Un champagne griffé D, comme Devaux, pardi !

Alix Baboin-Jaubert
Née à Bar-sur-Seine, la Maison Devaux affiche haut les couleurs, en signant une nouvelle collection de champagnes nets et francs, conservés dans de magnifiques bouteilles, conçues sur mesure.
Au cœur de la Champagne et du vignoble de la Côte des Bar, la Maison Devaux joue une partition aux multiples saveurs, faite de superbes cépages pinots noirs et chardonnay aux arômes agrumes et de vanille.

Au cœur de la Champagne et du vignoble de la Côte des Bar, la Maison Devaux joue une partition aux multiples saveurs, faite de superbes cépages pinots noirs et chardonnay aux arômes agrumes et de vanille.
©DR

Une maison de champagne créée au milieu du XIX e siècle par deux frères, Jules et Auguste Devaux qui fut reprise avec énergie, successivement, par trois dames Devaux, veuves chacune, jusqu’en 1951.


En 1987, Jean-Pol Auguste Devaux, dernier du nom et sans héritier, a confié la destinée de la Maison à l’Union Auboise, menée par son président Laurent Gillet. Le terroir, situé au cœur de la Côtes des Bar et de la Côte des Blancs donne de splendides pinots noirs et des chardonnay aux arômes agrumes et de vanille. Une centaine de vignerons fournit la maison Devaux  en raisins, suivant un cahier des charges  strict, la Démarche Qualité Vignoble. Résultat, la « collection D » élaborée à partir de 80 hectares de parcelles rigoureusement sélectionnées. 5 ans  de patience, de temps doucement écoulé, indispensables pour que le vin soit au meilleur de lui même…


La collection D, de Devaux.

Nous avons dégusté successivement la Grande Réserve : la cuvée phare de la Maison, nette et franche, au nez  de pêche et nectarine, à la bouche  directe et équilibrée, tout en fraicheur. Parfaite avec des bouchées d’œufs de lump, un blinis au saumon.


La cuvée Rosée : à la robe pétale de rose soutenue, aux arômes de fruits rouges, à la saveur  fruitée et fine, idéale en apéritif ou avec une tarte aux fruits rouges.


Le Millésime 2005 : un nez d’agrume domine avec une touche briochée, vanillée et crémeuse. Donc, un bel équilibre entre fraicheur et minéralité. A associer à un poisson noble, à sauce légère.


Le Blanc de Noirs : maturité et fraîcheur qualifient cette cuvée, à la fois charpentée et douce. D’une belle complexité  grâce au pinot noir, il se savoure doucettement pour en apprécier l’ampleur  et la souplesse, avec une volaille de Bresse à la truffe, par exemple.


Collection D de Devaux.


www.champagne-devaux.fr