Rénover un sol en pierre

Célia Goussard
Les pierres naturelles, autrefois souvent utilisées pour les revêtements de sol, font leur grand retour. A l’intérieur comme à l’extérieur, elles embellissent avec les années. Nos conseils pour bien les entretenir.
Ce travertin, de couleur miel, est ici vieilli, pour un effet rustique et authentique.

Ce travertin, de couleur miel, est ici vieilli, pour un effet rustique et authentique.
©DR

Pierres calcaires de Bourgogne, de Comblanchien, ardoise ou autre schiste, granit, marbre... le choix est vaste pour habiller ses sols. La pierre naturelle, prenant de la valeur avec les années, donne un indéniable cachet à votre lieu de vie.


De formats variés, les pierres se déclinent également en de très nombreux aspects et couleurs. Du blanc au noir, en passant par le rose, le vert, le gris, le beige, les pierres ont un fini brillant, ou plus bouchardé, c'est-à-dire irrégulier. En outre, les sols en pierres s’adaptent désormais à tous les styles de décoration, et ne sont plus seulement réservées aux intérieurs rustiques ou pompeux. Résistantes et durables, la plupart des pierres se patinent joliment avec le temps.


Pierre bleue de Belgique, chez Sda décoration, ici non cirée.

Pierre bleue de Belgique, chez Sda décoration, ici non cirée.
©DR


Comment nettoyer un sol en pierre ?


La pierre naturelle est, généralement, plutôt poreuse. Ce type de revêtement est donc sensible aux tâches. Rassurez-vous, l’entretien est réduit, et ne vous prendra que peu de temps.


Commencez d’abord par nettoyer toute la surface, avec un produit très doux, dans le cas d’un revêtement neuf. Si le sol est ancien et que des tâches sont déjà incrustées, utilisez une brosse et un décapant doux, adaptés aux pierres naturelles.


Après le nettoyage, il vous faudra appliquer une solution hydrofuge. Le granit qui résiste très bien à l’eau, peut être exempté de cette intervention. Pour les autres types de pierres, les sols neufs comme anciens doivent subir ce traitement. Deux couches, à 24 heures d'intervalle, réduisent au maximum la perméabilité de la pierre naturelle, tout en la laissant respirer. Tous les 2 ou 3 ans, renouvelez la pose de l’hydrofuge, afin de régénérer le pouvoir anti-humidité du sol. Après séchage complet, la pose d’un produit anti-tâche est également vivement conseillée, surtout sur le marbre et les pierres calcaires.


Un dallage en grandes pierres bleues de Belgique, pour un look aussi bien industriel que baroque.

Un dallage en grandes pierres bleues de Belgique, pour un look aussi bien industriel que baroque.
©DR


Traiter des pierres d’extérieur


Si votre terrasse, ou tout autre espace extérieur, est habillé de pierre, et notamment de marbre ou d’ardoise, pensez à employer un antigel, pour éviter les fissures. En effet, les pierres peuvent être très épaisses, et de ce fait elles sont difficiles à changer. Un traitement annuel vous évitera d’appeler un spécialiste pour remplacer une pierre brisée par le froid.


Les sols en pierre, ainsi traités, se nettoient à l'eau chaude et au savon noir liquide, ou à l’aide d'un détergent non caustique. Ces produits lavent le revêtement naturel, sans attaquer les qualités hydrofuge, anti-tâche, et éventuellement antigel de la surface rénovée.


Si l’investissement vous semble important à l’achat, sachez que les pierres naturelles peuvent durer de 70 à 300 ans !