnez les pièces de colle, deux par deux,

  5. Assemblez rapidement vos tubes en les tournant, pour bien répartir le produit. Mettez en regard les traits de crayon précédemment tracés, et pressez quelques secondes.

  6. Retirez les éventuels excédents de colle à l’éponge humide.


Coudes en PVC Lapeyre, à embouts mâle-femelle popur celui de gauche, et femelle-femelle pour le plus petit, à droite.

Coudes en PVC Lapeyre, à embouts mâle-femelle popur celui de gauche, et femelle-femelle pour le plus petit, à droite.
©DR


Cas particuliers


Attention, si votre évacuation est, ou va être, réalisée contre une cloison, il vous faudra vous munir de chevilles et de colliers de fixation, achetés au diamètre de vos tuyaux en PVC, afin d’y accrocher l’installation. Après avoir monté à blanc les pièces et les avoir marquées d’un trait de crayon (points 1 à 3), pensez à tracer leur parcours sur le mur, toujours avec une légère pente. Le dessin servira de référence pour bien positionner les colliers, espacés de 70 à 80 centimètres. Une fois les chevilles vissées au mur, reprenez à l’étape 4, précédemment évoquée. Achevez l’évacuation par le serrage des colliers de fixation.


Pour installer une selle de raccordement, qui relie un tuyau de petit calibre à un tuyau plus conséquent, il faut enfiler le raccord sur la canalisation de gros diamètre, pour voir où percer. Ensuite, enlevez la selle et forez à l’endroit défini, avec une scie cloche montée sur une perceuse. Après avoir poncé les bords, poursuivez à partir du point 4.


Si jamais vous avez mal raccordé vos canalisations, ne désespérez pas. Chauffez la colle au chalumeau, ou au décapeur thermique. Faites doucement tournez les deux morceaux de PVC, et décollez. Nettoyez méticuleusement au trichloréthylène, puis poncez. Enfin, recommencez à la 4ième étape, sans râler !


Votre nouvelle évacuation en PVC est désormais parfaitement étanche.