Purger ses radiateurs

Michel Balic
Il est fortement recommandé de purger les radiateurs une fois par an, au début de l’hiver, au moment de la remise en route du chauffage.
Etape 1 : Commencez par le radiateur le plus éloigné de la chaudière, à l’étage le cas échéant. Dévissez progressivement et légèrement la vis jusqu’à entendre un sifflement d’air provenant du radiateur.

Etape 1 : Commencez par le radiateur le plus éloigné de la chaudière, à l’étage le cas échéant. Dévissez progressivement et légèrement la vis jusqu’à entendre un sifflement d’air provenant du radiateur.
©DR

Le fait de purger les radiateurs a pour but d’enlever l’air présent dans la tuyauterie et qui empêche les radiateurs de fonctionner correctement. Cette manipulation peut se réaliser chaudière allumée ou éteinte. Tous les radiateurs doivent être purgés l’un après l’autre.


Remerciements :     


Somatherm (innovation sanitaire et chauffage) www.somatherm.fr


Ocai (outillages) www.ocai.fr


Etape 2 : Afin d’optimiser la purge de l’ensemble du système, le circulateur peut également contenir une poche d’air ; pour cela il suffit d’agir sur la vis centrale du circulateur. Dévissez la vis jusqu’à apercevoir un léger filet d’eau couler.

Etape 2 : Afin d’optimiser la purge de l’ensemble du système, le circulateur peut également contenir une poche d’air ; pour cela il suffit d’agir sur la vis centrale du circulateur. Dévissez la vis jusqu’à apercevoir un léger filet d’eau couler.
©DR


Etape 3 : Ouvrir l’arrivée d’eau afin de faire remonter la pression d’eau dans l’installation. Le manomètre permettra de visualiser de la bonne pression atteinte (en général mettre une pression comprise entre 1,5 bars à 2 bars, en se référant à la notice de votre chaudière).

Etape 3 : Ouvrir l’arrivée d’eau afin de faire remonter la pression d’eau dans l’installation. Le manomètre permettra de visualiser de la bonne pression atteinte (en général mettre une pression comprise entre 1,5 bars à 2 bars, en se référant à la notice de votre chaudière).
©DR


Etape 4 : Vérifiez la température selon les différentes graduations du robinet thermostatique, puis réglez avec pression le niveau de chauffage souhaité dans chacune de vos pièces.

Etape 4 : Vérifiez la température selon les différentes graduations du robinet thermostatique, puis réglez avec pression le niveau de chauffage souhaité dans chacune de vos pièces.
©DR