La fête des voisins autour de quelques bouteilles

Marie-Laure de Vienne
Pour que la convivialité inter-paliers et voisins soit réussie, un peu de vin s’impose. Voici un choix de bouteilles à déboucher ensemble, vendredi prochain 1er juin.
Pour la fête des voisins, chacun apporte un flacon de vin à faire découvrir...

Pour la fête des voisins, chacun apporte un flacon de vin à faire découvrir...
©DR

C’est en 1999 qu’a été proposée la première fête des voisins dont le but est de se rencontrer entre voisins, afin de mieux se connaître pour une meilleure vie ensemble. Autour d’un verre, parfois de victuailles, chacun apporte sa bonne humeur et sa contribution. En 2011, plus de 6,7 millions de voisins en France et 12 millions en Europe ont participé à cette fête qui a gagné non seulement toute l’Europe mais aussi le Canada, le Japon, le Togo et la Turquie.


Aucune obligation de lieu, ni d’autorisation administrative n’est requise ; seuls la convivialité, les bouteilles, les amuse bouches sont de rigueur. Alors préparez-vous pour faire la fiesta ; cette année c’est le vendredi 1er juin qui a été choisi pour faire connaissance avec vos voisins des étages inférieurs et supérieurs. Avec un petit fond musical en sus, n’oubliez cependant pas votre bouteille.


Le Gris Bodin 2011 développe des notes de fruits mûrs ainsi qu’une touche d’herbes.

Le Gris Bodin 2011 développe des notes de fruits mûrs ainsi qu’une touche d’herbes.
©DR


Un rosé bien frais


Dans les boucles du Loir, entre Vendôme et Montoire, donc non loin de la capitale, les coteaux du Vendômois se glissent entre les habitations troglodytiques et les caves taillées dans la pierre blonde de tuffeau. Là pousse un cépage unique, le Pineau d’Aunis, et cette AOC donne un rosé si pâle qu’on le nomme Gris. Le Gris Bodin 2011 100 % Pineau d’Aunis développe des notes de fruits mûrs ainsi qu’une touche d’herbes. 6,40 € chez les cavistes.


L’IGP Ardèche Coteaux de l’Ardèche est un vignoble de coopérative qui s’étend sur près de 340 communes au sol presque méridional avec force pins maritimes, châtaigniers, lavandes, oliviers et mûriers. Le Trias Cévenol Gris 2011 au cépage 100 % Grenache est fruité à dominante d’agrumes. Soyeux et minéral il est idéal à l’apéritif. 2,54 € en vente directe et CHR.


Médaillé d’or au mondial des rosés 2011, le Rosé Osé Domaine de Castelnau est une cuvée 100 % Cinsault qui joue la typicité de ce cépage méridional par excellence. Notes de groseille et d’agrumes, ce vin là est tout en fraicheur et finesse. 3,50 € chez les cavistes.


Côte du Rhône bien charpenté, La Mordorée rouge.

Côte du Rhône bien charpenté, La Mordorée rouge.
©DR


Un rouge bien charpenté


En bordure du Massif Central, La Cave de Tain l’Hermitage propose un vin de l’appellation Saint-Joseph : l’Esprit de Granit 2010 composé à 100 % de Syrah. La robe pourpre renvoie un nez complexe de cerise noire, de réglisse, de fumé. A ouvrir si vous l’accompagnez d’un bon Saint-Nectaire fermier, ou si vous sortez même un barbecue pour une côte de bœuf. 13,90 €, sur cavedetain.com


En Haut-Médoc, le domaine Bouteiller développe de beaux vins de garde que sont le Château Lanessan et son second vin, les Calèches de Lanessan. Pour un plaisir plus immédiat, c’est le troisième vin, le Château Sainte-Gemme, qu’il faut acheter. 13 hectares de vignes composées à 50 % de Cabernet Sauvignon et de Merlot permettent l’élaboration d’un vin fruité et compoté en bouche que vous pouvez boire immédiatement pour sa gourmandise et sa souplesse. 8,50 €, www.lanessan.com.


Le Languedoc et son cépage favori, le Malbec…..En 2000, Anne de Joyeuse a été l’une des premières caves françaises à obtenir la certification Agri-Confiance suite à la mise en place d’un cahier de charges en agriculture raisonnée. Elevé par moitié en fûts et en cuve inox, ce vin à la robe pourpre intense a des arômes de vanille, de cacao et une belle longueur en bouche sur les fruits noirs. Si vous mangez un dessert au chocolat noir ou grignotez quelques carrés d’une bonne tablette, il conviendra parfaitement. 6,50 €, www.annedejoyeuse.fr.


