A Paris, la maison galerie de Marion Held Javal

Anne Swynghedauw
Marion Held Javal a ouvert une galerie d’antiquaire dans une maison privée où tout est à vendre. Un concept qu’elle a rodé via son site de vente en ligne.
Au rez-de-chaussée, sur un sol noir et blanc d’origine, le mobilier joue le style dépareillé d’une antiquaire passionnée, avec les fauteuils de Poul Kjaerholm de 1956.

Au rez-de-chaussée, sur un sol noir et blanc d’origine, le mobilier joue le style dépareillé d’une antiquaire passionnée, avec les fauteuils de Poul Kjaerholm de 1956.
©DR


Le voyage, la recherche, la découverte de l’objet et de l’histoire qui le rend unique, voici l’univers de Marion Held Javal. La fille du designer Marc Held a l’amour des objets dans le sang! Quittant sa galerie de la rue de l’Odéon, elle découvre cette maison nichée dans le quartier du Vème arrondissement de Paris et investit les lieux pour mettre en scène ses objets coups de cœur et ses meubles chinés. Une ambiance brocante et bohème à découvrir.



Dans l’entrée, un meuble de postier et ses multiples tiroirs, accueille les visiteurs et annonce l’esprit des lieux.

Dans l’entrée, un meuble de postier et ses multiples tiroirs, accueille les visiteurs et annonce l’esprit des lieux.
©DR




Le charme d’une maison d’antiquaire



Chic et chaleureuse, décalée et accueillante, la maison de Marion c’est un peu la campagne en plein cœur de Paris offrant une ambiance éclectique et anti-conformiste: des bijoux dessinés par Vivianna Torun Bülow-Hübe pour Georg Jensen, des chaises Gio Ponti, en passant par des céramiques suisses ou des affiches des années 1920. On entre comme chez elle, et l’on découvre l’un des espaces exceptionnels de la maison, une verrière aménagée en jardin d’hiver, meublée de pièces anciennes en rotin et de canapés confortables. Le moindre recoin est aménagé, de la cuisine au rez-de-chaussée, jusqu’à la  pièce à vivre plus que fonctionnelle qui s’ouvre sur un jardin fleuri. Les chambres et les salles de bains se répartissent autour d’un escalier en colimaçon. Chaque pièce révèle ses trésors, son ambiance particulière, comme ce petit salon qui mixe tentures anciennes et mobilier design du XXème siècle.



A l’étage, une chambre est aménagée, et l’on redécouvre le célèbre fauteuil Culbuto de Knoll, dessiné en 1967 par son père, le designer Marc Held.

A l’étage, une chambre est aménagée, et l’on redécouvre le célèbre fauteuil Culbuto de Knoll, dessiné en 1967 par son père, le designer Marc Held.
©DR




Une maison où tout est à vendre



Dans ce décor exceptionnel, Marion Held Javal reçoit tous les premiers vendredis du mois ses clients, et les fans de son site Internet, pour découvrir chaque fois de nouvelles trouvailles. Elle joue aussi le rôle de décoratrice, proposant à ses clients des harmonies et des mélanges d’objets, des pièces rares de mobilier pour créer des univers chaleureux et élégants.



Dans la chambre, place aux belles étoffes brodées, chinées par Marion à travers le monde entier, au cours de ses nombreux voyages.

Dans la chambre, place aux belles étoffes brodées, chinées par Marion à travers le monde entier, au cours de ses nombreux voyages.
©DR




Prendre rendez-vous :

Marion Held Javal

66, rue Lhomond 

75005 Paris

www.marionheldjaval.com



Infos pratiques : Marion Held Javal vous ouvre ses portes tous les premiers vendredis de chaque mois, de 11h00 à 19h00.



La salle de bains est l’antre d’une collectionneuse et expose, une somptueuse baignoire ancienne en zinc et une accumulation de miroirs de coiffeuse.

La salle de bains est l’antre d’une collectionneuse et expose, une somptueuse baignoire ancienne en zinc et une accumulation de miroirs de coiffeuse.
©DR




Au rez-de-chaussée, la pièce à vivre, ouverte sur le jardin présente une table ancienne, et autour, les chaises Superleggera de Gio Ponti de 1951.

Au rez-de-chaussée, la pièce à vivre, ouverte sur le jardin présente une table ancienne, et autour, les chaises Superleggera de Gio Ponti de 1951.
©DR




La jolie véranda baignée de lumière, est conçue comme un jardin d’hiver du début du XXème siècle.

La jolie véranda baignée de lumière, est conçue comme un jardin d’hiver du début du XXème siècle.
©DR




La cuisine simple et généreuse évoque l’univers de campagne parisienne chère à Marion.

La cuisine simple et généreuse évoque l’univers de campagne parisienne chère à Marion.
©DR