Colombelle, un Côtes de Gascogne magnifique

Alix Baboin-Jaubert
Souple et acidulé, le Colombelle s’avère un vin délicieux en apéro ou sur tout un repas !
Vin blanc à l'aromatique remarquable, le Colombelle laisse en bouche des notes d’agrumes, de pêche blanche, d’ananas et d’amande fraîche.

Vin blanc à l'aromatique remarquable, le Colombelle laisse en bouche des notes d’agrumes, de pêche blanche, d’ananas et d’amande fraîche.
©DR

Le « vignoble Colombelle » est constitué de parcelles, issues des collines de sols sableux et argilo-calcaires. Les parcelles sélectionnées pour Colombelle répondent à des critères définis. Les cépages utilisés s’appellent  Colombard, un cépage précoce à 70%,  pour les arômes floraux et fruités, la vivacité et la fraîcheur en bouche. Et  Ugni blanc / Sauvignon pour 30%, pour la structure et la longueur.


La vinification. Les vendanges sont effectuées tôt le matin pour préserver les arômes. Selon les souhaits des Producteurs de Plaimont, la viticulture est respectueuse de l’environnement. Soucieux de préserver le berceau de Colombelle, ces derniers se sont engagés dans des actions durables.


A la dégustation, la robe pâle  est éclairée de beaux reflets verts. Le  bouquet fruité, gourmand et frais  est  dominé par les notes d’agrumes, de pêche blanche, d’ananas et d’amande fraîche. La buche  est complexe, ronde, fruitée où l’on retrouve les arômes du nez, avec une touche florale et une finale croquante citronnée.


Les accords mets-vin. Dès l’apéritif, vous aimerez Colombelle pour son aromatique remarquable. Sa vivacité parfaire pour relever les cuisines asiatiques à base de poisson comme les  tartare de crevette, makis, ou sushis. Colombelle accompagnera tout aussi élégamment un poulet à l’ananas, une salade estivale, les fromages frais comme le Chaource ou le Saint-Félicien, et sublimera enfin un crumble aux pêches ou un gâteau au citron.


Colombelle 5,90 €,  édition limitée chez les cavistes.