Remplacer un groupe de sécurité dans les règles de l'art

Michel Balic
Un groupe de sécurité neuf est obligatoire sur toute installation ou remplacement de chauffe-eau. Son but est de protéger votre chauffe-eau des surpressions liées à la dilatation de l’eau, lors du cycle de chauffe.
19 étapes bien pour apprendre en images à changer soi-même un groupe de sécurité dans les règles de l'art.

19 étapes bien pour apprendre en images à changer soi-même un groupe de sécurité dans les règles de l'art.
©DR

Un écoulement de 3% du volume journalier, lors de la chauffe, est normal. Il y a différentes qualités de groupe de sécurité en fonction de la nature de votre eau. Pour une eau douce, un groupe de sécurité avec siège laiton (bouton bleu) suffit ; pour une eau calcaire, prévoir un groupe de sécurité avec siège teflonné (bouton jaune). Enfin, pour une eau calcaire et agressive, il faut installer un groupe de sécurité avec siège inox (bouton rouge), dans le doute, l’inox vous garantira une tranquillité à long terme.


Une fois le nouveau groupe de sécurité installé, il est conseillé de manœuvrer le bouton de la soupape du groupe régulièrement, afin que celle-ci ne s’entartre pas.  


Etape 1 : Le groupe de sécurité se trouve sous le chauffe-eau, si celui-ci est vertical, et sur le côté pour un chauffe-eau horizontal, ou une grande capacité sur pied. Il est directement raccordé au chauffe-eau sur l’arrivée d’eau froide. La vidange se fait à travers un siphon, qui est relié à l’évacuation des eaux usées.

Etape 1 : Le groupe de sécurité se trouve sous le chauffe-eau, si celui-ci est vertical, et sur le côté pour un chauffe-eau horizontal, ou une grande capacité sur pied. Il est directement raccordé au chauffe-eau sur l’arrivée d’eau froide. La vidange se fait à travers un siphon, qui est relié à l’évacuation des eaux usées.
©DR


Remerciements :        


Somatherm (innovation sanitaire et chauffage) www.somatherm.fr


Ocai (outillages) www.ocai.fr


Geb (produits pour l’étanchéité) www.geb.fr/fr/index.php


Bricorama (GSB) www.bricorama.fr


Etape 2 : Couper l’arrivée d’eau froide qui alimente le chauffe-eau. Couper le circuit électrique qui alimente le chauffe-eau.

Etape 2 : Couper l’arrivée d’eau froide qui alimente le chauffe-eau. Couper le circuit électrique qui alimente le chauffe-eau.
©DR


Etape 3 : Couper l’arrivée d’eau froide qui alimente le chauffe-eau, directement sur la vanne du groupe de sécurité.

Etape 3 : Couper l’arrivée d’eau froide qui alimente le chauffe-eau, directement sur la vanne du groupe de sécurité.
©DR


Etape 4 : Tourner le bouton (bleu) de la soupape du groupe de sécurité, jusqu’au passage du cran de blocage. Laisser ainsi le chauffe-eau se vidanger. La pression est forte au début, il faudra maintenir le bouton pour réguler et éviter les débordements.

Etape 4 : Tourner le bouton (bleu) de la soupape du groupe de sécurité, jusqu’au passage du cran de blocage. Laisser ainsi le chauffe-eau se vidanger. La pression est forte au début, il faudra maintenir le bouton pour réguler et éviter les débordements.
©DR


Etape 5 : Ouvrir les robinets sur la position eau chaude pour assurer une arrivée d’air, afin de faciliter la vidange du chauffe-eau. Les refermer une fois le chauffe-eau vidangé.

Etape 5 : Ouvrir les robinets sur la position eau chaude pour assurer une arrivée d’air, afin de faciliter la vidange du chauffe-eau. Les refermer une fois le chauffe-eau vidangé.
©DR


Etape 6 : L’eau du chauffe-eau coule à travers la garde d’air, puis passe du siphon vers l’évacuation des eaux usées. Cette opération peut prendre du temps, en fonction de la capacité du chauffe-eau.

Etape 6 : L’eau du chauffe-eau coule à travers la garde d’air, puis passe du siphon vers l’évacuation des eaux usées. Cette opération peut prendre du temps, en fonction de la capacité du chauffe-eau.
©DR


Etape 7 : Une fois que le chauffe-eau est vide, dévisser l’écrou du siphon pour le désolidariser du tube d’évacuation.

Etape 7 : Une fois que le chauffe-eau est vide, dévisser l’écrou du siphon pour le désolidariser du tube d’évacuation.
©DR


Etape 8 : Dévisser le siphon pour le désolidariser du groupe de sécurité.

