Une histoire de tarte Tropézienne

Christian de Rivière
Une recette inimitable, un secret jalousement gardé, une tradition toujours respectée, la « Tropézienne », avec l’accent du Sud, demeure encore aujourd’hui un dessert apprécié des Français. La voici en cœur pour la Saint-Valentin.
Pour 2013, la tropézienne vous déclare son amour !

Pour 2013, la tropézienne vous déclare son amour !
©DR

Pour les 55 ans du célèbre gâteau, Albert Dufrêne, l’actuel détenteur de la recette originale, affirme que l’amateur de l’authentique « Tarte Tropézienne » la reconnaît dès la première bouchée. Et il tient à ce que cela reste ainsi ! Composée d'une brioche au sucre coupée en deux, la tarte tropézienne est garnie d'un mélange de crème au beurre et de crème pâtissière, aromatisé à la fleur d’oranger.



Le secret de la réussite : un dessert simple, authentique et savoureux. Et surtout, une note de nostalgie pour cette recette façon grand-mère qui plonge chacun dans Ses souvenirs d’enfance. Et pour cause, il s’agit d’une recette de la grand-mère polonaise du désormais célèbre pâtissier Alexandre Micka.



Débarqué avec les Américains sur les plages de Provence en 1945, le jeune homme ouvre à la fin de la guerre une boulangerie pâtisserie à St-Tropez. Dans sa vitrine, entre pizzas, pains et croissants, on trouve déjà cette brioche crémeuse. Le gâteau plaît et se crée une petite popularité auprès des amateurs de la région.


La véritable tarte tropézienne de Micka fête en fanfare ses 58 printemps.

La véritable tarte tropézienne de Micka fête en fanfare ses 58 printemps.
©Micka DR


Un dessert de star !



Mais la vraie renommé va naître de la plus belle des femmes du XXème siècle, Brigitte Bardot qui, en 1955, tourne à St-Tropez le film de Roger Vadim, Et Dieu... créa la femme. Un film qui enflamme la planète dès sa sortie. Concours de circonstances : Alexandre Micka réalise les repas pour l'équipe de tournage et, chaque jour, son fameux gâteau est davantage réclamé. Brigitte Bardot, qui en raffole, conseille alors au jeune pâtissier de nommer sa tarte La tarte de Saint-Tropez. Micka, lui, opte pour La tarte Tropézienne, puis dépose la marque ainsi que le brevet de fabrication.



Une renommée toujours plus belle !



Pour devenir véritablement célèbre, Alexandre Micka développe avec Jean-Baptiste Doumeng la tropézienne version « surgelée » : la diffusion devient européenne à grand renfort de campagnes publicitaires ! Le reste suit sans encombre : le pâtissier se trouve un successeur en 1985 avec Alfred Dufrêne, de nombreux points de vente apparaissent dans le golfe de St-Tropez et le groupe La tarte Tropézienne devient même jusqu'en 1996 le traiteur officiel de l'écurie Renault dans les Grands Prix de Formule 1.



Toujours dans un esprit d’authenticité, Albert Dufrêne s’est lancé dernièrement dans la réalisation d’un laboratoire de 2000 m2 à Cogolin afin de répondre à la demande toujours croissante des consommateurs. Un nouvel élan pour le groupe même si ses preuves ne sont plus à faire avec une moyenne de 1500 pièces fabriquées par jour en haute saison.



A chacun sa taille



Depuis sa création, la gamme de tartes s’est aussi beaucoup développée. Naturelle ou aux fruits, elle se décline en quatre tailles :



La grande, pour 8 à 10 personnes à 20 €

La moyenne, pour 6 personnes à 16 €

La petite, pour 4 personnes à 13 €

Et, les Baby Trop’ à 1,10 €.



Avec ses 21 points de vente, il n’y a que l’embarras du choix pour satisfaire son envie de Tropézienne. Voici quelques adresses parmi les plus célèbres de la pâtisserie :



Saint-Tropez au 36 rue Georges Clémenceau : 04.94.97.71.42, ou au 9 boulevard Louis Blanc, 04.94.97.19.77,

Le Lavandou au 7 avenue du Général Bouvet, 04.94.71.16.28,

Sainte-Maxime 112 avenue Charles de Gaulle, 98 : 04.94.96.01.65 ou au Marché Couvert , au 4 rue Fernand Bessy, 04.94.96.75.34,



Et pour ceux qui n’aurait pas l’occasion de faire un passage dans le Var, il reste toujours cette adresse parisienne, dans le 7ème arrondissement, au 58 rue Saint Dominique, 01.45.55.10.45.



Qu’importe le lieu où elle se déguste, la tarte Tropézienne est toujours aussi savoureuse !