Des cidres pour tous les goûts de toutes les saveurs !

Alix Baboin-Jaubert
On les croit natifs de Bretagne et de Normandie exclusivement, on a tort ! Les cidres sont aussi produits en Picardie, Pays d’Othe, Savoie, Pays Basque ou Limousin.
Brut, doux, demi-sec, traditionnel, rosé, poiré, la diversité est telle qu’on pourrait boire un nouveau cidre tous les jours et à tout moment de la journée.

Brut, doux, demi-sec, traditionnel, rosé, poiré, la diversité est telle qu’on pourrait boire un nouveau cidre tous les jours et à tout moment de la journée.
©DR

Quelle variété ! Couleurs, saveurs, origine, usage…le cidre déploie sa palette de parfums et de goûts, pour régaler le plus grand nombre. Pour l’expliquer, il suffit de savoir qu’il existe plus de 1000 variétés de pommes à cidre, à la quelle s’ajoutent des poires, pour faire le poiré. Chaque sorte de pomme, comme un cépage pour le vin, apporte sa couleur, douceur, fruité, acidulé ou amertume et le compositeur, à savoir le fermier ou l’artisan, compose sa partition pour produire son cidre.


Avec des coquilles Saint-Jacques, ouvrez un cidre demi-sec frais ; ses notes acidulées et rafraichissantes se marieront à merveille avec le fruit de mer. Une souris d’agneau, vite débouche un cidre brut à la pointe d’amertume idéale. Avec une ganache au chocolat amer, un poiré aux notes fruitées sera parfait.


La cuisine épicée, à base de poivre, gingembre, épices douces est souvent excellente avec un demi-sec ou un cidre doux. Servez toujours cette boisson unique, composée de pommes et d’eau uniquement, entre 8 et 10°C. Sachez que  c’est la boisson alcoolisée la plus légère, 30% moins calorique que la bière et 2 fois moins que le vin, le cidre apporte moins de 50 calories par verre. Le cidre apporte plus de polyphènols que le vin blanc, le rosé et le champagne !


Enfin, apprenez que l’Interprofession des Cidres de France compte 10 000 producteurs de fruits à cidre et 500 cidriers qui produisent plus de 100 millions de litres chaque année. Brut, doux, demi-sec, traditionnel, rosé, poiré, la diversité est telle qu’on pourrait boire un nouveau cidre tous les jours sur plusieurs années.

Qui dit mieux ?


Nous avons aimé :



  • l’Ecusson rosé, fruité et acidulé, 3 € la bouteille en grande distribution

  • le cidre bouché Ets Chapron, équilibré avec une pointe d’amertume bienvenue, 3 € la bouteille en épiceries fines.

  • le Blanc de Pomme, du Val de Rance les Celliers associés, tonique et acidulé,  entre 3 et 3,50 € la bouteille, en grande distribution.

  • Le Kerisac doux, pour sa douceur et longueur en bouche, 2,15 €  en grande distribution.