Etape 8 : Dévisser le siphon pour le désolidariser du groupe de sécurité.
©DR


Etape 9 : A l’aide d’une clé ou pince multiprise, dévisser l’écrou d’arrivée d’eau froide entre le tube et le groupe de sécurité.

Etape 9 : A l’aide d’une clé ou pince multiprise, dévisser l’écrou d’arrivée d’eau froide entre le tube et le groupe de sécurité.
©DR


Etape 10 : A l’aide d’une clé ou pince multiprise, dévisser le groupe de sécurité pour le désolidariser du chauffe-eau.

Etape 10 : A l’aide d’une clé ou pince multiprise, dévisser le groupe de sécurité pour le désolidariser du chauffe-eau.
©DR


Etape 11 : L’installation est maintenant prête à recevoir le nouveau groupe de sécurité.

Etape 11 : L’installation est maintenant prête à recevoir le nouveau groupe de sécurité.
©DR


Etape 11 bis: Nettoyer les filetages si nécessaire.

Etape 11 bis: Nettoyer les filetages si nécessaire.
©DR


Etape 12 : Visser le nouveau groupe de sécurité à la main jusqu’au point dur.

Etape 12 : Visser le nouveau groupe de sécurité à la main jusqu’au point dur.
©DR


Etape 13 : Finir le serrage à la clé, en s’assurant que c’est suffisamment serré pour l’étanchéité, et dans l’axe de l’écrou d’arrivée d’eau froide du chauffe-eau. Ne pas hésiter à remettre du ruban teflonné, si lors du serrage vous ne vous retrouvez pas dans l’axe de l’écrou.

Etape 13 : Finir le serrage à la clé, en s’assurant que c’est suffisamment serré pour l’étanchéité, et dans l’axe de l’écrou d’arrivée d’eau froide du chauffe-eau. Ne pas hésiter à remettre du ruban teflonné, si lors du serrage vous ne vous retrouvez pas dans l’axe de l’écrou.
©DR


Etape 14 : Mettre un joint neuf sur l’écrou d’arrivée d’eau froide, et serrer celui-ci à la clé sur le groupe de sécurité.

Etape 14 : Mettre un joint neuf sur l’écrou d’arrivée d’eau froide, et serrer celui-ci à la clé sur le groupe de sécurité.
©DR


Etape 15 : Visser le siphon sur la garde d’air du groupe de sécurité à la main, en butée et sans trop forcer.

Etape 15 : Visser le siphon sur la garde d’air du groupe de sécurité à la main, en butée et sans trop forcer.
©DR


Etape 16 : Raccorder le siphon au tube d’évacuation des eaux usées en serrant l’écrou prévu. L’étanchéité sur le tube se fait au serrage, grâce à un joint conique, le cône tourné vers le siphon.

Etape 16 : Raccorder le siphon au tube d’évacuation des eaux usées en serrant l’écrou prévu. L’étanchéité sur le tube se fait au serrage, grâce à un joint conique, le cône tourné vers le siphon.
©DR


Etape 17 : Ré-ouvrir la vanne d’alimentation d’eau froide au chauffe-eau.

Etape 17 : Ré-ouvrir la vanne d’alimentation d’eau froide au chauffe-eau.
©DR


Etape 18 : S’assurer de l’ouverture de la vanne de coupure du nouveau groupe de sécurité pour remplir le chauffe-eau.

Etape 18 : S’assurer de l’ouverture de la vanne de coupure du nouveau groupe de sécurité pour remplir le chauffe-eau.
©DR


Etape 19 : Ouvrir le robinet le plus haut du circuit sur l’eau chaude, afin de purger l’air du circuit. Au début l’air provoque des à-coups, ce qui est normal. Lorsque l’eau coule normalement, vous pouvez refermer le robinet. Réalimenter le courant du chauffe-eau pour que celui-ci puisse chauffer à nouveau. Surveiller l’étanchéité entre le groupe de sécurité et les différents éléments, afin qu’il n’y ait pas de fuite.

Etape 19 : Ouvrir le robinet le plus haut du circuit sur l’eau chaude, afin de purger l’air du circuit. Au début l’air provoque des à-coups, ce qui est normal. Lorsque l’eau coule normalement, vous pouvez refermer le robinet. Réalimenter le courant du chauffe-eau pour que celui-ci puisse chauffer à nouveau. Surveiller l’étanchéité entre le groupe de sécurité et les différents éléments, afin qu’il n’y ait pas de fuite.
©DR