Le miel de Greigueuil, un miel au féminin

Bettina Aykroyd
Le miel de Greigueuil est un miel cultivé au féminin !….Un miel produit par les abeilles des Charentes, dont s’occupe Diane de Saint Marc, depuis maintenant une dizaine d’années. Rencontre avec cette femme dynamique et passionnée.
Deux beaux de miel de la production des miels de Greigueuil.

Deux beaux de miel de la production des miels de Greigueuil.
©Greigueuil


Dégustation des miels de Greigueil



Lorsque je rencontre Diane de Saint Marc, nous commencons immédiatement et sans plus tarder à rentrer dans le vif du sujet : le miel ! en les dégustant les uns après les autres….c’est-à-dire trois au total.




  • Le miel de tournesol



Un miel où les abeilles ont été butiner, de préférence sur les tournesols… sa robe est donc d’une belle couleur jaune d’or, et son nez est doux. Il est parfait pour un accord cake aux poires caramélisées, me conseille Diane, auteur d’un livre « je cuisine au miel » chez Albin Michel, paru en 2006. Il est aussi conseillé au petit déjeuner ! Une belle douceur, aussi ce miel de tournesol est idéal pour démarrer la journée !




  • Le miel d’acacia



Ici, la couleur s’intensifie et devient beige. Ce miel est récolté, début juillet. Sa texture devient granuleuse. Son nez n’est pas trop prononcé, mais ses saveurs se révèleront en fin de bouche.




  • Le miel de Chataignier



Tout est plus prononcé… sa robe est la plus foncée, brune, presque marron, tandis que sa texture est liquide. Là, son nez évoque la forêt, la terre mouillée, l’humus. Il est donc vivement recommandé sur les tartines, avec du bon beurre salé ! pour les amateurs et les gourmets. Moins sucré que les autres au goût plus affirmé, il sera un bon allié des plats salés comme les tajines, le porc caramélisé…. Je ne vous cache pas que le miel de chataignier est mon préféré.



Les ruches de Greigueuil du début de l’aventure.

Les ruches de Greigueuil du début de l’aventure.
©Greigueuil




Cette aventure féminine



Diane a connu les ruches, installées depuis toujours sur la propriété familiale. Aussi a t-elle dégusté beaucoup de miel ! Quand un jour, l’apiculteur de la propriété est parti à la retraite…Diane ne sait même pas posé la question et bien évidemment, elle a repris les rênes de la production.



C’est ainsi que du jour au lendemain, Diane est devenue apicultrice en titre.  Dynamique, elle s’y est mise à fond, fut formée par Monsieur Migaud, apiculteur. Enfin, elle est allée suivre les cours du jardin du Luxembourg à Paris.



En écoutant Diane, je découvre que pour elle, la production de miel est une activité atypique, qui voit le jour, tant à la ville autant qu’à la campagne, pour défendre ce précieux eco-système. De plus, son amour pour la campagne et pour la terre, sont réunis dans cette activité d’apiculteur.



« Revenons sur l’abeille… Arrêtons de penser que l’abeille est dangereuse » me dit Diane. Elle est merveilleuse, nous apporte d’immenses bienfaits et assure la pollinisation, indispensable à l’équilibre végétal et humain. Aussi Diane me confiera, « je les aime mes abeilles et je leur parle. »



Comme, je la comprends, ce n’est pas sans me rappeler ma grand-mère qui parlait aux plantes, et même, disait de façon un peu snob, car élévée en Angleterre « Take it for a walk » si la plante en question n’était pas heureuse !



Il y a un an, Diane avait 20 ruches, elle en a 12 aujourd’hui. Que s’est-il passé ? Les frelons sont passés par là ! Aussi, veut-elle éveiller les adultes et les enfants à mieux connaître les abeilles, et ainsi prévenir quand ils observent des phénomènes étranges, qui pourraient devenir néfastes pour les abeilles.



C’est ainsi que Diane a eu envie de défendre ses amies, les abeilles, en allant prêcher la bonne parole et créant des ateliers pour les adultes et les enfants à la Malmaison.



Une fiche qui résume bien la pédagogie que Diane de Saint-Marc veut transmettre.

Une fiche qui résume bien la pédagogie que Diane de Saint-Marc veut transmettre.
©Greigueuil




Les abeilles de la Malmaison



Depuis maintenant quatre ans, il a y des ruches à la Malmaison. Elles sont installées à côté du mausolée du Prince impérial, sur le domaine de Malmaison.



N’oublions pas que l’abeille était l’emblème de Napoléon. Diane a proposé à Amaury Lefebvre, conservateur de la Malmaison, des ateliers pour découvrir le monde des abeilles, le miel et ses utilisations. C’est une bonne façon de faire connaissance avec la ruche, ses habitants, la production du miel et son extraction. Il s’agit d’un atelier qui vous initiera aux gestes de l'apiculteur (équipements fournis).



Cours sur les abeilles à la Malmaison.

Cours sur les abeilles à la Malmaison.
©Greigueuil




Une dégustation de miels et de gourmandises viendra conclure cette belle introduction à l’apiculture ! Si vous voulez ce voyage au pays du miel,cliquez ici. 



Informations pratiques : Le miel de Greigueuil est en vente soit sur le site internet www.miel-de-greigueuil.com



Ici toute les beautés de la nature ! et des abeilles.

Ici toute les beautés de la nature ! et des abeilles.
©Greigueuil