IGP Pays de l’Aude, Lo Petit Fantet en Corbière Boutenac est un vin convivial et sans prétention du Château Ollieux Romanis. Base de Carignan, du Grenache noir et un peu de Syrah sans apport de soufre le composent ; en bouche on ressent de la fraîcheur et du fruit, rien que du fruit. On repère facilement la bouteille grâce à son dessin enfantin de l’étiquette. Servir ce vin là à 14°,  8 € chez les cavistes.


Voilà une bien belle bouteille à offrir à vos « colocs » et si certains sont de réels amateurs, alors sortez leur ce Pessac Léognan Château de France 2006. A 60 % de Cabernet Sauvignon et 40 % de Merlot, ce vin à la robe grenat intense est harmonieux en bouche avec des tanins épicés bien présents. Sur le tabac et le poivre, la longueur est bien présente. A proposer avec des amuse bouches raffinés : fines tranches de magret de canard, toast de foie gras et de brie truffé. 19,80 €, 05 56 64 75 39.


En Languedoc, la Baronne Philippine de Rothschild et son Capitelle du Domaine Baron’Arques 2009, un vin intensément rouge aux reflets violacés qui offre des notes torréfiées de café, de réglisse et de cèdre ainsi que des arômes de fruits noirs. A accompagner du fromage basque, l’osso iraty et sa confiture de cerise noire. 16 €, 04 68 31 96 60.


Ample en bouche avec des notes citron-gingembre, noisette grillée et épices, le Cairanne du domaine de Brusset.

Ample en bouche avec des notes citron-gingembre, noisette grillée et épices, le Cairanne du domaine de Brusset.
©DR


Un blanc frais, minéral


Si le domaine familial de Brusset est reconnu en vallée du Rhône, le Cairanne dévoile tout son potentiel en blanc. Elaboré selon les méthodes de vinification de son grand-père, le vigneron actuel, Laurent Brusset, entend réaliser un vin capable de vieillissement, moins sur le fruit, mais plus ample en bouche, sur des notes citron-gingembre, noisette grillée et épices. 15 €, 04 90 30 82 16.


Depuis 1947, Lirac est un cru du Gard et on présente ici le Domaine de la Mordorée et sa cuvée en blanc, La Reine des Bois. Beaucoup de cépages la composent dont des cépages moins vus tels que la Roussanne, le Picpoul, le Bourboulenc. Au final, la robe or vert laisse apparaître des arômes de fruits blancs (pêche, poire) qui sont longs et parfumés. Parfait pour l’apéritif ou si vous consommez des crevettes froides ou des gambas sautées. 14,80 €, www.domaine-mordorée.com


C’est sur les coteaux de la Loire que le Chenin a trouvé sa pleine expression et il s’y est implanté facilement, devenant la boisson de prédilection de gourmets connus tels que Rabelais et Henri II. Des poètes fameux, du Bellay et Ronsard, chantent sa magie par de délicieux vers. Aujourd’hui il est la marque de Secret des Vignes, une ligne de vins tranquilles de la maison Ackerman spécialement connue pour ses bulles. Entre le blanc sec structuré et le blanc moelleux suave, c’est ce dernier que nous avons sélectionné pour un apéritif tout en douceur et en rondeur. Secret des Vignes Coteaux de Saumur 2009 possède un bon équilibre sucre / acidité sur des accords de fleurs blanches, de miel et de fruits exotiques (ananas, mangue). 9,90 € la bouteille de 50 cl, www.ackerman.fr.


Il n’y a pas que le rosé dans le sud-est et l’IGP Méditerranée le prouve par la qualité de ses blancs, la variété de ses cépages : Clairette, Bourboulenc, Grenache Blanc, Ugni Blanc, Rolle, Chardonnay et Sauvignon. Un nouveau cépage, le Chasan, a même été développé par l’institut agronomique de Montpellier en 1958. C’est le Vaucluse qui produit le plus de blanc. Au cours de dégustations, j’ai repéré Les Caves Amédée qui proposent plusieurs cuvées et le Domaine de Régusse pour son muscat moelleux. www.marrenon.com et www.domaine.deregusse.fr.


Accompagner ces vins des nouveautés de Paso, les verrines salées (poulet curry et chutney pommes raisin, thon en rillettes et poivrons grillés, mousse de chèvre et tomates concassées, 4, 20 € les 4 verrines) et les mini hamburgers pour donner l’impression steak house à l’américaine. A défaut, biscuits secs ou les derniers Apéricube Spécial Filles au chèvre, poêlée de Saint-Jacques et légumes du soleil (1,99 €).


Si des enfants sont présents prévoyez du cidre pour eux… La marque Ecusson propose une gamme large du brut au doux et au rosé, sans oublier le poiré. Env. 3,50 € chez Nicolas et en gms.


Et pour les enfants, Ecusson fait découvrir un large éventail de cidres brut, doux et rosé, sans oublier le poiré.

Et pour les enfants, Ecusson fait découvrir un large éventail de cidres brut, doux et rosé, sans oublier le poiré.
©DR